Ciao.ch

Je n'ose pas parler à mes proches de mes idées suicidaires

18 juin 2022

Question (Fille / 2006)

J'ai déjà prévu plusieurs fois la date de ma mort mais à chaque fois quelque chose m'a retenu. Je pense toujours à m'enlever la vie, mais je n'ose pas en parler à mes proches, qu'est-ce que je dois faire ?

  • Violences
Réponse

Bonjour,

Vous avez bien fait de nous écrire et nous sommes préoccupé∙es et inquiet·es par ce que vous nous confiez. Vous nous demandez ce que vous devez faire. Ce qui est sûr, c’est qu’il ne faut pas que vous restiez seule avec vos idées noires. Nous écrire pour nous demander de l’aide est déjà un très bon commencement et nous aimerions vous soutenir dans cette direction.

Nous comprenons qu’il est parfois délicat d’aborder son mal-être avec les gens que l’on aime, pour différentes raisons, par exemple la crainte d’inquiéter et de les faire souffrir, ou aussi de ne pas être comprise et entendue. Il vous sera peut-être plus facile dans un premier temps de vous confier à un·e professionnel·le de la santé qui sera là pour vous accueillir et vous écouter sans jugement et vous aidera à trouver le moyen de parler à vos proches lorsque cela vous conviendra.

Dans le canton de Vaud, il existe le Service de Psychiatrie de l’enfant et de l'adolescent, que vous pouvez appeler au 021.314.19.53, pour demander d’être reçue en entretien.

Dans les moments compliqués, vous pouvez aussi appeler le 147. Il s’agit d’une ligne d’écoute pour les jeunes, atteignable 24h/24, 7j/7 et qui vous permettra de trouver une oreille attentive auprès de laquelle vous confiez. Dans tous les cas, si vos idées suicidaires deviennent trop envahissantes, il est important que vous vous dirigiez vers les urgences de l’hôpital le plus proche afin d’y être mise à l’abri.

L’équipe Ciao reste à votre écoute et vous encourage dans ces démarches !

l'équipe ciao.

Dernière modification: 20 juin 2022

Les dernières questions

Voir les autres questions du thème