Ciao.ch

Je me sens si seule

11 septembre 2021

Question (Fille / 2004 / Suisse, Autres cantons suisses)

Bonjour,

je suis triste parce que je me sens intégrée dans aucun groupe. Mes meilleures amies ont l’air d’avoir d’autres amis et ça me rend jalouse. Et dans ma famille, on ne fait plus rien ensemble! Mon père passe ses journées devant l’écran, soit il travaille, soit il est sur Youtube. Limite qu’il soit là ou pas ça change rien. Ma mère elle est toujours là et elle me parle, mais moi j’arrive pas trop à faire la conversation.

Je suis pas proche de mes parents. Je ne leur raconte pas mes problèmes. J’ai pas confiance en eux. Et j’en veux à mon père de ne pas être assez présent. J’ai peur de partagé mes problèmes, parce que j’ai le pressentiment que ma mère va m’engueuler si je le fais.

Je me sens si seule. J’ai besoin de me sentir appartenue à un groupe. Tout le monde à l’air d’avoir sa vie et personne ne veux de moi.

  • Moi, toi et les autres
Réponse

Bonjour,

Il est assez fréquent durant l'adolescence d'avoir divers groupe d'amis à travers le temps, certains avec lesquels on se sent bien et d'autres avec lesquels ce n'est pas (ou moins) le cas. Cela peut être pour de nombreuses raisons. Si tu te sens exclue, mise à l'écart, peut-être pourrais-tu en toucher un mot à tes amies et leur faire part de ton ressenti (sans te positionner en victime pour autant).

La jalousie que tu peux ressentir est compréhensible, mais il faut garder en tête que le fait qu'elles aient d'autres amies ne signifie en aucun cas qu'elles t'apprécient moins ou que tu ne comptes pas pour elles. Il est en effet naturel de fréquenter différentes personnes et cela est même plutôt "sain".

Peut-être pourrais-tu commencer une nouvelle activité extra-scolaire, cela te permettrait de faire la connaissance d'autres personnes avec lesquelles tu pourrais bien t'entendre et tisser des liens. De plus, trouver une activité que tu aimes et qui te correspond contribuerait probablement à te sentir mieux et moins seule. Une activité collective pourrait également te donner ce sentiment d'appartenir à un groupe. 

Parler de tes problèmes avec tes parents devrait t'aider, il est normal d'être un peu effrayée, surtout si tu n'es pas spécialement proche d'eux, mais il est probable qi'ils t'apportent leur soutien et qu'ils en soient même ravis. Tu pourrais également prendre l'initiative de proposer des activités à faire en famille dans le but de vous rapprocher. 

Si toutefois tu ressens le besoin de parler à quelqu'un de tes problèmes et que tu ne souhaites pas les partager avec tes parents, nous te conseillons d'aller voir un·e psychologue, cela pourrait t'aider et surtout éviter que tu gardes tes soucis pour toi et que tu t'isoles.  

Nous restons à ton écoute.

l'équipe ciao.

Dernière modification: 14 septembre 2021

Les dernières questions

Voir les autres questions du thème