Ciao.ch

Je me sens seule et souffre de dépression saisonnière

8 septembre 2021

Question (Fille / 2005 / Suisse, Valais)

bonjour,

mes 3 meilleures amies sont parties aux 4 coins du monde, alors qu’on vivait les 4 dans un internat toute l’année. je me retrouve ici sans elles et c’est très dur. je suis tout le temps dans un état de fatigue mentale pas possible, c’est vraiment difficile à gérer. j’arrive pas à me concentrer en cours, j’ai juste envie de dormir tout le temps. j’ai toutes les années une dépression saisonnière et je sais pas comment je vais m’en sortir cette année. c’est seulement septembre et je me sens déjà très mal. en plus j’essaie de réduire les cigarettes, alors mon moral est vraiment au fond des chaussettes. je sais pas quoi faire pour me sentir mieux. en plus de tout ça je commence à bien aimer mon meilleur ami, qui as une copine. je lui dit rien de tout ça, et j’essaie d’être vraiment la plus supportive de leur relation possible, mais j’ai juste envie d’être avec lui.

pourquoi ma vie ressemble à un combat? quand je me lève j’ai rien à me réjouir à part retourner au lit ke soir. j’en ai parlé à mes parents mais ils ne me comprennent pas vraiment, même s’ils m’ont donner des sortes de médicament de motivation scolaire mais j’ai l’impression que ça ne change à rien.

le seul moment où je me sens bien, c’est quand je suis dans mes pensées, mais ça commence aussi à devenir un problème. je m’imagine des scénarios trop cool et finalement rien se passe, alors je suis déçue de quelque chose qui n’aurait jamais pu arriver.

  • Moi, toi et les autres
Réponse

Bonjour

Après les vacances, la rentrée est souvent difficile, de ton côté tu dois faire face à beaucoup de facteurs qui pèsent sur toi.

Tu es en internat, ce qui signifie que tu n'as pas ta famille pour t'entourer, t'apporter de la chaleur. Même si les rapports avec les parents ne sont pas toujours les meilleurs, le fait de pouvoir vivre chez soi est en soi permet de lâcher prise et de se reposer.

Vivre en internat suppose que l'on se trouve la plupart du temps dans une collectivité. C´est souvent très fatigant physiquement et psychiquement.

De plus tes amies sont parties, ce qui signifie que tu dois te reconstruire un groupe d'appartenance, avec des personnes avec qui tu te sens bien et dans lequel tu pourras te permettre justement de lacher prise, c'est-à-dire d'être toi-même sans avoir à être trop attentive à toutes les questions relationnelles.

Tous ces aspects te font vivre dans une solitude assez grande.

Tu as de la chance d'avoir un meilleur ami et il est bien compréhensible que tu aies envie d'être avec lui. Le fait d'avoir envie d'être avec lui ne veut pas forcément dire que tu es amoureuse de lui et la relation d'amitié que vous avez n'entre pas en concurrence avec sa relation amoureuse. Ceci d'autant plus que tu es "supportive" de sa relation de couple.

Cependant rien de t'empêche de lui parler de ton sentiment de manque par rapport à tes amies qui sont parties. Cela te fera du bien de pouvoir échanger à ce propos.

Par ailleurs, tu nous dis que tu souffres de dépression saisonnière, comme tu le sais, il est possible d'anticiper ce qu'il va se passer. Le meilleur moyen d'y faire face est de te faire aider rapidement pour ne pas rester seule devant cette difficulté. Surtout que les jours vont raccourcir et qu'il y aura moins de lumière. Ces aspects ont un effet sur les dépressions saisonnières.

Il y a la possibilité d'utiliser une lampe tous les matins, au réveil, pour combler ce manque de lumière ou d'utiliser des lunettes particulières, un petit moment au réveil chaque matin pour aider le cerveau face à ces changements. Lampe et lunettes sont prescrites par les médecins et remboursées par les assurances maladie dans ce cas.

Le fait de t'imaginer des scénarios sympa est une bonne chose, tant que tu sais que c'est une manière de te faire du bien. Concrètement cela signifie que tu peux imaginer tout ce que tu veux, mais que tu n'attends pas que ce que tu as imaginé se réalise dans la réalité concrète tel que tu l'as imaginé.

Tu as le sentiment de devoir te battre, la vie n'est pas toujours une promenade tranquille et effectivement il faut savoir faire face à ce qu'il se présente, même si les événements ne nous conviennent pas. Cependant  tu es pas obligée de rester seule. Nous t'encourageons à contacter un.e psy à qui tu pourras parler.

Cela te permettra de faire face à ta dépression saisonnière en acquérant de nouveaux outils, de voir comment te renforcer, de développer dans le présent des manières d'être et de faire qui te permettront de vivre dans ton quotidien ce que tu désires, et pas uniquement en pensées.

Nous restons à ton écoute

A bientôt sur ciao

 

l'équipe ciao.

Dernière modification: 9 septembre 2021

Les dernières questions

Voir les autres questions du thème