Ciao.ch

Soutenir ses proches en deuil d'une grand-mère

10 juillet 2021

Question (Fille / 2005 / Suisse, Vaud)

Bonjour, aujourd’hui ma grand-mère vient de mourir et une des premiers question que mon père m’a demandé c’est si je voulais aller la voir. D’après ma mère sa serait bien pour prendre lui dire au revoir et bien prendre conscience qu’elle est bien morte mais honnêtement je sais pas si j’en est là force, en plus je déteste l’ hôpital (bon qui aime ça en même temps😂) et du coup je sais vraiment pas si je veux aller la voir sachant que sa fessait 2,5 mois qu’elle mange plus. Une parti de moi veux la voir mais une autre parti ne veux surtout pas la voir et garder une image de ce qu’elle était avant la maladie. Donc je sais pas.

Et deuxième question rapide je sais pas trop comment agir avec mon père, mon grand-père et le reste de ma famille surtout que je serait en vacances avec mon grand-père et mon père je sais pas comment les réconforter et si je dois juste plus parler de grand-mère rendre se sujet tabou le temps du deuil, je sais pas.....

Merci d’avance pour votre réponse 😊.

  • Moi, toi et les autres
Réponse

Hello,

Ta grand-mère a eu une place importante au sein de la famille, et il est tout à fait normal que tu te sentes déboussolée.

Tu t’interroges si tu dois aller voir ou non le corps de ta grand-maman. Il n’y a, sur ce point, pas vraiment de posture à privilégier. Il est important de partager tes appréhensions avec tes proches, et de ne pas rester seule avec tes questions. Les adultes qui t’entourent vivent eux aussi intensément ce moment particulier et s’autoriser à en parler permet de traverser cette étape de manière un peu plus apaisée.

Cette semaine, ta famille organise très certainement des obsèques, laïques ou religieuses, pour ta grand-mère. Si tu en ressens le besoin, peut-être pourrais-tu écrire un petit texte pour lui dire au revoir, seule, ou avec d’autre membres de ta famille. Ces quelques lignes pourront alors être lues lors de la cérémonie, par toi directement si tu en as l’énergie, ou par une autre personne.

Dans les semaines et les mois à venir, lorsque tu seras en vacances avec tes proches, le deuil se vivra pour toutes et tous de manière différente, avec des moments plus chargés en émotions, et d’autres plus légers ou vous allez retrouver peu à peu votre rythme habituel.

Reste naturelle avec ton père et ton grand-père, et ne t’impose pas de parler de ta grand-maman lorsque tu n’en ressens pas le besoin. Votre vie à toutes et tous continue, et vous allez sans doute, à certains moments de la journée, vous souvenir ensemble, ou individuellement, de ta grand-mère qui est une personne qui a beaucoup compté pour toutes et tous.

Parfois les familles mettent en place des petits gestes pour se souvenir de la personne, sans forcément avoir besoin de partager des mots, comme allumer une bougie, mettre dans une pièce un bouquet de fleur ou placer une jolie photo etc. Ces petites attentions sont souvent très aidantes et respectent la pudeur de celles et ceux qui préfèrent ne pas en parler. À vous d'évaluer ensemble ce qui pourrait être adapté pour votre famille.

Ton message sur ce site montre bien que tu es une jeune fille sensible, soucieuse de bien faire, et attentive aux autres. Tu trouveras donc, sans aucun doute, la juste posture à adopter à l’égard de tes proches.

Prends soin de toi, et reviens quand tu veux, tu seras toujours la bienvenue.

l'équipe ciao.

Dernière modification: 12 juillet 2021

Les dernières questions

Voir les autres questions du thème