En cas de déni partiel de grossesse, quels sont les moyens d'avorter?

11 Août 2020

Question (Garçon / 2002 / Suisse, Vaud)

en cas de déni de grossesse partiel, quelles sont les moyens d'avorter si la fille a encore ses régles ?

  • Sexualité
Réponse

Salut,

On parle de "déni de grossesse partiel" lorsque la femme se rend compte de la grossesse à partir de 5ème mois, donc à partir de 18 semaines d'aménorrhée (= absence de règles). 

En Suisse, une demande d'interruption de grossesse peut être faite par la femme (et uniquement par elle) jusqu'à 12 semaines d'aménorhée. Au-delà, une interruption de grossesse peut encore avoir lieu, mais il doit y avoir de réelles justifications, comme une mise en danger de la santé de la femme si la grossesse se poursuit. Et face à une grossesse arrivant bientôt au 3ème trimestre, sans réel danger médical pour la femme, les médecins vont refuser de pratiquer l'interruption de grossesse. 

Tu demandes "quels sont les moyens d'avorter si la fille a encore ses règles". Les règles ne sont pas compatibles avec une grossesse. Soyons clairs! Une femme ne peut pas être enceinte et avoir ses règles. Si une femme a ses règles, elle n'est donc pas enceinte.

Il peut y avoir des saignements en début de grossesse, qui s'expliquent pour différentes raisons. Toutefois, ces saignements sont différents des règles. Ils sont moins abondants, de couleur différente et durent moins longtemps que les règles. S'ils sont abondants et douloureux, il peut s'agir d'une fausse couche ou d'un décollement du placenta. La femme devra tout de suite prévenir son médecin. 

Nous espérons avoir répondu à ta question,

Bien à toi

l'équipe ciao

Dernière modification: 13 Août 2020

Les dernières questions