Comment accepter et laisser vivre son propre changement ?

26 Juillet 2020

Question (Garçon / 2002 / Suisse, Jura)

Bonjour, je suis un adolescent de 17 ans. J'ai un problème particulier: j'ai une meilleure pote (19 ans); jusque là, rien de fou me direz-vous mais lorsque que j'apprends qu'elle est chez un mec et donc que j'ai une forte présomption du fait qu'elle a coucher avec ce mec ca me fait ressentir une pression, d autant plus si je sais qu'elle a pris du plaisir avec lui, elle montre jamais son mec en public donc j ai aucune idée de si ca me gênerait de les voirs s embrasser.

Je contextualise: je suis quelqu'un qui a connu une forte misère relationnelle: je me suis pris beaucoup de rateaux, je me suis fait harceler, j'ai jamais eu de copine ni d'amis avant mes dernières années de lycée (je suis a la fac). Bien que je sois sortis de ma dépression et de mes mal-être qui me permettent aujourd'hui de parler avec des filles etc je n'arrive pas a déterminer les causes de cette gêne. J'envisage d'ailleurs plusieurs options;

1) Je la concois comme ma soeur et veux "la protéger"
2) Du a cette misère sexuelle qui m'a fait du mal, le fait que je la raconte a des gens proches qu'ils me disent "je comprends" me frustre a chaque foi que j'apprends que finalement ils disent comprendre mais qu'en fait il ne doivent ressentir tout cela en rien
3) J'ai un sentiment d'amour pour elle refoulé
4) le fait de ne pas être au centre de son attention me gêne lorsqu elle est au centre de la mienne.

Je tiens a préciser qu à côté d'elle ou quand on se fait un calin, je ne ressent aucune attirance pour elle. D'autres part, je remarque tous les defauts de son visage (que je ne concois souvent pas lorque je suis amoureux d'une personne).

Ce genre de sensations m'est déjà arrivé avec d'autres personnes, notamment mon ancienne meilleure pote; encore une histoire complexe. Si vous aviez des idées pour m'aider dans la dissection de mes pensées, ou bien des ressentis semblables à raconter je dis pas non. Bonne soirée et merci d avoir lu ^^

  • Moi, toi et les autres
Réponse

Bonjour

Nous comprenons que tu as besoin de comprendre le pourquoi de tes ressentis et que tu souhaiterais partager dans une sorte d'échanges de vécus de sentiments du même ordre.

En procédant de la sorte, cela a comme conséquence que tu restes fixé sur tes difficultés, soit en voulant les disséquer, soit en te posant la question du pourquoi elles existent, soit en voulant échanger.

Nous te proposons une stratégie autre, celle de te fixer sur les choses qui vont bien dans ta vie. Tu dis dans ta question que tu es sorti de la dépression, du mal être, que tu parles avec des filles, tu as une meilleure pote et des amis à qui te confier. Tout cela est très positif. Pense à ces aspects de ta vie et développe-les. Quand tu as des pensées qui cherchent le pourquoi ou te ramène à des choses négatives, mets les à la poubelle des pensées. Elles ne sont pas utiles et t'empêchent de développer les bonnes choses de la vie en te ramenant aux difficultés que tu as vécues.

De toute manière, même en supposant que tu puisses trouver avec certitude le pourquoi, qu'est-ce que cela changerait ?

Essaye d'accepter la vie comme elle se présente à toi, maintenant dans le présent : les moments agréables que tu vis avec ta meilleure pote, les filles avec qui tu parles, les échanges avec tes amis et tous les autres aspects positifs de ta vie, que nous ne connaissons pas mais toi oui !

De plus, nous souhaitons te préciser qu'il est possible de bien comprendre les soucis et les joies d'une personne même quand on ne les a pas vécus .... sans cela ciao n'existerait pas !

Garde confiance en toi et dans tes amis, laisse les vivre tel.le.s qu'ils sont et ont envie d'être et laisse-toi vivre tel que tu es à présent Clin d'œilSourire

A bientôt sur ciao

l'équipe ciao

Dernière modification: 30 Juillet 2020

Les dernières questions