Jeux sexuels de découverte entre pairs

19 Juillet 2020

Question (2000 / Suisse, Jura)

Un ami (adulte) m’a confié avoir eu des relations sexuelles avec son grand frère lorsqu’ils étaient adolescents.
Mon ami avait 11 ans et son frère 13 ans. Ils se sont sucés entre eux et son frère lui a fait une sodomie. Mon ami m’explique qu’ils faisaient cela pour se faire du bien entre eux, même s’il n’aime pas les garçons, ils jouaient. Il est gêné pr rapport à cette histoire et je suis la seule personne à qui il en ait parlé.
Mais lui même me dit que c’est des jeux qui peuvent arriver étant enfants. Par la suite, lorsqu’il avait 12 ans, il a proposé à sa petite soeur de 8 ans de le toucher. Mais n’a rien fait d’autre. Après cela, il ne s’est apparemment plus rien passé et personne n’en a reparlé dans sa famille... Ils sont presque tous adultes actuellement et mon ami ne veut pas aller voir un thérapeute pour en parler. Il dit que ca peut arriver et ne veut plus y penser.
Que puis-je faire?
Ce secret est lourd à porter, et j’ai l’impression que c’est plus malsain au niveau de la construction d’une personne que juste un jeu.
Que faire?
Avez vous des conseils?

  • Sexualité
Réponse

Bonjour

La sexualité humaine se construit au fil des ans, depuis le fœtus jusqu’à l’âge adulte, une succession de découvertes et d’apprentissages vont permettre à l’être humain, via les changements de son corps, de son cœur et de son esprit, d’acquérir des habiletés sexuelles (seul ou accompagné). La sexualité est développementale, seul l’acte de reproduction (coït) est inné.
Les jeux sexuels consentis par des enfants ou jeunes ados sont courants, quoiqu’un peu tabou car déjà en lien avec une forme d’intimité et de jardin personnel. Dans la plupart des cas ce sont des jeux de découverte pour les enfants qui font comme « les grands ». Les jeux à caractère sexuel ou mettant en scène la sexualité ont la même fonction que les autres jeux. C’est-à-dire mettre en scène des préoccupations intérieures et tenter d’élaborer ou d’intégrer des événements extérieurs vécus, observés ou entendus. C’est en devenant adulte et en faisant référence à notre propre sexualité que ces jeux peuvent nous apparaître « inquiétants ». À chaque stade de la vie les sujets liés à la sexualité ont une résonance différente en nous. Nous précisons que ces jeux ne sont pas en lien avec la future orientation sexuelle.

La différence d’âge entre les deux enfants est importante à considérer. Si elle ne dépasse pas trois ans (ce qui est le cas entre les deux frères) on ne peut pas faire de reproche ou dénoncer. Pour les jeux avec sa petite sœur, il y aurait eu 4 ans d’écart ? Selon ce que vous écrivez, il n’y a eu qu’un jeu de toucher sur son pénis que l’on peut assimiler à une découverte de l’autre sexe. La notion de contrainte doit également être écartée afin que ces jeux soient réalisés dans le consentement mutuel.

Depuis cette confidence vous avez l’impression de porter un lourd secret alors que pour votre ami ce n’est apparemment pas le cas. Ce qui est important c’est que votre ami ne soit pas perturbé dans sa vie et dans sa sexualité par ses souvenirs. Si c’est le cas, il serait effectivement judicieux qu’il consulte un thérapeute. Il peut également se rendre dans un centre de santé sexuelle-planning familial de sa région. Les consultations y sont gratuites et confidentielles. Si cette révélation est difficile à vivre pour vous, vous pouvez également faire la démarche de vous rendre dans un centre de santé sexuelle.

Nous vous mettons les adresses en lien et vous encourageons à conserver cette belle et forte amitié qui permet d’intimes confessions.

l'équipe ciao


Centre de santé sexuelle - Planning Familial Jura - CIAO
Centre de santé sexuelle - Planning Familial Jura - CIAO
Centre de santé sexuelle - Planning Familial Jura - CIAO

Dernière modification: 21 Juillet 2020

Les dernières questions