Ciao.ch

Soutien-gorge

Dernière modification: 4 février 2019

A partir du moment où tes seins apparaissent, se pose parfois la question du port d’un soutien-gorge ou d’une brassière.

Porter ou non un soutien-gorge est une décision qui t’appartient. Aujourd’hui, de plus en plus de femmes font le choix de ne plus en porter. L’important est que tu te sentes bien dans ton corps, à l’aise et confortable.

Le soutien-gorge permet de soutenir les seins mais aussi d’éviter qu’ils bougent trop, par exemple durant la pratique d’un sport.

Choisir son soutien-gorge

Il existe plusieurs types de soutien-gorge ou de brassières.

La brassière est un sous-vêtement sans armature et sans attache derrière le dos, en tissu souvent élastique. Elle permet de soutenir légèrement la poitrine tout en étant confortable. Il existe des brassières classiques ou pour le sport.

Si tu préfères un soutien-gorge, tu en trouveras avec ou sans armature, bretelles, coques, ou rembourrage. A toi de trouver le modèle qui te correspond le mieux et dans lequel tu te sentes bien !

L’important est que le soutien-gorge soit bien ajusté à la taille de ta poitrine. Si tu ne connais pas ta taille de soutien-gorge, tu peux demander conseils dans les magasins de vêtements ou de lingerie.

Il n'est pas nécessaire et pas conseillé de dormir avec un soutien-gorge. Dormir à plat ventre n'est pas dangereux pour les seins.

  • Fille: corps et puberté

Questions & Réponses

Anonyme et gratuit : tu peux poser tes questions et un·e spécialiste y répondra dans les 2 jours ouvrables. Tu peux aussi découvrir celles posées par d’autres jeunes.

Forum

Tu as envie de parler de tout et de rien, d’échanger sur des événements de ton quotidien, de pousser un coup de gueule sur un sujet qui te touche et avoir l’avis d’autres personnes, c’est ici.

Articles liés

Actualités

Masturbation : ressentir de la peur ou de la culpabilité ?

Chaque personne est libre de se donner du plaisir par la masturbation. Une spécialiste en santé sexuelle aborde le sujet.

Avoir peur du regard des autres

Pour reprendre confiance en soi, c'est parfois plus facile de parler avec des personnes qu'on ne connait pas. Se rendre utile, partager ses questionnements, discuter de tout et de rien.