Je pleure quand mon copain part

3 décembre 2018

Question (Fille / 2000 / Vaud)

Bonjour, moi et mon copain habitons à 1h30 de route.

Du coup au début on se voyait tous les weekends sauf qu'il y a trois semaine on savait qu'on allait pas pouvoir se voir pdnt les deux weekends suivant parce que mes deux wks étaient chargés. Du coup le dimanche en fin d'après-midi après lui avoir dis aurevoir et que j'étais seule dans le bus, j'étais vraiment pas bien au point d'en avoir les larmes aux yeux. Sur le moment en y pensant, je me disais que j'étais comme ça parce que j'étais habitué depuis deux mois environ à le voir tous les wks et que là ça n'allait pas être le cas pendant les 2 wk suivants.

Au final, 4 jours après il a pu venir me voir une soirée et est reparti tôt le matin suivant en même temps que moi lorsque j'allais en cours. Cette fois-ci j'avais carrément des larmes qui tombaient des yeux après qu'on se soit séparés. Et donc cette fois là je me suis dis que c'était car j'avais passée que quelques heures avec lui donc j'étais en manque de sa présence (pas comme d'habitude où je passe 2-3jrs avec) et qu'en plus de ça, le wk qui suivait normalement je devais pas le voir.

Pour finir, ce wk (wk où on ne devait pas se voir normalement) il est venu nous aider un peu avec le déménagement samedi midi puis est repartis ce matin.
Le truc c'est que ce matin je l'ai accompagné au train avant de me diriger vers mon école et encore une fois, j'étais vrmt pas bien et j'avais de nouveau les larmes aux yeux. Même avant que son train arrive, quelques minutes avant je les sentais arriver (mais je les retenais).

Le truc c'est que là je comprend pas, le weekend prochain on est censés se voir, il a été 2jrs avec moi et pourtant en rentrant avant et en rangeant son lit ou alors ses affaires, je me suis mise à pleurer et là en y repensant ça recommence aussi.

Je comprend pas, je me suis dit peut être c'est à cause:
-de la pilule contraceptive mais je ne l'ai commencé que depuis 4 jours alors aue c'est comme ça depuis 3 semaines
-de sa présence car quand il est là je sais qu'il est de mon côté mais ma vie n'a pas changé entre avant de le connaître et aujourd'hui (je me débrouillais très bien sans son soutient)
-du stress/fatigue des cours/tests mais ça aussi ça n'a pas changé entre il y a 2 ans et ajd
-ou alors de mes médicaments mais ils sont par rapport à mon allergie de chats et ce ne sont pas des antibiotiques...

J'arrive pas à trouver de réponse à cet état. Avant je pleurais que rarement mais là c'est à chaque fois que je dois lui dire aurevoir...

Merci d'avance de votre réponse!

  • Moi, toi et les autres
Réponse

Bonjour,

Lorsque l’on est amoureux·euse, ressentir un manque quand la personne n’est pas là est habituel. Certaines personnes ressentent un plus grand manque que d’autres, ou l’extériorisent différemment, par des larmes par exemple.

Ces réactions peuvent dépendre de la sensibilité de la personne, mais aussi des différentes périodes ou circonstances. Dans ton cas, il est possible que le fait de bouleverser votre rythme de vous voir chaque week-end ait augmenté ta sensibilité.

La sensibilité peut aussi être augmentée ou diminuée par d’autres facteurs, dont tu exposes certaines hypothèses dans ton message. Tu sembles avoir une bonne capacité à analyser les ressentis qui te traversent, et c’est un bel atout pour mieux te comprendre toi !

Le stress et la fatigue ainsi que le manque de sa présence peuvent effectivement te rendre plus facilement émotive ou sensible à son départ. Tu dis qu’ils n’ont pas changé entre avant ta relation et aujourd’hui, mais il y a tes sentiments amoureux qui se sont rajoutés à l’équation !

A propos des médicaments que tu prends ainsi que la pilule, nous n’avons pas les éléments pour définir leur impact sur ton humeur. Il serait utile d’en parler directement avec le·la médecin qui te les a prescrits et qui pourra faire un bilan.

Peut-être que tes sentiments ont créé en toi un besoin de le voir, de partager et te permettent d’affronter les stress ou la fatigue plus facilement. Et quand tu te retrouves seule, ces besoins se réactivent et font émerger des émotions.

Lorsque cela t’arrive, tu peux trouver des moyens de combler ces besoins autrement que par la présence de ton copain. Y a-t-il des activités que tu aimes faire et qui te détendent, des ami·e·s ou de la famille que tu pourrais profiter de voir ? Cela te permettrait de penser à autres choses et de profiter aussi de ces petits moments rien qu’à toi.

N’hésite pas à revenir sur CIAO.

Bien à toi,

l'équipe ciao

Dernière modification: 4 décembre 2018

Les dernières questions