L'enfer à l'école ?

4 Juin 2019 - SarumaSasa19 (Fille / 2004)

Bonjour,je suis une fille de 14 ans.Mon problème c'est que je me fais harceler à l'école et ils font pleins de rumeur et à cause de ca...je perds des amis,j'en ai perdu beaucoup..et a chaque fois je fais des traces sur mon bras(je pense que vous compreniez ce que sa signifie).Comment je peux faire pour que ca s'arrête ?

Répondre

Réponses

  • 4 Juin 2019 - Anonymeeee (Fille / 2002)

    Salut
    Tu devrais parler à un adulte de ce que te font subir les autres (tu peux en parler à tes parents ou quelqu’un de ton collège genre un prof, le directeur, le cpe, l’infirmiere scolaire etc)
    Tu ne devrais pas te faire du mal pour ce genre de gens qui font des rumeurs sur toi, ils ne méritent pas que tu souffre à cause d’eux
    Tu finiras par t’en sortir ne t’inquiète pas, courage à toi

  • 4 Juin 2019 - ano123 (Fille / 2004)

    salut, j'ai vécu la même chose mais passe au dessus des critiques et pour les scarifications arrête, j'ai été malade j'ai été dans un hôpital psychiatrique pendant 1 ans et ça été horrible mais maintenant je vais beaucoup mieux!
    je sais que chaque fois qu'un truc va pas t'a envi de le faire c la solution mais trouve d'autre technique et parle en a quelqu'un d'adulte vraiment c'est ultra important :)

  • 5 Juin 2019 - lgbtgirls (Fille / 2005)

    Je connais très bien ça je vis la meme choses et je suis a 18 tentative et 967 trais sur tout mon corps en 5 ans. écrit le noms des gens que tu aimes sur ton corps et dit toi que si tu te coupeil leurs arrivera malheur.

  • 5 Juin 2019 - Leaaaa (Fille / 2002)

    Tu doit en parler à tes parents j'ai vécu pareil pendant plis de 6 ans e je n'en parlait à personnes même pas les amis... et au final, un pion ma vue et à vu ce que j'avais écrit sur mes cahiers, j'avais fait des textes d'idée noires même une lettre et il l'a vu, alors il a décider d'appeler mes parent et au jours d'aujourd'hui y a toujours quelque critique par ci par là mais je passe au dessus, si tu à besoin de plus d'aide viens me parler ☺ et bon courage à toi, ne fais pas d'erreur...!

  • 8 Juin 2019 - Aladin2.0 (2004)

    Salut, j'ai déjà été dans le même cas que toi (en - grave, seulement des rumeurs) et je te conseille vraiment d'en parler à tes parents (ou si tu n'y arrives pas) parle-en à une autre personne, une personne à qui tu fais vraiment confiance (ta soeur, ton frère, ta marraine, tes cousin(e)s..), bon courage à toi

  • 9 Juin 2019 - Piano2931 (Fille / 2002)

    Coucou!
    Avant tout je veux que tu sache que j'ai moi-même été dans le même cas que toi donc je te comprends parfaitement. Maintenant je vais beaucoup mieux parce que j'ai pu en parler à la psychologue scolaire et à mes parents. Je te conseille fortement de faire de même ;)
    Courage à toi et bonne chance pour la suite :)

  • 17 Juin 2019 - Rosa28 (Fille / 2002)

    Salut !
    Alors j'ai aussi été victime de rumeurs et toutes ces conneries et je sais que la dernière chose que t'as envie de faire c'est d'en parler à un adulte, alors j'ai quelques solutions. Évidemment si ça ne fonctionne pas il faudrait que tu en parles, mais des fois c'est bien de régler les choses par soi-même. On se sent fiers de nous et même si tu y arrives seule, tu peux en parler à un proche, c'est important de dire quand on est pas bien.

    1. La prochaine fois que quelqu'un tinsulte ou qqch du genre demande-lui pourquoi il te fait ça à toi spécialement, sans être agressive juste pour comprendre et s'il n'a pas de réponse concrète alors dis-lui que ce qu'il fait n'a pas d'utilité et qu'il devrait arrêter.
    2. À un moment ou quelqu'un qui te harcèle est tranquille et ne le fait pas, va vers lui et essaie de lui expliquer ce que tu ressens quand on te harcèle.
    3. Je te conseille de ne pas faire ce qu'on te fait en retour parce que ça se retournera contre toi.
    4. C'est un conseil avec expérience, ne parle pas de ton automutilation aux personnes en qui tu n'es pas CERTAINE que tu peux avoir confiance. À cet âge les gens sont très moqueurs et surtout ne sont peut être pas capable de gérer de telles confessions.
    5. Je sais que c'est difficile mais ignore les quand ils sont méchants, pour eux c'est drôle seulement parce que tu réagis. (S'ils te tappent tu appliques pas ce conseil stp😅)

    Pour la mutilation je sais que c'est une chose difficile à combattre mais pour t'en sortir je pense qu'il est important que tu en parles à un adulte qui ne va pas te juger ou aller crier à la mort chez tes parents mais tout simplement te soutenir. Je pense que tu as le droit à ton jardin secret et surtout que tu dois parler de ce genre d'information seulement quand toi, tu te sens prête. Surtout qu'il s'agit de tes parents, même si à cet âge on ne veut pas l'avouer on ne veut pas les décevoir. Je pense que je préférerais et surtout que je le prendrais mieux si ma fille venait m'en parler de sa propre initiative.
    Ensuite il faut que tu saches que si tes parents se fachent ou réagissent pas comme tu aimerais c'est parce qu'ils t'aiment mais se sentent désarmés. Souvent le plus simple c'est de dire ce dont tu as besoin. Ils sont là pour t'aider.

    Il est certain qu'en te mutilant tu te rajoutes un problème et en plus tu crois gérer mais en réalité tu iras toujours plus loins et surtout tu en garderas toute ta vie les cicatrices.

    C'est quelques conseils, je sais que c'est très long comme réponse mais j'espère vraiment que ca va t'aider. Évidemment que, comme tout le monde je te conseille d'en parler à un adulte mais je sais à quel point il est difficile de le faire à l'adolescence alors peut être que tu pourrais essayer ces conseils qui paraissent tout cons.😉

Répondre au sujet

C’est un espace de discussion avec d’autres jeunes sans possibilité de rencontres physiques. L’équipe CIAO ne répond pas dans les forums et modère tous les sujets proposés a posteriori. Nous te faisons confiance sur les propos que tu postes et comptons sur toi pour respecter nos conditions d’utilisation et ne pas diffuser les comptes de tes réseaux sociaux (Insta, Snap, etc.) ou encore ton adresse email. A défaut nous serons contraint·e·s de supprimer le commentaire.

Pour répondre à un sujet ou à écrire un commentaire, tu as besoin de créer un pseudo ou se connecter dans ton compte.

Connecte-toi à ton compte