Ciao.ch
Cette discussion contient du contenu pouvant potentiellement heurter.
24 novembre 2021 - Par willisa (Fille / 2004 / France)

j'avais déjà poster ici mais je ressentais de revenir ici

Bonjour à tous le monde, je suis nouvelle. Il y a 2 ans avant mon copain initial, j'avais quelqu'un d'horrible dans ma vie. Je suis tombé, dans la drogue(shit/beuh/tabac) et dans la scarification. J'ai pu arrêter pendant plus d'un an et je crois que j'en ai jamais eu aussi envie que maintenant ... J'ai besoin d'aide et qu'on puisse m'écouter. J'aimerais raconter mon histoire... J'ai 16 ans, je vis dans une petite ville dans le Grand-Est. Mes parents sont séparés depuis que je suis toute petite. Très proche de mon papa, alcoolique/fumeur de tous ce qui pouvait trouver... Enfin bon, je l'aimais beaucoup. J'étais assez ronde déjà petite puis les enfants étaient déjà méchant avec moi au niveau cp/ce1 et je comblais le manque que mes parents n'étaient plus ensemble. Diagnostiquer boulimique a mes 8 ans. Pour la 2ème fois ma mère et moi déménageons, je rentre dans une école où un garçon roux aux yeux bleus me rabaissait et me violait dans sa cave, dans la cabane en bois de son jardin et j'en passe. J'avais mal, mais il m'a dit que si je le disais, j'allais mourir. Je n'ai rien dis et je ne comprenais pas, j'avais que 9 ans. J'avais honte, 1er viol. 1 semaine/1 semaine chez chaque parents. Heureusement, parce que c'était très régulier. Cm1/cm2 mes parents ont voulus déménagé pour la 3ème fois. Je n'ai jamais été aussi contente. Pour mes 10 ans, on m'a annoncer que je pouvais enfin partir à l'école toute seule. J'avais changer d'établissement, mais mes parents n'ont jamais su pour ce garçon. Je me suis fais de super copines ! C'était géniale, puis les garçons me voyaient et ils m'appellaient "la grosse" ou "la vache". Ainsi, j'ai fais 2 années au même endroit. Une fois après les cours, ma mère a invité une copine qui avait une fille. On a jouer, elle et ma sœur (j'ai 2 demi-sœur par alliance, 1 demi-sœur et un frère mais pour moi c'est mes sœurs :)) elle avait 1 an de moins que moi. Je marchais et je suis allée dans un train abandonné, ceux qui transportent les marchandises, les grands. Puis, ils y avaient des garçons, ils avaient le même âge que notre grande sœur puis ma demi-sœur m'informe qu'elle le connaît. Je laisse tomber, c'est pas grave. J'avais pas beaucoup de copains/copines c'était l'opportunité. J'étais contente. On a fait un action ou vérité. Donc j'avais 11 ans, ma sœur 10 ans et ma copine 9 ans. Les garçons avaient 14 ans. Ça commençait par "fais lui un bisou sur la joue" puis "fais lui un bisou sur la bouche" puis la, j'ai dis non à ma copine lorsqu'ils ont dis "montre moi t'es seins" elles n'a pas compris ce qui y avait de mal et c'est parti trop loin. J'ai du rouler des pelles à des garçons sinon je me faisais giffler. Puis, y avait un garçon qui me plaisait un peu. Ils ont chuchoter quelques choses à l'oreille de ce garçon. C'était à mon tour... J'ai du sortir du wagon puis il m'a dit de descendre mon pantalon et ma cullote car c'est le défit. Je comprenais pas, j'ai dis que non, il m'a embrasser et il a passer une main sur moi et moi j'avais si peur... J'ai dis qu'on devait rentrer et il a toucher son penis devant moi et il a essayé de me la mettre dans les fesses pendant que je pleurais et je disais non. J'ai crier et on est parti. Je ne l'ai plus jamais revu. Aggression sexuelle, je crois... Ou peut-être compter comme un viol ? Peut importe personne n'a le droit de tolérer ça. Ma maman a décidé que je devais suivre mon frère qui voulait aller seulement un week-end sur deux chez mon père bah je l'ai écouté. J'ai eu tellement mal, ma maman ne pouvait plus nous payer des habits, des petits déjeuner... On a déménagé pour la 4ème fois. A 40min de voiture de chez mon papa. Rentrer en 6 ème, super contente. Je sors avec le beau gosse, super populaire. Le grand frère de mon meilleur ami. J'ai commencé à fumer la chicha, la cigarette et faire un tas de connerie. On est sorti ensemble en secret, puis je rentrais avec des bleues, des saignements, des larmes,... Je disais que j'étais tombé vu que j'étais très maladroite. C'était mon copain qui me frappait. Je l'aimais et je trouvais ça normal. Puis un jour mon frère a discuté avec lui et on a rompu. Il s'amusait à me clasher tous le temps, enfin bon. J'ai connu du cyber harcèlement et du harcèlement par les gens qui osaient dire que je lui avais fais une fellation, que je m'étais fais des films en sortant avec lui, que j'étais trop grosse/moche pour être avec lui... Un tas de chose. Ce qui n'aidait pas la chose vu que je n'allais plus voir mon père même les week-ends où je devais y allait. Il est sorti avec la femme du frère à ma mère. Elle allait coucher avec lui, pour avoir de l'argent et des cigarettes. Je ne l'ai pas supporter, je ne l'aimais pas de base. Mais la, c'était horrible d'entendre des remarques, à la a maison/à l'école enfin bon je faisais avec. Pour donner une idée "tu pèse 10 kg de plus que moi, tu es trop grosse. Tu manges pas ce midi" elle était anorexique, et moi obèse. Je me suis fais enfermé dans la salle de bain par mon père parce que je voulais plus descendre manger/me laver... Tous un tas de trucs, je ne l'ai plus vu pendant 14 mois, avant qu'il emmène les flics chez ma mère parce qu'elle nous laissait pas aller chez lui. On ne voulait plus y aller mon frère et moi. Après ça, je ne l'ai plus vu. Je passe en 5 ème, un groupe de garçon vient m'harceler vraiment méchamment. Je me suis fais une nouvelle copine cette année la, elle me conseillait mais ne pouvait rien faire... J'étais dans la cour, je courais pour aller la rejoindre, les garçons faisaient pareils et j'étais par terre couverte de coup et d'insulter. J'ai découvert la scarification et je l'ai fais sur les bras puis sur les mollets et c'est devenu une drogue. Tous ça pour des garçons, je n'ai fais qu'une fois piscine sur 2 trimestre. Ça veut dire attendre sur le banc et me faire balancer du shampoing déçu, me faire cracher déçu, me faire éclabousser par ces 4 mecs. J'allais vraiment pas bien, parce que la même époque j'ai rencontré le garçon de ma copine (celle que je viens de parler) il me faisait rire, mais c'était ma meilleure copine... Elle devait rentrer plus tôt que moi du coup il me raccompagnait tous le temps et on aimait marcher sur les rails mains dans la main. Sans rien de plus. Une fois, il s'est allongé sur les rails et j'ai fais pareil. Je lui es montrer mon ventre où on pouvait plus voir ma chair, mes cicatrices l'avaient recouvertes.. Il m'a embrassé et les barrières indiquant que le train allait passait on a couru amoureux, et on a faillit mourir... Je suis tombé amoureuse. Je lui es dis que je ne voulais pas une double vie. Je veux qu'il l'a quitte s'il me voulait vraiment, il l'a fait et elle l'a découvert. Il est retourné avec elle. Il m'a fait un coup de pute. Je suis rester forte ! Je me suis battu ! C'est faux, je suis tombé. J'ai plus manger, j'ai plus dormi, je faisais que boire et pleurer, j'allais en cours, je me concentrais plus. Je voulais plus rien avalé et je me faisais vomir... Un soir, j'avais mal eu ventre et je suis allée au Wc et je pleurais comme j'avais mal au ventre. Direction médecin traitant, qui me dit "anorexie presque totale" j'avais perdu 12kg en 3 semaines... Je suis arrivée à l'hôpital, j'étais entre la vie et la mort. Ils m'ont fait des piqûres énormes dans le dos et je pleurais, ils voulaient récupérer un liquide au niveau de colonne vertébrale. Ils n'ont pas réussi, ils m'ont donc diagnostiqué avec une méningite. Je n'ai pas manger pendant 1 semaines, je dormais tous le temps et je voyais toute ma famille pleurer... Je me suis relever et 3 semaines d'école couper... 8 jours à l'hôpital et 2 semaines de repos à la maison. Pendant l'été après 2 mois de tous ça, le copain de mon ex copine (parce qu'on avait plus discuté après ça, elle m'avait dit que j'étais la pire des salopes enfin bon :)) on s'est vu et on est ressorti ensemble et j'ai recommencé à fumer, j'ai commencé la drogue et j'étais amoureuse. C'est la que j'ai compris mon passé. Puis que je me suis scarifié partout (épaule/coude/bras/poignet/mains/ventre/cuisse/mollets/pieds) j'étais accro, j'étais folle... Puis d'un coup, j'ai abusé sur la drogue et je suis tombé... J'étais tous le temps défoncé, je me faisais violer comme ça. Oui, mon copain me violait, c'est possible, oui. Je me suis fais frapper, avant d'être allonger au sol et dire que je voulais dormir et qu'on devrait se reposer mais non. Lui, il voulait toujours plus... Il m'avait enlever mon pantalon et quand j'essayais de me débattre, j'avais plus de force... Je pleurais juste pendant qu'il avait fini de coucher avec moi et il me disait qu'il était désolé et que j'aurai du lui dire et c'était à chaque fois lz même chose. Je disais non... 15 mois après tous, je pouvais plus de rentrer décoiffé parce qu'il me claquait la tête, des bleues, une honte de soi même, tellement forte que je ne me regardais plus. Il vendait du shit, enfin tous un truc. C'était vraiment pas un bon mec. J'ai enchaîner les tentatives de suicide après ça, je me scarifiais encore plus... Une fille de mon âge qui était dans ma classe avec qui on était et est toujours très proche ma présenté mon copain initiale. J'ai arrêté, la drogue, la scarification, les tentatives de suicide,... J'ai appris à dire non et maintenant, j'arrive à dire ce que je pense. C'est un homme super. Pourtant, ça fait quelques mois, qu'il ne parle que argent, qu'il veut d'abord dire ces choses et ne m'écoute plus. Je crois que je l'ai brutalisé, ou peut-être que je suis aller trop vite lorsque mon ex copain et moi on s'est séparé... Je crois pas, le problème c'était moi.. Je l'ai trompé. Je suis aller voir un garçon, grand, très fort physiquement et de grosse joue. On s'est échangé des photos et je voulais en discuter avec lui pour lui dire stop, il était 18h et il m'a attrapé au niveau des poignets devant le collège lorsqu'il avait personne et voulait continu, il m'a embrasser, il m'a toucher les seins et les fesses et je lui es dis d'arrêter, il m'a dit qu'il faisait ce qu'il veut... Moi, je pensais jamais arrivé jusqu'à la, j'avais si peur que je pleurais... Il m'a dit des choses qu'aucune femme devrait entendre. Je suis rentrée en pleurant, j'avais des crampes, je mangeais presque pas, je vomissais, j'avais la diarrhée et j'avais constamment froid... J'avais si peur que mon copain sache tous... Je lui es tous raconté. J'ai tous dis à mon copain... Il a eu du mal... Maintenant, ça va mieux, puis ça va faire 2 ans fe relation. Je l'aime plus que tous au monde. Je ne lui ferai pas oublier, mais je vais lui crée un avenir bien meilleur.
Voilà, voilà :/ ma vie en détail, j'ai écris en pleurant, je m'excuse d'avance. merci de prendre le temps de lire. Si question ou remarque je répondrais...

Réponses

  • 24 novembre 2021 - Gilou2412 (Garçon / 2008 / Suisse, Berne)

    Ton histoire et tellement complète, tellement dure à vivre, tellement émouvante, tellement triste que je n’ai même pas les mots pour dire qqch dessus.
    Mais par contre au début il me semble que tu parle d’envie de te scarifier, d’avoir besoin mais je ne comprend pas comment on pourrais avoir besoin de ça. Cette j’ai déjà eu envie mais jamais le besoin. À moins que tu parlais des besoins de drogue.
    Par contre si tu as besoin d’aide tu peux tjrs me poser des questions meme si actuellement je ne saurais pas quoi faire/dire tellement c’est compliqué

    Gilou

  • 24 novembre 2021 - willisa (Fille / 2004 / France)

    Message de Gilou2412

    Ton histoire et tellement complète, tellement dure à vivre, tellement émouvante, tellement triste que je n’ai même pas les mots pour dire qqch dessus. Mais par contre au début il me semble que tu parle d’envie de te scarifier, d’avoir besoin mais je ne comprend pas comment on pourrais avoir besoin de ça. Cette j’ai déjà eu envie mais jamais le besoin. À moins que tu parlais des besoins de drogue. Par contre si tu as besoin d’aide tu peux tjrs me poser des questions meme si actuellement je ne saurais pas quoi faire/dire tellement c’est compliqué Gilou

    Coucou, c'est vrai que c'est étrange mais je ressentais le besoin de me sacrifier, je me sentais limite obligé. je regrettais par la suite mais bon, je ne sais pas c'était légèrement étrange c'est vrai..

  • 24 novembre 2021 - Gilou2412 (Garçon / 2008 / Suisse, Berne)

    Message de willisa

    Coucou, c'est vrai que c'est étrange mais je ressentais le besoin de me sacrifier, je me sentais limite obligé. je regrettais par la suite mais bon, je ne sais pas c'était légèrement étrange c'est vrai..

    Ok merci d’avoir répondra ma question;)

Répondre au sujet

Pour info, tous les messages sont modérés à posteriori par l’équipe de CIAO. Comment participer ? Découvre les conditions d'utilisation du site et du forum.

Merci de nous aider à faire de ce forum un lieu où l’on se sent bien.

Pour répondre à un sujet ou à écrire un commentaire, tu as besoin de créer un pseudo ou se connecter dans ton compte.

Connecte-toi à ton compte