Pertes blanches

Dernière modification: 4 Février 2019

Les pertes blanches font partie intégrante du cycle de la femme, qui en a toute sa vie à partir de la puberté. Elles apparaissent avant les premières règles. Les pertes sont transparentes ou blanches, voire jaune pâle, et il est naturel qu'elles soient différentes tout au long du cycle : elles peuvent par exemple être plus abondantes à certains moments.

Les pertes blanches ou transparentes sont normales et elles ont une fonction utile : elles éliminent tout ce dont le vagin n'a plus besoin. Le vagin "travaille" à maintenir un équilibre sain et propre, qui le protège de toutes sortes d'infections. Les pertes blanches sont le signe que ton corps fonctionne convenablement.

Il arrive que ce système soit perturbé, c'est-à-dire malade, et cela même si la jeune fille n'a jamais eu de relations sexuelles. Un signe de cette perturbation est la modification des pertes blanches : leur quantité, couleur, structure ou odeur changent. Il est également possible de ressentir des brûlures ou des démangeaisons (tu as envie de te gratter) dans le vagin. Dans ces cas-là, le corps ne parvient pas tout seul à se soigner et un traitement est nécessaire. Une consultation médicale est alors indispensable !

Une bonne manière d'éviter les infections est de ne pas porter trop souvent des strings qui empêchent la respiration de la peau. Les sous-vêtements en synthétiques ne sont pas non plus conseillés, car ils font transpirer. Les sous-vêtements de coton sont les plus hygiéniques : ils supportent une lessive à 60° et plus, et cette matière offre la meilleure aération.

Tu découvriras que tes pertes subissent des transformations au cours du cycle, raison pour laquelle il vaut mieux changer de sous-vêtements tous les jours.

  • Fille: corps et puberté

Articles liés

Questions liées