J'ai dit non et ça n'a pas été respecté

13 Janvier 2021

Question (Fille / 2005 / Suisse, Genève)

Bonjour
Dernièrement jai vu un garçon et il c est passé des choses entre nous (des preliminaires) et je lui ai dit clairement que je voulais pas aller plus loin mais il a forcer jai dit nan encore et encore et au bout d un moment jme suis énervé il voulais pas me laisser partir alors je lai pousser et jme suis barée chamboulée jai appeler un amis qui m'a fait comprendre que cetait ma faute et que "c est un mec je savais tres bien quil voulais que ça ." Je jsuis pas bien depuis il ma pas violée jme suis barée avant mais depuis jsuis tt le temps mal jai tt le temps envie de pleurer et je sais pas trop quoi faire..

  • Sexualité
Réponse

Salut !

Ce que tu décris de ce qu'il t'est arrivé avec ce garçon ressemble à un abus sexuel. Tu dis ne pas avoir été consentante, ne pas avoir voulu aller plus loin, et tu l'as clairement exprimé à ce garçon qui n'a pourtant pas arrêté et a forcé.

Tu as été courageuse de le repousser et de partir afin de te protéger et te mettre en sécurité.

Aussi, il est important que tu entendes que ce n'est pas de ta faute. C'est toujours la personne qui dépasse les limites de l'autre le fautif, et non pas l'inverse. Il existe d'ailleurs une loi pour te défendre.

Peut-être que l'ami que tu as appelé ensuite a été maladroit dans sa réponse, ou qu'il ne savait pas quoi faire de cela. Aurais-tu un adulte de confiance dans ton entourage à qui tu pourrais parler de cette situation ? Quelqu'un de ta famille, un enseignant, l'infirmière scolaire, ou encore ton médecin ?

Ce que nous pouvons te dire de plus, c'est que le fait d'être tout le temps mal ou d'avoir tout le temps envie de pleurer peuvent être des conséquences d'un abus sexuel. Il est possible aussi que tu y repenses souvent, que tu fasses des cauchemars, que tu sentes en toi un mal-être, de la colère, de la confusion, des sautes d'humeur, de la culpabilité ou d'autres choses encore. C'est pour cela que nous t'encourageons à continuer à faire ce que tu as si courageusement fait avec nous : ne pas rester seule avec ça et en parler à des professionnel·les qui sauront t'écouter et t'aider, comme le CTAS à Genève ou la LAVI.

Nous te mettons en lien des infos et adresses qui peuvent t'être utiles.

Prends bien soin de toi. Nous t'accompagnons et restons volontiers à ton écoute si tu le souhaites.

l'équipe ciao


Subir des violences sexuelles - Site d'information, d'aide et d'échanges pour les 11-20 ans - CIAO
Violences sexuelles entre jeunes - Site d'information, d'aide et d'échanges pour les 11-20 ans - CIAO
Centre thérapeutique pour traumatismes dont les agressions sexuelles - CIAO
Centre LAVI - CIAO

Dernière modification: 14 Janvier 2021

Les dernières questions