Je me pose beaucoup de questions sur mon orientation sexuelle

23 Août 2020

Question (Fille / 2005 / Suisse, Vaud)

Bonjour. Je me pose des questions depuis plus d’un an. J’ai quinze ans et je suis une fille. Je me demandais au début si j’étais bisexuelle parce que je me rendais compte que j’avais envie de partager ma vie avec une fille. Je sais que c’est pas bien parce que c’est mon amie mais je m’imaginais sortir avec une amie à et que nous nous aimions pour de vrai. J’avais très envie de l’inviter à sortir mais je n’osais pas parce que je n’avais jamais fait ça même avec un garçon et je n’avais pas envie d’être bisexuelle (je suis plutôt jeune). À part ça je trouvais les garçons mignons et j’avais envie de leur faire des câlins. Après j’étais persuadée que j'étais hétérosexuelle et que c’était simplement que j'étais jeune et que je me posais des questions (on se fait pas mal influencer avec la télé et les séries). Mais de plus en plus j’ai recommencé à douter en me surprenant à m’imaginer et à vouloir être en couple avec des filles. J’ai fait des tests d’orientation sexuelle sur Internet. Tous disaient que j'étais asexuelle. Je ne savais pas ce qu’en c’était alors je me suis renseignée et je me suis dit que c'était moi. Je me suis sentis triste pendant quelques semaines parce que j’avais peur pour le futur et je me sentais pas normale. Puis je me suis dit que si ça s’en pouvait je m’en faisais des idées et quoi et fallait juste que je j’ai j’attends grandir pour ressentir peut-être de l’attirance sexuelle pour quelqu’un.

Mon père refuserait sûrement que j’aime les filles (mais je m’en fiche). Ma mère par contre n’est absolument pas homophobe. Mais il n’y a pas longtemps, elle m’a dit quelque chose qui me fait me sentir mal. Je ne lui ai pas parlé de ce qui me tourmentait depuis l’année dernière. Je ne lui en parlerai jamais. Parfois je teste un peu. Et donc il y a quelques jours, je lui ai parlé d’une amie à moi (qu’on va appeler Emma) qui m’avait dit à moi et à mes autres copines qu’elle était bisexuelle. Emma est connue pour mentir. Ma mère le sait. Elle m’a regardé et m’a dit : « Oui mais bon. D’après ce que tu as pu me raconter d’Emma, elle ment. » Alors je lui ai demandé pourquoi est-ce qu’elle mentirait ? Et ma mère m’a répondu : « Bah, pour se rendre spéciale. Tu sais pour pouvoir dire qu’elle est bisexuelle, qu’elle est originale. » Je me suis agacée en lui disant que l’on ne mentait pas sur ce genre de choses et que si jamais Emma n'était pas vraiment bisexuelle, elle s’en rendrait compte plus tard. Mais certainement pas qu’elle mentait délibérément.

Depuis que ma mère m’a dit ça je me pose encore plus de questions. « Et si jamais je suis vraiment asexuelle ou bisexuelle mais que ma mère ne me croit pas !? » « Peut-être que c’est juste que j’aie envie d’essayer quelque chose de nouveau mais que je ne suis pas bisexuelle pour autant » « Suis-je une hétérosexuelle très ouverte, une bisexuelle dégoûtée par le sexe, ou une vraie asexuelle ? » « Quand est-ce que je le saurai ? »

J’ai en plus vu une fille sur les réseaux dire qu’elle se pensait asexuelle à 12 ans mais qu’en fait avec le temps elle s’est rendue compte qu’elle était-ce juste trop jeune et qu’elle n’avait pas à penser à ça. J’ai quinze ans, suis-je censée vouloir coucher avec des gens ou toucher des gens ?

Merci d’avance.

  • Sexualité
Réponse

Bonjour,

Tu te poses plein de questions depuis 1 an sur tes sentiments, tes attirances et tu aimerais savoir si tu es bisexuelle, hétérosexuelle, asexuelle. Nous comprenons que cela soit déstabilisant et nous te remercions de ta confiance à venir te confier car tu n’es pas la seule à ressentir cette confusion.

Certaines personnes savent très tôt qu'elles sont homosexuelles, bisexuelles ou asexuelles par exemple, d'autres le découvrent plus tard. Parfois cela peut passer par des expériences, besoin d’essayer quelque chose de nouveau. Et à la puberté, certaines personnes ressentent de l’attirance sexuelle, mais chacun-e à son propre rythme, il n’y a pas un d’âge précis.

Toi tu as su déjà trouver un élément essentiel pour répondre à ces questionnements quand tu dis qu’il te faut certainement attendre de « grandir pour ressentir peut-être de l’attirance sexuelle pour quelqu’un ». Oui, laisse-toi du temps ! Ne te mets pas la pression. Nous ne pouvons pas te dire quand ce sera, mais au fil de tes rencontres, de tes découvertes affectives et sexuelles, tu y verras certainement plus clair.

Est-il nécessaire de vouloir te définir et te mettre une étiquette à ton âge ? La vie sentimentale, affective et sexuelle est bien plus complexe que cela. Alors ne te laisse pas influencer par les médias et tout ce que tu entends. Aucun site internet, aucune série ne pourra te donner la réponse et te dire qui tu es… toi seule le sauras si tu restes sincère avec toi-même. Laisser parler son cœur, être à l’écoute de ses sentiments et de ses attirances est essentiel !

Pour l’instant rien ne t’oblige à parler à ta mère ou quelqu’un d’autre, c’est ton intimité et elle t’appartient. Un jour peut-être tu auras envie de te confier à une personne de confiance.
Et si tu décides de parler à ta mère de tes questionnements, Il est important que tu te prépares au fait que sa première réaction ne sera peut-être pas ce que tu as imaginé. Toi tu as déjà beaucoup réfléchi à ce que tu ressens, mais ta mère n’a pas eu ce cheminement. Ce que ta mère a dit t’a semblé injuste quand tu lui a parlé d’ « Emma », mais elle n’aurait probablement pas eu la même réaction si tu lui avait parlé de toi. En plus, elle ne sait pas ce que tu ressens et tous tes questionnements, elle n’a peut-être pas pris cette discussion « au sérieux ».

Reviens quand tu veux sur ciao, tu y seras toujours la bienvenue !

Belle suite à toi

l'équipe ciao

Dernière modification: 25 Août 2020

Les dernières questions