Je ressens peu de désir

11 Juillet 2020

Question (Fille / 2000 / Suisse, Genève)

Bonjour,

Je suis un petit peu perdue par rapport à ma sexualité. Je ne ressens pas d’excitement sexuel, jamais. J’ai déjà voulu me masturber et je sens que j’ai des terminaisons nerveuses mais on est loin d’un orgasme.

Je n’ai jamais eu de copain mais j’ai déjà couché avec un garçon et c’est pareil, on peut pas dire que c’était très désagréable mais je n’avais pas vraiment de plaisir. J’ai envie d’une relation romantique, mais pour le sexe je ne sais même pas me faire plaisir moi même...

Je n’ai jamais vraiment eu non plus de grande «obsession » autour du sexe comme il parait que ça arrive autour de mon âge et les seules fois où ça a peut être pu m’arriver, c’est comme si je ne comprenais pas vraiment ce qui m’arrivait, car je ne prends aucun plaisir tout en cherchant quelque chose de sexuel.

Peut être que je confonds ça avec un désir romantique ou que je suis asexuelle ? Ou alors j’ai besoin d’être amoureuse, je ne sais pas...

ça parait bête mais j’ai peur parfois d’avoir vécu quelque chose bébé qui me marquerait aujourd’hui, parce que j’ai une relation compliquée avec mon père, depuis enfant j’ai toujours eu peur de lui et été dégoûtée, par son corps puis sexuellement à partir de la puberté sans raison et ca me perturbe encore aujourd’hui.

Voilà ça fait beaucoup, j’espère que c’est compréhensible.
Merci beaucoup!

  • Sexualité
Réponse

Bonjour,

L'intérêt pour la sexualité peut varier considérablement d'une personne à l'autre et pour une même personne d'un période à l'autre. Il est important de comprendre qu'il n'y a en réalité pas de norme. 

Les magazines, par exemple, contribuent à faire croire qu'il faudrait être comme ceci ou comme cela et qu'en dehors de cette fourchette on serait hors-norme, mais cela n'est pas vrai !

Ce qui compte, c'est de se sentir bien avec soi-même et dans sa relation quand/si on en a une.

Certaines personnes ressentent du désir sexuel qu'elles soient ou non engagées dans une relation, pour d'autre, ce désir va se manifester uniquement en lien avec la personne avec qui elles sont (cela fait référence au besoin d'être amoureuse que vous évoquez).

De même, le désir peut prendre du temps à se manifester alors que pour d'autre il sera plus rapide ou plus spontané.

Une fois de plus, il n'y a pas de norme et il est important de parvenir à se dégager de cette pression que l'on peut ressentir de devoir correspondre à ce qu'on nous dit.

De plus, la sexualité est évolutive et est influencée par beaucoup d'éléments. Ainsi, le fait de ressentir, par exemple, peu de désir à un moment donné ne signifie pas que ce sera toujours ainsi. Il en va de même pour le plaisir. La situation dans laquelle on est, notre passé (vous l'évoquez...) notre relation, notre état d'esprit etc. jouent un rôle déterminant.

Pour beaucoup le fait d'être en confiance, de bien connaître son corps, d'être en mesure de lâcher prise va grandement influencer le ressenti tant physique qu'émotionnel. Le plaisir est une découverte facile et rapide pour certaines personnes alors que pour d'autres ce sera plus long, mais toutes les femmes ont un clitoris (à moins d'avoir subi une mutilation) et c'est un organe sensible dédié exclusivement au plaisir. Au-delà de ça il peut bien sûr exister des barrières psychologiques (culpabilité, éducation, des abus subis...) qui peuvent perturber l'accès au plaisir.

Nous vous encourageons à bien regarder l'anatomie féminine (livre ou internet) et à repérer à quoi cela correspond sur votre corps. Puis d'explorer ces zones en toute intimité et tranquilité en étant attentive à ce que vous ressentez au niveau de vos sensations physiques. Prenez votre temps et renouvellez l'expérience...

Et n'hésitez pas à nous donner des nouvelles.

l'équipe ciao

Dernière modification: 14 Juillet 2020

Les dernières questions