J’ai l’impression que ma psy ne comprend pas

7 Juillet 2020

Question (Fille / 2005 / Suisse, Genève)

J’ai un suivi de 2 mois à malatavie et tout se passe bien mais le problème c’est que depuis un moment j’en parle a la psy que j’ai des changements d’humeurs soudains chaque jour et je pense être bipolaire mais j’ai l’impression qu’elle comprends pas et que c’est juste en lien avec ma dépression..

je sais pas quoi faire

  • Moi, toi et les autres
Réponse

Salut!

Demander de l’aide n’est pas toujours facile, tu l’as fait, bravo !

Le travail thérapeutique demande du temps. Il est donc normal d’avoir des doutes et des questions.
Ces doutes et ces questions font partie de la thérapie. Nous te conseillions donc de dire à ta psy ce que tu écris ici. Il est important que tu lui fasses part de tes inquiétudes concernant la bipolarité.

A vrai dire, il nous semble qu’à ton âge il est encore tôt pour parler de bipolarité.
C’est vrai que les diagnostics comme celui-ci peuvent parfois aider à comprendre ce qui nous arrive, mais parallèlement ils posent une étiquette qui peut aussi donner une image erronée de soi-même.

Si ta psy ne parle pas de bipolarité, cela ne veut pas dire qu’elle ne te comprend pas, mais qu’elle préfère attendre avant de poser un diagnostic comme celui de la bipolarité.
La dépression et les changements d’humeurs soudains font souvent partie de l’adolescence, il est donc sage d’aller plus loin dans la thérapie avant de poser un tel diagnostic.

Il nous semble donc important de poursuivre ta thérapie. Avec le temps, les choses sont se préciser et tu vas certainement ressentir une amélioration de ton humeur et de ton bien-être.
Il est bien possible que tu passes encore par des hauts et des bas. Le plus important est de constater que tu as les compétences pour remonter la pente. En le faisant tu renforceras ta confiance en toi et progressivement tu trouveras l’équilibre dans lequel tu te sens bien.

Nous tenons aussi à te rassurer, les professionnel·le·s de Malatavie sont des personnes très compétentes, tu peux leur faire entièrement confiance.

Malgré leurs compétences et la pleine confiance que nous leur accordons, il arrive aussi qu’il n’y ait pas de « feeling » entre un·e patient·e et son·sa psy. Quand cela arrive il peut être utile de le dire et éventuellement, si cela est vraiment nécessaire, demander à voir un·e autre professionnel·le. Cela se discute et se prépare.

Pour le moment, nous t’encourageons vivement à poursuivre le travail thérapeutique que tu as entrepris.

Nous te souhaitons le meilleur !

l'équipe ciao

Dernière modification: 9 Juillet 2020

Les dernières questions