Je suis déprimée suite à une blessure

4 Juillet 2020

Question (Fille / 2005 / Suisse, Vaud)

Alors j‘ai besoin de vous, je fais du patinage artistique à haut niveau et y’a 3mois j’ai commencé une dépression, je mangeais plus mais là ça va un peu mieux j’arrive à manger au moins deux petites assiette, et avec la famille c‘est pas trop le top non plus, et aujourd’hui je me suis fait une grave blessure au genou (luxation de la rotule) en patinant, j’avais déjà fait cette blessure y‘a 7mois donc je suis grave en colère contre moi même,

J‘en peu plus tout simplement, j‘ai le morale à zéro, le patin c’était la seule chose qui me maintenait en vie, donc maintenant je sais plus quoi faire, je suis en béquilles, je peux pas sortir, je vais être dans mon lit tous les jours 😭

Comment me maintenir en vie, qu’est-ce qui peut me remonter le moral? J‘ai besoin de qqun (je vais déjà voir une psy mais ça me suffit pas, mon deuxième psy c’était le patinage) je sais plus quoi faire, j‘ai plus rien, ni famille, ni amis, ni patin... j‘ai plus rien

Donc j’écoute de la musique à fond pour me libérer mais ça suffit pas 😭

Je suis à bout, aidez moi, vous êtes mon dernier espoir...

  • Moi, toi et les autres
Réponse

Bonjour,

Nous comprenons qu’il soit difficile pour toi de ne plus faire le sport que tu aimes pendant une période. Comme tu le dis, c’était comme ton deuxième psy et cela t’aidait à gérer ta dépression.

Ta blessure est très récente, et il est normal que cela prenne un petit moment pour que tu acceptes l’idée de t’être blessée et de devoir ralentir ton rythme pendant quelque temps. La tête a souvent besoin d'un moment pour digérer l’information et voir un petit peu plus ce que cette situation inattendue peut t’apporter.

Tu as bien raison d’explorer d’autres activités qui peuvent te faire du bien, comme écouter de la musique. Penses-tu à d’autres activités que tu aimes faire et qui soit compatible avec ta blessure ? Ou alors des choses que tu avais envie d’essayer mais n’avais pas eu le temps de faire avant ? En trouvant des activités qui te font du bien et te changent les idées, peut-être que cette période à la maison t’apportera aussi de jolis moments.

Nous t’encourageons aussi à continuer ton suivi avec ta psychologue, et à exprimer ce que tu ressens à des personnes de confiance. Si pour le moment tu ne peux plus sortir de chez toi, tu peux trouver d’autres moyens pour parler avec tes ami·e·s, par messages ou téléphone par exemple. C’est important d’obtenir du soutien pour ne pas te sentir trop seule.

Si tu ne te sens pas bien ou si tu as envie de parler, n’hésite pas à appeler le 147, qui est une ligne téléphonique gratuite et anonyme où tu pourras recevoir de l’écoute et des conseils 24h/24.

N’hésite pas à revenir sur CIAO.

Nous te souhaitons le meilleur,

l'équipe ciao

Dernière modification: 6 Juillet 2020

Les dernières questions