Mes amies m'ont lâchée

28 Juin 2020

Question (Fille / 2007 / Suisse, Vaud)

Alors ça fait 10 mois j'ai déménagé dans une ville dans un autre canton. Je me considère encore comme une nouvelle car on a eu 3 mois de confinement et au début de l'année j'étais avec une amie de septembre à mi-novembre et elle m'a laissée du jour au lendemain et depuis j'ai énormément peur de l'abandon et ensuite elle m'a dit que je la traitais comme une chienne alors que je l'aimais de tout mon coeur.

Apres une fille de ma classe s'est mise à trainer avec moi mais elle ne me correspondait pas et c'était une fille très gentille et pendant cette amitié je souffrais car mon ex amie me manquait énormément et elle s'était trouvée son groupe d'amies.

Apres les vacances d'hiver mon autre amie m'a encore laissée et j'étais encore plus détruite mais j'ai une amie qui est tout de suite venue vers moi et on a commencé a trainer ensemble et je l'aimais beaucoup et elle aussi je suppose et je me suis faite des amies d'autres classes en tout cela en février donc de septembre à février je n'avais pas d'amies et donc je me sentais mieux d'avoir un entourage et mon amie du début de l'année est revenue vers moi et on va l'appeler Lila donc j'étais vraiment bien niveau vie.

Le confinement arriva et donc c'était pas facile mais ça m'a énormément permis de me faire des amies et j'étais vraiment contente et ensuite le groupe d'amies de Lila ont commencé a me parler et donc je m'entendais bien avec tout le monde mais on me faisait des problèmes et à la fin les personnes s'excusaient car c'était que du mal entendue.
A la rentree j'ai commencé à trainer avec le groupe d'amies de Lila et je me sentais vraiment bien malgré qu'elles m'avaient fait quelques petits problèmes.

De semaine en semaine les problèmes se multiplient et on me jette la faute et j'étais la coupable et donc je suis une fille sensible et je souffrais énormément.Aujourd'hui elles m'ont toutes lâcher et je me retrouve seule pour la millième fois et j'en peux juste plus car moi je voulais recommencer ma vie à 0 et c'est vraiment tout le contraire et j'ai eu beaucoup de pensées sombres et au lieu de m'aider elles disaient que c'était pour l'attention et en effet je pense qu'avant j'avais des amies qui peut être m'aimaient mais je doute mais je n'avais personne sur qui compter et même aujourd'hui j'ai seulement des amies de mon ancienne ville et elles essaient de m'aider mais la distance c'est compliquée et on m'a même menacer de me taper et on me dit que si j'arrive pas à m'intégrer c'est mon problème alors que j'ai tout simplement besoin d'aide mais personne comprend et maintenant je perds l'appétit j'ai toujours envie de vomir j'ai des nausées et je souffre et mes parents m'aident pas car vu que je me sens mal j'arrive pas à les écouter et donc ils me disent que je dois aller en foyer alors que me dire ça me détruit bref je ne sais plus quoi faire demain jai l'école j'ai très peur d'y aller.
J'ai besoin d'aide sinon je pense faire une énorme connerie.

  • Moi, toi et les autres
Réponse

Hello !

Tu fais bien de nous poser cette question, c’est un premier pas pour arrêter la spirale descendante dans laquelle tu sembles te trouver, et nous t'en félicitons !

Tu nous sembles avoir de bonnes capacités d’adaptation, et de la facilité à te faire des ami-e-s. C’est très encourageant ! Bien sûr, les amitiés ne fonctionnent pas toujours. Parfois les personnalités des uns et des autres ne vont simplement pas bien ensemble. D’autres fois, des malentendus arrivent parce que les gens n’ont pas tous la même sensibilité, et ne comprennent pas les chose de la même manière. Ce n’est pas nécessairement de la faute d’une personne ou d’une autre mais pour éviter cela, chacun peut y mettre du sien. Le plus efficace est souvent de dire ce qu’on ressent à l’autre personne en parlant en ''je'', et d’écouter sa réponse en se rappelant que sa version des faits et la manière dont il-elle les a ressentis n’est ni plus juste ni plus fausse que la nôtre.

Nous sommes préoccupé·es par tes idées noires et ta perte d’appétit. Tu souffres, et cela a un effet sur ta santé, ce qui peut ensuite augmenter encore plus ton mal-être Nous pensons qu’il serait important que tu en parles à quelqu’un. Tes parents ont l’air d’être prêts à t’aider. Peut-être que cela vaudrait la peine de réessayer de leur en parler ? Tu peux aussi te diriger vers un autre adulte de confiance, un oncle ou une grand-maman par exemple. Et si leur aide ne te semble pas adaptée à tes difficultés, n’hésite pas à appeler le 147, un numéro d’aide gratuit disponible 24/7.

Nous te mettons en lien quelques articles qui te seront peut-être utiles.

Belle suite à toi, n’hésite pas à revenir si tu as d'autres question, et donne nous des nouvelles si tu le souhaites !

l'équipe ciao


Communiquer avec les ami·e·s - Site d'information, d'aide et d'échanges pour les 11-20 ans - CIAO
Chagrins d'amitié - Site d'information, d'aide et d'échanges pour les 11-20 ans - CIAO
Communiquer, comment et pourquoi? - Site d'information, d'aide et d'échanges pour les 11-20 ans - CIAO
Mal-être à l'adolescence - Site d'information, d'aide et d'échanges pour les 11-20 ans - CIAO

Dernière modification: 30 Juin 2020

Les dernières questions