Les effets négatifs des écrans

23 Juin 2020

Question (Fille / 2006 / Suisse, Vaud)

Bonjour,
je voulais savoir quels effets néfastes ont les écrans sur nous ?
Sur internet ils disent que des trucs différents..
Merci d'avance

  • Internet
Réponse

Bonjour,

Tu as raison, les écrans peuvent avoir des effets négatifs mais ces effets négatifs vont également être influencés par la façon dont tu utilises les écrans.
Le temps que tu passes derrière l’écran est un facteur très important. Plus il y a une forte consommation d’écran et plus il y aura des effets négatifs.

Ce qu’il faut retenir, c’est que les écrans peuvent impacter en premier lieu ton sommeil. Les écrans dégagent une lumière bleue et cette lumière empêche la création de la mélatonine, une hormone qui permet de s'endormir. Ainsi, être devant un écran avant d’aller se coucher va retarder l'endormissement et peut également diminuer la durée du sommeil. Le sommeil est très important car c’est ce qui permet à ton corps de récupérer. Et quand nous sommes fatigués, nous pouvons ensuite avoir des problèmes pour se concentrer et pour apprendre.

Les écrans peuvent également impacter notre capacité d’attention et de concentration. Le cerveau ne peut pas faire plusieurs tâches en même temps (c’est prouvé scientifiquement). Ainsi, lorsque tu feras par exemple tes devoirs ou que tu dois réviser pour un test, nous t’invitons à mettre ton téléphone dans une autre pièce. Si tu ne le fais pas, ton téléphone risque de te déranger, de sonner et donc t’empêcher d’être pleinement concentrée. Tu mettras alors plus de temps à faire tes devoirs, la qualité de tes réponses seront moins bonnes et tu auras retenu moins de choses. Dans notre téléphone, tout est fait pour nous distraire et les réseaux sociaux font également tout pour que nous soyons le plus souvent connectés. Ce sera donc à toi de prendre des mesures et de le mettre de côté lorsque tu sais que pour cette tâche tu as besoin d'être pleinement concentrée.

Il y également toute la problématique de l’addiction aux écrans et plus spécifiquement aux jeux vidéo.
Chez les enfants et les adolescents, il est préférable de parler d’usage abusif ou problématique car souvent il peut aussi s’agir d’un moyen pour eux de fuir une situation problématique. Le jeu devient alors un refuge, une béquille. Dans la plupart des situations, derrière l’excès du jeu vidéo par l’enfant ou le jeune se cache souvent une autre problématique (échec scolaire, problèmes relationnels, mauvaise estime de soi par exemple).

Voici les éléments qui sont importants à connaitre.
N’hésite pas à revenir vers nous si tu as d’autres questions ou besoin de précisions. 

l'équipe ciao


Addict·e aux smartphones? - Site d'information, d'aide et d'échanges pour les 11-20 ans - CIAO

Dernière modification: 23 Juin 2020

Les dernières questions