J'ai effectué une demi-journée d'essai sans être payée, est-ce légal ?

22 Juin 2020

Question (Fille / 2001 / Suisse, Autres cantons suisses)

Rebonjour l'équipe Ciao, ma question a été envoyée avant que je puisse la finir...

Il y a environ 3 semaines, j'ai postulé chez X. suite à une annonce qui venait d'être postée. Il s'agissait d'auxiliaire à 40% dans une ville près d'où j'habite.
Quelques jours plus tard, un Monsieur m'a appelé pour me dire que ma candidature les intéressait et il m'a proposé de me rendre dans le magasin concerné pour un entretien et quelques heures d'essai.
Le fameux jour, j'arrive donc à 8h00 comme convenu. Et là, il y a déjà un soucis car l'employée qui vient me chercher me dit que normalement j'avais rdv à 6h00... Enfin bon, elle m'emmène dans les vestiaires, me donne une blouse trop grande et me conduit directement auprès d'une dame qui était en train de mettre des produits en rayon. Je ne lui ai pas caché que j'étais un peu suprise car je m'attendais d'abord à un petit entretien...
La dame en rayon me dit juste son prénom, rien de plus, et m'explique comment mettre la marchandise en rayon. Il s'agissait en réalité de la gérante, mais on ne me l'a dit que bien plus tard.
Et donc de 8h00 à 12h00 j'ai travaillé comme une employée, sans pause. À midi, l'adjointe me fait venir 2 min dans son bureau, me demande comment cela s'est passé pour moi et me dit que de leur côté tout avait bien été et que le Monsieur allait me rappeler dans la semaine pour me dire si j'étais engagée ou non.
Il ne m'a finalement pas appelé, c'est pourquoi je lui ai téléphoné aujourd'hui. Il n'était apparemment pas au courant qu'il devait me recontacter et après quelques échanges avec ses collègues il me dit que je ne suis pas engagée, qu'il s'excuse car normalement une journée d'essai ne se passe pas comme ça, que je suis un cas isolé et que cela ne se reproduira plus, qu'ils avaient eu un problème de communication.
Je lui ai demandé si j'allais quand même avoir une petite rémunération au vu de mon travail, ce à quoi il m'a répondu non.

Je suis énervée, car j'ai vraiment l'impression d'avoir été exploitée! On m'a faut venir pour travailler comme une employée (travail physiquement fatiguant, je me suis blessée car ils ne m'ont pas donné de gants, et il y avait bcp de boulot ce jour là donc mon aide était précieuse, un employé me l'a dit) pendant 4 heures, sans entretien, sans présentation ni réel accueil! Et tout ça pour finalement ne pas être engagée (alors que la situation laissait plutôt sous entendre le contraire) ni même avoir un petit sou! Et puisque tout s'est passé par téléphone, il n'y a pas de contrat écrit!

J'ai donc 2 questions :
X. ont ils vraiment le droit de m'avoir fait travailler comme ça sans rien en échange?
Je n'ai pas envie que d'autres étudiants se fassent avoir, que puis je faire?

Toutes mes excuses pour ce pavé et un grand merci pour tout ce que vous faite pour nous!
Belle journée à toute l'équipe! :)

  • Formation et Travail
Réponse

Bonjour

Vous avez effectué une demi-journée d'essai auprès d'un magasin sans être payée et vous avez l'impression d'avoir été exploitée. Nous comprenons votre sentiment d'énervement car vous pensiez recevoir au moins une petite rémunération ce qui n'a pas été le cas. 

Voici ce que nous pouvons vous dire par rapport à la loi : 

Le Code des obligations prévoit que la première obligation pour l’employeur est de verser au travailleur un salaire (319 CO) mais cette obligation ne prend naissance que lorsque l’employeur a accepté que le travailleur exécute un travail qui ne doit être - en principe - fourni que moyennant un salaire (art. 320 al. 2).

En l’espèce, il n’apparaît pas que l’employeur ait accepté que vous exécutiez cette journée de travail. Il semblerait plutôt que la personne qui a proposé une journée d’essai n’était malheureusement pas habilitée à représenter l’employeur. Ou si elle l’était, vous n'avez malheureusement aucune preuve de l’acceptation de l'employeur. (Il n’y a pas de contrat de travail et aucune preuve écrite du travail fourni).

En fait, il aurait fallu écrire directement à l’employeur après votre demi-journée de travail en indiquant les heures exactes et les tâches effectuées avec les noms des collègues et en précisant que vous vous teniez à disposition pour effectuer d’autres journée et recevoir une réponse quant à votre engagement définitif.

À noter que la bonne foi du travailleur pourrait être remise en cause si l’employeur prouve que le travailleur savait - avant son arrivée - qu’il s’agissait d’une journée non-rémunérée.

Enfin, pour éviter qu'une telle situation ne se reproduise, nous vous conseillons de vous renseigner sur les modalités d'engagement et salariales avant d'effectuer d'éventuelles journées d'essai. 

Bonne suite à vous et à disposition si vous avez d'autres questions. 

l'équipe ciao

Dernière modification: 29 Juin 2020

Les dernières questions