Mon amie a été séquestrée par son copain

19 Mai 2020

Question (Fille / 1997 / Suisse, Neuchâtel)

Bonjour

Mon amie s’est faite séquestrer par son copain j’ai du appeler la police ils ont enfoncés la porte et elle n’a pas porté plainte donc sans suite va-t-il être inscrit sur son casier judiciaire quand meme ? Ils sont les deux majeurs et elle fait que de pleurer depuis

  • Violences
Réponse

Bonjour!

Séquestrer une personne est extrêmement grave, vous avez donc bien fait d’appeler la police.
Si votre amie n’est pas prête à porter plainte, elle peut déposer une main courante.
Une main courante permet de garder une trace officielle de l’agression sans porter plainte. C’est souvent une démarche plus facile à faire.
En tant que témoin, vous pouvez certainement le faire aussi.

Votre amie semble avoir besoin d’aide et de soutien, ce qui est normal et compréhensible après une telle agression.
Votre aide et votre présence sont bien sûr extrêmement précieuses.
Parallèlement, il nous semblerait important qu’elle puisse bénéficier d’une aide professionnelle. Vous trouverez donc en annexe différentes adresses dans votre canton ainsi qu’une à Lausanne.

Si vous avez le sentiment que votre amie subit régulièrement de la violence et qu’elle n’en a pas vraiment conscience, ou qu’elle le sait mais ne sait pas comment y mettre un terme, vous trouverez ici quelques repères sur la violence que vous pourrez discuter avec elle.

Au sein d’un couple, il peut y avoir différents types de violences, par exemple de la violence physique, psychologique, sexuelle… Une séquestration comprend plusieurs dimensions.

Les mécanismes en œuvre sont généralement les mêmes :
Isolement : la personne qui subit la violence a progressivement moins de contacts sociaux (famille et ami.es)
Dévalorisation : elle est dévalorisée par l’autre et se dévalorise elle-même.
Inversion de la culpabilité : l’autre lui reproche sa propre violence et elle-même pense être responsable de ce qui lui arrive.
Menaces et peur : les menaces peuvent être à son encontre ou de type chantage affectif, il devient alors difficile de porter plainte
Assurer son impunité : l’agresseur fait en sorte d’être bien vu par son entourage

Pour contre balancer ces mécanismes, il est précieux que votre amie sache que vous la croyez, qu’elle n’y est pour rien, que la loi interdit ce type d’actes et que vous (et d’autres) pouvez l’aider.

Bien à vous !

l'équipe ciao


SAVI, service d'aide aux victimes - CIAO
Association VIOLENCE QUE FAIRE - CIAO

Dernière modification: 21 Mai 2020

Les dernières questions