J'ai subi de graves violences

13 Mai 2020

Question (Garçon / 2006 / Suisse, Berne)

Bonjour,

Est-ce possible d’être amoureux de quelqu’un et de n’avoir aucune envie de l’aimer ?

Au point de vouloir l’humilier, le rouer de coup, le violer, le détruire, le faire disparaître ?

Si oui, pourquoi un tel refus d’aimer ?

Merci d’avance pour votre réponse, et meilleures salutations

  • Violences
Réponse

Bonjour

La question que tu nous poses renvoie à des expériences de grandes violences et très destructrices pour la personne qui les subit. Elle dénote d'un comportement dangereux et formellement interdit par la loi.

Il est bien sûr possible de se trouver face à des conflits intérieurs qui pourraient nous faire imaginer ce que tu décris, mais il n'est pas question de passer à l'acte d'une manière aussi violente.  L'humanité est justement caractérisée par le fait de pouvoir bien faire la différence entre les envies, les imaginations, les conflits que l'on peut avoir et le fait de les réaliser.

On peut s'imaginer beaucoup de choses, tout en sachant que l'on ne va pas passer à l'acte.

Nous ne pouvons pas répondre à la question du pourquoi le refus d'aimer, par contre nous pouvons dire comment faire lorsqu'on est face à une telle situation.

Si ta question est liée au fait que tu aurais subi ces violences il est primordial que:

1. Tu ne te mettes plus du tout en contact avec la personne qui a eu de tels comportements envers toi.

2. Ce que cette personne t'a fait subir est interdit par la loi, tu peux déposer plainte. pour cela tu peux te rendre à la brigade des moeurs ou à la brigade des mineurs de ton canton ou du lieu où tu habites. Dis-toi que si cette personne a eu ces comportements avec toi, il est fort possible qu'elle ait les mêmes avec d'autres ou qu'elle ait auparavant eu les mêmes avec d'autres. Porter plainte est aussi une manière de protéger d'autres victimes potentielles. C'est toi qui est dans ton droit et non pas cette personne.

3. Ce que tu as subi est gravement traumatique, mais cela se traite. Pour cela il faut te rendre chez un.e psy spécialisé.e dans le traitement des violences sexuelles. Tu pourrais te rendre dans le centre LAVI de ton canton. Tu y rencontreras des personnes qui pourront t'aider dans tes démarches et te soutenir. Les consultations sont gratuites. il est important de le faire car de telles expériences sont aussi porteuse d'une grande attaque à la confiance en soi et pourraient faire croire à la personne victime qu'elle ne vaut pas grand chose alors que c'est le contraire. La victime n'est jamais dans son tort !

Courage et à bientôt sur ciao

l'équipe ciao

Dernière modification: 14 Mai 2020

Les dernières questions