Je suis gravement harcelée

9 Mars 2020

Question (Fille / 2008 / Suisse, Fribourg)

Je suis désespérée et j'ai besoin de conseils
Voici ma vie en étapes
-Divorce de mes parents
-Découverte de mon haut potentiel
-Sautement de classe
-Commencement du harcèlement
-Intensification du harcèlement
-Tentative de suicide échouée
-1 semaine de paix ( à la suite de la tentative)
-Recommencement du harcèlement
-Coronavirus
Nous nous arrêtons sur "coronavirus". Je ne l'ai pas, cette merde, mais il me pourrit la vie quand même.
Les gens de mon école font un jeu de mot avec une inversion de lettres du mot coronavirus pour qu'il y ait mon prénom dedans (si vous le devinez ne l'écrivez pas ici), et me fuient. Ils m'ignorent complètement ou se moquent de moi, mais pas le petit truc d'enfantine: "Fuyons-la, elle est (coronavirus avec inversion)ée !!!", mais vraiment des trucs méchants comme parler aux profs de choses que j'aurais dites (Mr ... est un connard, Mme ..., (Mon prénom) a dit que vous étiez une connasse tyranisante!!!, etc.), TOUJOURS laisser un cercle de 3 mètres autour de moi quand on mange à la cantine, etc. J'en ai marre, en plus du harcèlement et tout ils me font des croche-pieds chaque fois qu'ils me voyent, me tapent, m'insultent, ne tiennent pas compte (*ignorent) ce que je dis pour des travaux collectifs, etc. Dans la classe, on fait courir des rumeurs fausses sur moi et après on vient me dire: c'est vrai que tu... /que t'as...
Quand je demande à ma mère de plus revenir à l'école juste un jour ou un matin, elle me dit catégoriquement non" tu ne peux pas te permettre de rater l'école pour des trucs de GAMINS !". À la gym ou quand on tire les équipes, je suis dernière ou mise de côté!
J'ai aussi des talents et je suis humaine,les gens!
Je suis consciente que je parle de tout et de rien mais ça se déverse les mots se tapent comme ça vite ils sortent de ma tête...
Là je dois faire mes devoirs normalement pas d'ordi avant d'avoir fini tous les devoirs et pis en fait j'ai pas envie de faire mes devoirs j'ai plus envie de rien à part qu'on me laisse tranquille et de dormir et de bouffer parce que dormir et bouffer c'est la vie...Là c'était l'anniversaire de ma petite soeur elle a toujours plus que moi on la compare à moi et mon petit frère aussi on le compare à moi ils font tout bien et on fait des sorties avec eux on va à des parcs avec eux on leur offre des cadeaux sans que ce soit leur anniversaire, EUX!!!
C'est un enfer j'ai presque envie de finir ma vie mais je sais qu'il faut pas faire ça parce que une vie ça peut pas se racheter comme un pot qu'on casse je suis là derrière mon écran et je vous demande comment faire pour... Ne pas:
-Commencer à fumer si je suis vraiment désespérée
-Me choper 1111111100000 retenues pour devoirs non-faits
-Détruire ma chambre ( je l'aime trop mais en cas de crise je pourrais franchement)
-transformer mon frère et ma soeur en punching-balls humains
-Aller à l'école avec des grenades que de toutes façons je pourrai pas me procurer et tout faire péter
En gros empêchez-moi de sombrer dans la folie ou la drogue svp

  • Harcèlement
Réponse

Bonjour

Ce que tu vis est grave, très grave !

Et nous comprenons toute la colère que tu peux ressentir, et aussi la tristesse qu'il pourrait y avoir en dessous.

Cependant, cette colère n'est pas à retourner contre toi ! Tu subis déjà assez de violence comme ça sans t'en infliger encore.

Tu as fait ce qu'il faut en parlant à tes parents. Le fait qu'ils ne réagissent pas est vraiment très ennuyant pour toi car tu aurais besoin de tout leur soutien. De plus cela pourrait te faire comprendre qu'ils ne te prennent pas suffisamment en compte.

Il te faut donc parler à d'autres adultes pour te faire aider sur différents plans :

L'école doit faire en sorte que ce harcèlement envers toi s'arrête. Et pour cela il faut aller parler aux adultes. Ils ne peuvent pas ne rien faire car la loi interdit les violences et les agressions.

S’il y a un.e psy ou un.econseiller.ère social.e dans l'école, il faut aussi aller lui parler afin que tu sois aidée par rapport au fait d'être HP, car ce n'est pas tout simple à vivre. Il serait bien que tu reçoives aussi de l'aide par rapport à toutes les violences que tu as subies car elles portent atteinte gravement à l'image de soi et il faut pouvoir la reconstruire.

Si tu veux faire stopper le harcèlement rapidement, tu peux aussi aller à la police et déposer plainte contre les personnes qui le font et le perpétuent.

Si tes parents ne sont pas là pour t'épauler, il existe la LAVI, la loi pour l'aide aux victimes. Dans tous les cantons, il existe des lieux où des professionnels accueillent les personnes qui ont besoin d'être soutenues, accompagnées et prises en compte face aux violences qu'elles subissent. Ces consultations sont gratuites. Nous te conseillons de t'y rendre.

Nous t'avons mis en lien les coordonnées de la brigade des mineurs et du centre LAVI.

A bientôt sur ciao

l'équipe ciao


Centre LAVI (SEJ) - CIAO
Police de sûreté: Brigade des mineurs - CIAO

Dernière modification: 13 Mars 2020

Les dernières questions