Peur d'être pédophile ou d'avoir une maladie

13 Novembre 2019

Question (2005 / France)

Bonjour ,
j’ai envoyé deux messages qui parlaient du même sujet mais j’avais pas expliqué vraiment mon problème. Il y a plusieurs jours avec des amis , on parlait de pedophilie etc . Et je me suis souvenue que un jour sans faire exprès , j’avais vu ma soeur toute nue . Et que j’avais ressenti du malaise .
Quand elle se déshabille , je suis malaisée à l’idée de la regarder ... j’ai peur de ressentir de l’attirance . Voire que j’en ai déjà ressenti ...Et je me suis souvenue de pleins de situations comme ça .mais c’est ma soeur et que elle a 9 ans . je veux pas du tout faire quoi que ce soit , c’est ma soeur , jamais je ferai quoi que ce soit . je me sens tellement mal de ressentir ça , je pleure , je me trouve horrible , depuis que j’ai pensé à ça je stresse énormément... j’ai peur d’être pedophile ou d’avoir une maladie ... 😭j’ose en parler à personne. Est ce que cest bizarre de ressentir ça ? Est ce que je devrais être soignée ? Aidez moi svp

Je voulais rajouter quelque chose au message envoyé à propos du message du malaise quand je vois des enfants nus .je me demande si ce n’était pas des troubles obsessionnels compulsifs sexuels (toc)parce que je sais que j’ai des toc ( pas sexuels mais de doute etc ) . Mais je n’en suis pas sure ...voilà

  • Sexualité
Réponse

Bonjour

Selon le contexte, cela peut être normal de ressentir un malaise en voyant la nudité d’une autre personne ou d’un membre de sa famille, parce qu’à ton âge et à l’âge de ta sœur, la nudité fait partie de sa sphère privée.

L’anxiété et le stress que tu ressens ne signifient pas que tu sois malade. Mais ton malaise est à prendre au sérieux parce qu’il te fait souffrir.

Le souci quand « on stresse énormément » sur un thème, c’est que plus t’y penses, plus tu stresses. Plus tu stresses, plus t’y penses et tu recherches des informations, et cela augmente encore ton stress... Et ce, d’autant plus si tu as déjà expérimenté ce genre de mécanismes (tu dis avoir « des tocs »).
A ce propos, si tu as déjà un-e thérapeute pour ces autres difficultés, tu pourrais aussi lui parler de ce malaise.

Même si c’est difficile d’en parler, il est important que tu puisses être entendu-e par un interlocuteur professionnel. Cela t’aidera à te sentir moins envahi-e par ce malaise et à mieux le comprendre.
Tu peux contacter l’Association DIS NO, mise en lien
Tu ne seras pas jugé-e, mais accueilli-e.

N’hésite pas à nous redonner de tes nouvelles.

l'équipe ciao


DIS NO - CIAO

Dernière modification: 15 Novembre 2019

Les dernières questions