Comment protéger ma petite soeur de ce que j'ai moi-même subi ?

28 Juillet 2019

Question (Fille / 2001 / Suisse, Genève)

Bonjour,

Il a quelques années (2012-2013) j’ai subi des attouchements de la part du compagnon de ma mère, cela c’est produit une fois. J’ai raconté à ma mère ce qui c’etait passé, elle a demandé à son compagnon si c’était vrai, il a dit que non, qu’il dormais et qu’il pensait que c’était ma mère à ses côtés. L’histoire en est resté là.

Je n’ai rien dit à mon père car je sais que mon père en serrai venu au main avec lui et aurait tout fait pour retirer la garde à ma mère.

Quelques mois plus tard une ancienne copine à ma mère était venue à la maison avec son fils qui à 6 ans de moin que moi. Le même jour son fils est allé avec le compagnon de ma mère chez des voisins. Quand la copine est rentrée avec son fils, il lui a dit que le copain à ma mère lui avait toucher ses partie génitales et qu’il lui avait fait mal. Il a montrer son penis à sa mère et il avait des marque rouge. Sa mère appelé la mienne pour mettre les choses au clairs et il a encore une fois nié les faits. Alors, ses parents son allé porter plainte sans qu’il ne soit au courant. La police a pris en charge la plainte et l’affaire en est restée là.

Plus le temps passe et plus je me rend compte que ce qui c’est passé avec moi était grave et que personne ne m’a protégé et cela me travail beaucoup. En 2014, ma mère m’a mère a eu une enfant avec lui, ma soeur. Bien évidement je n’ai rien contre elle car les enfants de doivent pas payer pour les bêtises de leurs parents, mais je me fait du soucis pour elle car j’ai très peur que quelque choses puisse se produire avec elle à cause de lui.

J’aimerai savoir qu’est-ce que je peux faire pour pouvoir porter plainte sans que mon père ne soit au courant?

Merci, bonne journée.

  • Violences
Réponse

Bonjour,

Effectivement, ce que vous avez subi n'était pas normal et aurait dû être traité comme tel. Le fait de ne pas avoir été protégée vous inquiète, à juste titre, quant à votre petite soeur. Le serait-elle s'il lui arrivait la même chose ?

Vous êtes face à une situation complexe et nous vous recommandons de vous faire conseiller par des spécialistes. Pour l'aspect juridique, vous pouvez appeler Juris Conseil Junior. Il s'agit d'une association qui renseigne téléphoniquement dans un premier temps (cela peut être suivi d'un rendez-vous) les jeunes quant aux possibilités, démarches, implications... juridiques de leur situation. Ce service est complètement gratuit et la confidentialité est garantie. 

Il est important de considérer également l'aspect relationnel et psychologique d'une démarche juridique dans votre situation précise. Il y aura des conséquences sur les liens familiaux pour chacun, êtes-vous prête ? Avez-vous pensé à tout ? etc. Le centre LAVI (aide aux victimes) pourrait vous aider à dégager toutes les pistes de réflexion à considérer afin que vous puissiez prendre votre décision en connaissance de cause.

Vous trouverez enlien les coordonnées de Juris Conseil Junior ainsi que du centre LAVI.

Nous restons à votre écoute et vous souhaitons bon courage pour ces démarches,

l'équipe ciao


Centre LAVI - CIAO
Juris Conseil Junior - CIAO

Dernière modification: 30 Juillet 2019

Les dernières questions