Touchers et remarques sexuelles en classe: j'ai besoin d'aide

21 Juillet 2019

Question (Fille / 2003 / France)

Bonjour,

J’aimerais qu’on m’aide, il y a un an j’étais en 3e et donc au collège, et le jeudi 25 janvier 2018, j’avais français le matin et l’après-midi. Ma prof de français nous avait placé j’etais tout au fond de la classe à côté d’un gars.

Le cours se passe comme toujours, il me mettait mal à l’aise et je dirais qu’il restait 15 minutes de cours et il me dit « je peux te toucher les seins? » et je lui ai répondu « non t’es malade ! » et il avait un regard très insistant, il s’est mis à me chatouiller et j’ai pris peur j’ai commencé à me « cacher » je ne sais pas comment il a fait mais il a réussi à me toucher ma poitrine et mes fesses.. il disait des remarques je les ai jamais dis parce que c’est mon corps et ça me me met mal à l’aise et je suis complexée, je vais vous le dire c’est la première fois ça me met extrêmement mal mais il m’a dit « tu as des seins moelleux, ton futur copain sera content, je peux te le dire »

pendant les 15 minutes qui restait j’me suis posé mille questions : est ce que je cri ? est ce que je dis à ma prof de venir ? est ce que je dis à ma prof que veux voir l’infirmiere pour m’enfuir où est ce que je vais vraiment la voir? est ce que je lui demande de parler dans le couloir ? est ce que je m’enfuis du cours ? J’ai rien fais.. j’avais l’impression que ça durait 1h mais en même temps 5 secondes.

Juste après j’avais la récré et j’etais avec mes amies je leur explique, elles me disent que c’est pas normal mais j’ai dis que ça recommencera plus (j’etais terrifié) et il arrive pour me mettre une claque aux fesses devant ses amis et mes amies..

J’ai du aller en français l’après-midi et j’avais très peur, pendant tout le cours il m’a pas parlé j’ai trouvé ça bizarre (je m’étais reculé et je cacher mon corps) a la fin, la prof demande d’éteindre la lumière, de baisser les stores et d’allumer le vidéo projecteur donc j’etais quasiment dans le noir j’etais très stressé et évidemment il en a profité je lui ai dis « arrête ! » il m’a dis « pourquoi ? » et j’ai dis « parce que » j’allais pas me justifier non plus et donc il a continué
Le lendemain, j’avais physique chimie et j’etais a côté de lui mais on était tout devant donc il m’a rien fait appart qu’il essayait de chercher la taille de poitrine, c’etait insupportable !
Après il y a le week-end j’ai fais que déprimé, pleurer et je me suis mutilée.

Le lundi, je suis parti voir ma prof de maths avec qui j’ai une grande confiance et avec qui je m’entends très bien, je lui ai tout dis appart les commentaires qu’il m’a dit, elle m’a vue terrifié, très stressée, elle nous a dit qu’elles va voir le principal parce que c’est trop grave et qu’elle nous surveillerai beaucoup plus (j’étais avec mes amies qui ont eu a peu près la même chose avec le même gars)
Il s’est fait exclure que 2jours et toute la classe était contre moi (surtout moi) et absolument au gars ils le soutenait même !

J’etais convoqué par l’infirmière, cpe et l’assistante sociale, c’était horrible et dur!
L’infirmière m’a même dit « mais pourtant tu es bien habillé tu provoques pas parce qu’il y en a il cherche ça » maintenant je me cache le plus possible
Ma prof de français et d’svt ont énormément culpabilisé alors qu’elles n’y pouvaient rien

Depuis je fais des crises de spasmophilie et c’est pas possible j’en peux plus.. c’etait surtout en français que j’en avais même en changeant de place: je me mettait à avoir du mal à respirer, à avoir mal au cœur, à tousser (on aurait dit que j’etais malade alors que non quand je sortais de cours je toussais plus ou si je toussais c’etait « normalement » et j’étais obligé de sortir de classe tout le temps, à chaque cours.

Cet été, au camping j’ai eu une amie qui s’est mise avec un gars je l’ai empêcher j’en étais sûr que ça allait mal se passer parce qu’il disait des phrases mal placés je lui ai dis ce qu’il s’est passé en janvier pour qu’elle réagisse si il se passe ça et effectivement elle me l’a dit quand elle est partie que le gars lui a touché sa partie intime, ses fesses et sa poitrine mais j’avais remarqué qu’il l’embrassait de force alors qu’elle voulait pas mais je me demandé est ce qu’elle a été violé parce qu’il a pénétré ses doigts sans son accord?

Du coup quand on me dit que les gars sont pas tous les mêmes ça m’énerve parce que je sais au fond de moi qu’il sont pas tous pareil mais je ne fais plus confiance à un gars pour moi il pense qu’a ça..

Quand je suis rentré au lycée je savais que le gars était dans le même lycée mais heureusement il était pas dans ma classe, j’ai eu de la chance j’etais dans une classe d’art visuel et donc il y avait pas énormément de gars (il y en avait 8 et on était 32 dans la classe) malgré qui ne soit pas dans ma classe j’ai eu des crises de spasmophilie qui font que je ne pouvais pas parler en cours et je suis stressé d’être au fond de la classe ou à côté d’un gars. J’avais une classe d’espagnole et dans cette classe il y avait beaucoup de gars et j’etais mal, en espagnol il fallait tout le temps parler il m’interrogeait mais ma respiration se coupait, je beuguais, c’est seulement en mars-avril que j’ai dis à mes profs que je faisais des crises mais jamais pourquoi!

J’ai remarqué qu’une prof s’intéressait et me posait des questions je me suis dis que j’allais lui en parler. Je lui en ai parlé et on a énormément parlé, le premier truc qu’elle m’a dit c’est « tu sais que tu n’y es pour rien, c’est pas de ta faute » ça m’a fait du bien et j’ai appris que c’etait son élève aussi, elle était très énervée, elle voulait pas me le montrer mais je l’ai remarqué, elle n’arretait pas de me dire que c’etait un manipulateur, elle m’a dit d’aller voir un psy ce que je veux faire, elle m’a demandé mon accord si elle pouvait en parler au principal pour pas qu’on soit dans la même classe l’an prochain j’ai dis oui mais ils ont très mal réagis, ils ont dis qu’on devait arrêter de se parler et que c’était une histoire de l’an dernier et donc j’ai peur de voir un psy et que ça se passe mal..

J’aimerais qu’on m’aide parce que le lycée m’a interdit de parler au prof mais si j’ai besoin d’en parler je fais comment moi ? Et j’aimerais qu’on me dise quoi faire pour mon amie (on habite a 800km)

Merci, au revoir.

  • Violences
Réponse

Bonjour!

Ce que tu as vécu est extrêmement violent. En plus d’être violent, c’est interdit par la loi. Ce que ce garçon t’a fait se rapproche du harcèlement sexuel.

Ce garçon t’a agressée en te touchant et te faisant à plusieurs reprises des remarques sexistes, sexuelles extrêmement déplacées. De plus, il a agi de manière discrète afin que les enseignants ne remarquent rien. Il y a donc de nombreux éléments constitutifs du harcèlement.

Les conséquences de cet événement (par exemple perte de confiance envers l’ensemble des garçons) et les symptômes du traumatisme qui en découle (par exemple crise de spasmophilie) ne sont pas à prendre à la légère. Il nous semblerait donc précieux que tu puisses bénéficier d’une aide et d’un soutien psychologique.

Tu as bien fait d’en parler à ta prof. C’était nécessaire et très courageux! La réaction de tes camarades de classe n’est pas juste et, malheureusement, elle ajoute encore de la violence à ton vécu. Ce n’était pas toi qu’ils auraient dû blâmer, mais ce garçon.

Les deux jours d’exclusion ne sont pas volés. Suite à ce type de situation, certaines écoles mettent en place des actions de préventions et de réflexion sur les relations filles-garçons. C’est peut-être une idée à diffuser autour de toi.

Rien ne justifie ce type de comportement. Pas même une tenue vestimentaire. Ce n’est pas parce qu’une fille porte un décolleté, que cela donne le droit à ses camarades de toucher ses seins.

Même si aujourd’hui tu as du mal à y croire, c’est promis, tous les garçons ne sont pas comme ça. La plupart des hommes sont respectueux envers les femmes.

Certains ados se cherchent. Ils cherchent comment devenir un homme et comment séduire les femmes. Un certains nombre d’entre eux le font de manière inadéquate, maladroite ou même de manière violente et inacceptable. Avec le temps, la plupart d’entre eux vont réaliser qu’ils ont tout à gagner à être respectueux envers les femmes.

L’expérience de ton amie est aussi une expérience difficile. Le gars n’avait évidement ni le droit de l’embrasser de force, ni de la toucher sans son accord et encore moins de pénétrer ses doigts sans son consentement. Si c’est effectivement ce qui s’est passé, alors oui c’est un délit. Le mieux serait qu’elle en parle à une personne de confiance.

A nos yeux, la réaction du principal n’est pas adéquate. Il veut certainement éviter que cette situation flambe à nouveaux, mais il ne peut pas t’interdire de parler si tu as besoin d’aide et de soutien. C’est contraire au bon sens.

Suite à la réaction inadéquate du principal, tu écris craindre la réaction du·de la psy. Pour quelle raison? Est-ce du au fait que c'est un·e psychologue dans le cadre scolaire? Si c’est ça, nous pouvons te rassurer, ce que tu dis en consultation est confidentiel. De plus, il t’est aussi possible de consulter un·e psy en dehors de l’école.

Tu ne dis rien à propos des parents, as-tu pu leur parler de tout ça? Si tu ne l’a pas encore fait, nous t’encourageons à le faire. Il nous semble vraiment important que tu puisses te sentir soutenue par eux.

Tes parents peuvent éventuellement prendre un rdv avec le principal afin que celui-ci comprenne bien la situation et surtout qu’il ne t’interdise pas de parler si tu en ressens le besoin. Tu peux bien sûr te confier discrètement à ta prof sans son autorisation, mais il serait tout même plus agréable de ne pas avoir l’impression de commettre une faute en demandant de l’aide.

Nous restons à ton écoute,

l'équipe ciao


Consultation psychologique - Site d'aide et d'information pour les adolescents - CIAO
Le·la psy, c'est qui? - Site d'aide et d'information pour les adolescents - CIAO
Harcèlement et violence dans la rue - Site d'aide et d'information pour les adolescents - CIAO
Harcèlement entre jeunes, c’est grave ? - Site d'aide et d'information pour les adolescents - CIAO
Harcèlement entre jeunes: Que faire ? - Site d'aide et d'information pour les adolescents - CIAO

Dernière modification: 23 Juillet 2019

Les dernières questions