Il s’est masturbé devant moi

20 Juillet 2019

Question (Fille / 2000 / Suisse, Fribourg)

Bonjour,

Cela fait quelques années que je connais un garçon qui était mon camarade de classe. Il nous est arrivé de nous voir seuls pour des affaires concernant le lycée.
À présent, ce sont les vacances et il m'avait demandé à ce qu'on se voit à nouveau. Cela m'avait surprise car je ne pensais pas qu'on garderait encore contact. J'ai pensé qu'il avait besoin de parler et de voir quelqu'un. J'ai accepté.

Ce jour-là, nous avons fait une superbe balade comme des amis, en ayant une conversation banale. Un peu plus tard, comme le soleil était harassant, il m'a proposé que l'on aille dans un bâtiment qu'il connait et oÙ il a accès pour échapper au soleil. J'ai accepté sans aucun doute.

Nous sommes entrés dans ce lieu et nous nous sommes installé sur un canapé tout en discutant de chose banale. Après un moment, je le sentais tendu. J'avais moi-même perdu toute mon assurance et je faisais de mon mieux pour tenir la plate conversation.

Un peu plus tard, je le voyais rouge, transpirer, et perdre son assurance. Je savais qu'il bandait.

Puis, sans laisser rien paraître, il a sorti son pénis devant moi et il s'est mis à se masturber.

Je ne savais pas quoi faire, j'avais peur, et j'avais perdu toute capacité de raisonnement. Je me suis tue et je l'ai observé. Il a fini par éjaculer, a repris son souffle.

Après un moment, nous sommes sortis du bâtiment. J'étais complément hagard. Il m'a fait promettre de ne rien dire à personne. Je ne sais pas pourquoi, mais je lui ai promis.

Puis, je l'ai quitté en lui disant que je devais prendre le train rapidement.. J'aurais aimé trouvé une excuse et partir bien plus tôt, mais comme je l'ai dit, je n'arrivais pas à penser à quoi que ce soit. J'étais comme paralysée.

Cela m'avait travaillé pendant deux jours entiers oÙ je me suis sentie en colère de ne pas avoir agi, fuit ou me confier à quelqu'un ...

Je ne sais pas quoi faire...Mais j'ai réussi à en parler à une amie de confiance qui m'a proposé de dénoncer ce garçon, pour qu'il ne recommence pas avec une autre personne et qu'il aille plus loin. Elle m'a également conseillé de le bloquer sur les réseaux sociaux.

Par le passé, des filles m'ont dit qu'il était désespéré, et qu'il était brusque mais je ne m'en suis pas souvenue. Je me sens bête de ne pas y avoir pensé, j'ai peur et je ne voudrais plus jamais le recroiser, je suis un peu perdue...

Que devais- je faire?

  • Violences
Réponse

Bonjour!

Nous imaginons ta surprise et ton malaise face à ce camarade. Ce que tu as vécu n’est pas normal! Il n’est pas ok de se masturber en face d’un-e camarade de classe sans crier gare, sans que celle-ci soit consentante, c’est violent!

Tu as bien fait d’en parler à ton amie et tu as bien fais de venir sur ciao. Il est important de ne pas t’enfermer dans le silence et de ne pas culpabiliser sur ce que tu aurais du faire, ou ne pas faire.

L’état dans lequel t’a plongé cet événement, « complètement hagard » « comme paralysée », est un état qui survient quand on vit une situation traumatisante. Le stress paralyse le corps et l’esprit. On n’arrive ni à bouger, ni à partir, ni à réfléchir et ni à dire quelque chose qui nous paraisse sensé. Tu n’as donc pas à t’en vouloir, sur le moment il ne t’était juste pas possible de réagir autrement.

La question est plutôt que faire aujourd’hui. Les conseils donnés par ton amie sont de bons conseils. Tu peux effectivement le bloquer sur les réseaux sociaux et bloquer son téléphone. De cette manière, tu éviteras une éventuelle reprise de contact.

D’après nos connaissances, son acte est condamné par l’article 198 du code pénal « Contravention contre l’intégrité sexuelle. Désagréments causés par la confrontation à un acte d’ordre sexuel ». Si c’est bien exacte, la sanction qu’il encourt est une amende.

Tu peux soit porter plainte, soit déposer une main courante à la police (signaler la situation sans porter plainte).

Porter plainte n’est pas toujours une démarche évidente. C’est pourquoi, si c’est ton choix, nous t’encourageons à le faire en étant entourée et soutenue.

Il nous semblerait aussi précieux que tu puisses en parler avec des personnes de confiance proches de toi.

Nous restons à ton écoute et te souhaitons le meilleur

l'équipe ciao

Dernière modification: 23 Juillet 2019

Les dernières questions