Je pense tout le temps à la mutilation

17 Juillet 2019

Question (Fille / 2003 / Réunion)

Bonjours,
J'ai un problème qui me hante depuis 6ans qui est la mutilation. Le mot quand je le prononce Mme fait rien mais j'y pense la plus part du temps et j'aimerai arrêter d'y penser. J'ai arrêter depuis 2 ou 3 mois, et je sais que même avec le temps j'y penserai que sa soit en regardant mon corps ou seulement les images que j'ai dans ma tête ça me rend triste et violente avec mes proches.
J'aimerai que ces pensées noirs s'arrêtent pour que je vis une vie normal et sans remord.
J'ai parlé, écris mais ça ne donne à rien... Je ne sais pas si je durerai avec toutes ces horreurs je n'en peux plus.
Merci de votre réponse.

  • Violences
Réponse

Bonjour,

Nous avons bien reçu votre message, et vous avons lue avec attention. Vous nous expliquez que vous pensez beaucoup à la mutilation et que vous avez des « pensées noires », et cela nous préoccupe.

Penser à se faire du mal, notamment en se mutilant, est souvent lié à une accumulation de plusieurs problèmes et à la difficulté à pouvoir exprimer ce que cela nous fait éprouver, en particulier les émotions négatives et douloureuses. L’adolescence est une période de la vie particulièrement sensible, durant laquelle on se retrouve face à tout un ensemble de changements, dans son rapport avec soi-même comme avec les autres. Cela peut mener à se sentir démuni, triste, et à attaquer son corps.

Vous nous dites aussi que vous aimeriez arrêter d’y penser, et écrire à Ciao est un pas courageux pour trouver de l’aide. Vous expliquez « en avoir parlé mais que cela ne donne rien » : auprès de qui avez-vous pu vous confier ? Lorsqu’on souffre depuis plusieurs années, cela peut prendre un peu de temps pour sentir que les choses s’apaisent et aller vers du mieux. A l’île de la Réunion, sachez qu’il existe une ligne d’aide au 0800 62 01 62 que vous pouvez contacter de manière anonyme 24 heures/24.

Prenez soin de vous,

L’équipe Ciao vous soutient dans ces démarches.

l'équipe ciao

Dernière modification: 18 Juillet 2019

Les dernières questions