Je suis en pleine tempête

17 Juin 2019

Question (Fille / 2003 / France)

Bonsoir..
Ça fait longtemps que je ne suis pas venue
Il s'est passé tellement de choses..
J'ai passé un concours de présélection au cirque, je n'ai pas été sélectionnée. Ma ''meilleure amie'' a décidé de plus me parler le jour de mon anniversaire (6 juin) sans explication, en se joignant a des personnes qui ne m'aiment pas trop (ils se moquaient de moi)
Finalement, le garçon qui m'a trompé, on s'est remis ensemble..
On a vécu environ 1mois de pur bonheur, on rigolait, on passait des moments incroyables chaque jour j'étais comme dans un film!!
On a vite couché ensemble, c'est devenu régulier.
Et puis petit a petit,des tensions sont apparues.
La phase d'euphorie est passée, les jours sont devenus compliqués.
Ça fait un petit moment que j'ai une estime de moi très très basse, je me retrouve a faire mal a mon corps, a l'exposer, a beaucoup mentir, beaucoup pleurer, peu dormir, faire tout pour me sentir mieux pour que chaque soir je me sente encore plus mal.
J'écris beaucoup, ca m'aide.
J'en ai parlé a ma psy, qui en a parlé a mon père et a ma psychiatre. On a parlé de médicaments... Mais j'ai l'impression que ca vient de moi, les médicaments ne rendent pas heureux.
J'ai l'impression de m'inventer moi même des problèmes, de décevoir tout le monde, de ne pas avoir ma place où je suis.
J'ai l'impression de me noyer ou de m'etouffer, je parle beaucoup toute seule, des fois y a des voix dans ma tête .
Je me rends compte que quelque chose ne va pas et qu'en ce moment je ne remonte pas du tout la pente.
Pour reparler de mon copain; c'est quelqu'un d'assez pulsionnel. Parfois il me rappelle ma mère, il peut être violent (mais pas envers moi) , assez franc voir blessant.. des fois çà me fait peur, et surtout récemment ou çà arrivait beaucoup et je savais jamais comment réagir ! Je me sentais impuissante alors je pleurais..
on couchait plus ensemble, je crois que ca l'enervait, malgré moi j'avais une pression la dessus.
J'ai en permanence peur qu'il me retrompe avec son ex, a qui il reparle en ce moment...
Et là, hier je suis allée en soirée, et j'ai tellement tellement bu...
C'était une horreur j'ai réellement cru mourir.
J'ai frôle le coma éthylique, j'ai fait que vomir, je me deshabillais devant tout le monde, j'ai avoué plein de choses sur ma vie, sur mon enfance, sur mes peurs... Tout ce qui me prend la tête chaque jour de ma vie je l'ai exposé a des inconnus.
Et par dessus tout, j'ai embrassé victoire (la personne trans dont j'étais amoureuse en début d'année)
Je lui parlais de l'amour que j'éprouvais envers elle avant, on s'est beaucoup embassé, apparemment c'est allé un peu plus loin mais j'ai tellement peu de souvenirs!! Tout est loin dans ma tête et je me sens mal..
Je me suis réveillée dans un etat physique et psychologique très très dur
J'ai appelé mon copain, en lui expliquant en pleurs la situation
Il n'a pas du tout compris et s'est énervé
Il m'en a beaucoup voulu, m'a beaucoup fait culpabiliser en me disant des choses assez dures.
Par exemple il a dit qu'il refusait de m'aider et que ca servait a rien de me mettre en victime.
Alors que je n'ai fait que m'excuser, lui dire que je ne ressentais rien et surtout que je m'en rappelle pas!!
Je me rappelle de rien et je m'en veux encore plus..
On s'est appelés, envoyés des messages, pour qu'au final il m'en veuille d'autres choses..
j'ai tellement pleuré, j'en peux plus d'être là j'ai l'impression de servir a rien , et je suis qu'au début de ma vie!
C'est pire de me dire que je dois profiter parce que j'ai une maison des droits je suis au lycée je suis jeune je suis apte a plein de choses de la vie; et pourtant j'ai tellement de mal a sourire a être contente..
Je pleure tout le temps je me sens fatiguée je me sens mal
Des fois être en vie ca me pèse au point de plus vouloir être là.
pour revenir a mon copain, au final j'ai parlé d'une éventuelle pause, mais très éventuelle, il m'a bloquée..
J'ai peur de le perdre, de me rendre compte qu'au final j'ai peut être interprété et que je trouverais pas quelqu'un d'aussi bien pour moi ??
j'ai peur de faire encore un mauvais choix
Je le vois partir et je sais pas si je dois le retenir ..
si vous avez des avis et ou conseils a me donner sur tout ce qu'il se passe je vous en suis pleinement reconnaissante.
Merci encore d'être là

  • Estime de soi
Réponse

Bonjour

Tout d'abord nous aimerions te féliciter de t'être présentée aux sélections pour le cirque ! Nous savons que c'est une école de vie formidable, mais aussi que c'est dur et qu'il faut beaucoup de travail et de persévérance dans ce milieu. Nous savons aussi que la plupart des personnes font plusieurs fois des sélections avant d'être acceptées dans une école. Tu n'as pas choisi une voie facile mais elle est belle et enrichissante. 

C'est d'autant plus difficile que tu nous as dit que tu mènes les choses seules car tes parents te suivent peu. Par conséquent nous t'encourageons à progresser dans cette voie que tu aimes et où tu pourras obtenir des satisfactions.Ta sensibilité et ta créativité vont beaucoup t'aider dans ce choix.

En ce qui concerne ton copain, il y a toujours des passages difficiles dans les relations de couple. Le fait de pouvoir surmonter des crises renforce la relation, si au contraire la relation s'interrompt, c'est qu'elle n'était pas assez forte et il vaut mieux s'en rendre compte rapidement. 

Ce que tu décris de tes comportements montre que tu continues à te mettre en danger, mais avec d'autres types de comportements que les précédents. Il est par conséquent primordial que tu puisses continuer à parler à ta psy. 

Si les médecins estiment que tu as besoin de médicaments, alors il faut les prendre. Tu as raison de penser que les médicaments ne rendent pas heureux, par contre ils agissent comme des béquilles qui aident à marcher dans les moments où on n'arrive pas à se soutenir suffisamment. Cela permet de te donner un peu de répis et de continuer à parler dans ta psychothérapie pour te sentir mieux. Imagine si tu voulais continuer à marcher avec une cheville foulée ! C'est un peu la même chose pour le psychisme. il faut lui accorder le temps de se remettre d'aplomb et les médicaments vont l'aider. Pendant ce temps tu continues le travail avec ta psy pour t'approcher du bonheur le jour où tu arrêteras les médicaments.

Petit à petit tu pourras arrêter les médicaments, au fur et à mesure que tes comportements de mise en danger diminuent et que tu te renforces. 

Il faut simplement prendre garde à prendre des médicaments compatibles avec tes activités circassiennes pour ne pas te mettre en danger là aussi !

Il nous semble que l'important pour toi, est d'abord de te renforcer, de prendre soin de toi et ensuite de penser à une relation de couple. Il nous paraît difficile de se sentir bien avec une autre personne lorsque l'on ne se sent pas bien avec soi-même. Chaque chose en son temps.

 Courage, l'adolescence est un passage, parfois plus houleux pour certain.es que pour d'autres, mais c'est un passage et il a une fin. Tu vas bientôt te sentir mieux.

 A bientôt sur ciao

 

l'équipe ciao

Dernière modification: 18 Juin 2019

Les dernières questions