Doutes concernant mon orientation sexuelle

23 Mars 2019

Question (Fille / 2000 / Suisse, Vaud)

Bonjour,

J’ai des doutes concernant ma sexualité, depuis quelques temps je commence à vraiment m’en inquiéter... Je crois que tout a débuté le jour où ma meilleure amie me faisait plusieurs bisous sur le visage pour me dire que je lui avais manqué.
J’étais très mal à l’aise et ne réagissait pas réellement, mon coeur battait la chamade et je ne savais plus où me mettre. J’étais jeune mais maintenant j’ai l'impression que mes sentiments envers elle deviennent plus forts, que je suis carrément tombée amoureuse d’elle.
Je deviens facilement sensible émotionnellement lorsqu’elle est trop proche physiquement ou quand elle me touche. Je suis même jalouse lorsqu’elle est en compagnie d’autres filles et garçons au point où j’en viens à détester mes propres amies et à être soulagée qu’elle repousse un garçon.
Ça a énormément de répercution, je suis craintive donc je reste silencieuse face à tout ça et me distance beaucoup d’elle et de mon entourage sans forcément le vouloir au fond.
À vrai dire, j’ai peur d’aimer les filles, j’ai peur des conséquences qui pourraient s’ensuivre c’est pourquoi je me renferme sur moi-même sans avoir de réponses à mes questions.
Depuis mon jeune âge, j’ai toujours été proche des filles et les garçons ne me faisaient pas « d’effets ». Ils ne m’intéressaient pas vraiment sexuellement et par rapport à mes amies qui raconte leur relation amoureuse et sexuelle j’ai la sensation d’être différente, je n’apprécie pas lorsqu’elles en parlent, j’ai envie de fuir et de me réfugier.
J’avoue passer mes soirées à regarder ou lire des choses uniquement avec des homosexuels... Ça me fait tout drôle, j’aime les voir heureux en quelque sorte.. Mais en soi, j’ai vraiment honte lorsque je le fais.
J’ai l’impression que ce n’est pas normal et ça me fait vraiment mal... Autrement, dans les transports communs, j'aperçois fréquemment de jolies filles et la première chose que je fais, c’est de fantasmer sur la douceur que serait leurs lèvres, je m’imagine être en couple avec mais tout cesse au moment où je sors et que je mets presque un masque face aux autres.
Face à mes amies mais aussi à mes parents qui n’envisageraient même pas la possibilité que je sois lesbienne.
Quand j’avais vers dix ans, ma mère m’a dénoncé l’être parce que je ne trainais qu’avec des filles alors que ma soeur avait déjà eu des tonnes d’amoureux. Je n’étais jamais tombée amoureuse d’un garçon, je le savais et je me trouvais bizarre.
Ça m’a fait réaliser que c’était une possibilité et depuis je me sens extrêmement confuse, embrouillée, triste ou même dépressive face à ça.

Aujourd’hui je suis sortie avec un garçon qui me cache pas ses sentiments envers moi mais je ne ressentais absolument rien, je voulais simplement rentrer chez moi et je me sentais vraiment mal à l’aise. D’un côté j’ai envie de me mettre en couple avec pour faire bonne figure face à mes amies on va dire mais au fond, j’ai cette intuition qui me dit que je ne l’apprécie malheureusement pas et que je n’apprécierai jamais de garçons...

Je suis désolé pour ce long texte, je suis assez perdue moi-même, j’ai eu beaucoup de temps de réfléxion et ai fait plusieurs recherches à propos de gens ayant les mêmes soucis mais sans réel succès.. J’espère que vous pourrez un temps soit peu m’aider...

Merci d’avance pour votre réponse.

  • Sexualité
Réponse

Hello!

Tu nous dis te sentir attirée par les femmes depuis longtemps et pourtant tu as peur devant cette attirance et surtout de la réaction de tes proches.

On ne peut pas changer son orientation sexuelle et jouer la comédie ne ferait que te faire souffrir et faire souffrir l'autre. On ne peut pas contrôler ses attirances, ses émotions comme on ne choisit pas de tomber amoureuse.

Cela concerne ta vie mais cela peut être difficile au début. Si tu vivais dans un monde idéal, qu'est-ce que tu voudrais vivre, pose-toi cette question.

Tu peux aussi en parler à quelqu'un de confiance, contacter  www.associationlilith.ch  qui propose en collaboration avec Vogay une permanence téléphonique pour les femmes au 079 685 31 41 ou des rencontres.

Mais ne reste pas seule avec ces pensées tristes, il y a toujours une porte ouverte pour vraiment pouvoir vivre en harmonie avec ce que l'on ressent et de nombreuses personnes comme toi ont fait ce chemin.

N'hésite pas à revenir si tu le souhaites, tu seras toujours la bienvenue. Prends soin de toi, nous te souhaitons le meilleur

l'équipe ciao

Dernière modification: 24 Mars 2019

Les dernières questions