Ma copine a un HPV

18 Novembre 2018

Question (Garçon / 1999 / Suisse, Fribourg)

Bonjours

Ma copine après un rdv chez sa génécologue, a appris qu’elle était sujet à une forme de papillomavirus, le 42. Elle m’a dit qu’elle n’a que de petits irritations vaginales et qu’elle devait faire des lavements pendant une année.

J’ai tenté de faire quelques recherches sur le net, mais rien de très fructueux. Je ne sais pas comment il peu être transmis à l’homme et donc comment éviter sa transmission, qu’elle symptômes il entraîne, ni même si ce virus ce soigne, et enfin dernière question, la vaccination est elle éficace contre ce virus en particulier ?

Merci d’avance pour vos réponses toujours si précieuse !

  • Sexualité
Réponse

Bonjour!

Il existe une grande quantité de papillomavirus humains (HPV), dont certains peuvent infecter les parties génitales des femmes et des hommes. La plupart des HPV sont inoffensifs et s’éliminent naturellement, mais certains types de HPV restent et nécessitent un suivi médical (pour s’assurer que l’infection s’élimine naturellement et/ou un traitement dans certains cas).

Si vos questions concernent le HPV en particulier que la gynécologue de votre copine a dépisté, le mieux serait de vous adresser à ce médecin. Nous vous proposons que votre copine et vous-même réfléchissiez ensemble à toutes les questions que vous avez (vous pouvez même les noter), afin qu’elle les pose à son médecin lors de sa prochaine visite, ou même que vous puissiez l'accompagner.

De manière plus générale, voici quelques informations sur les HPV.
La plupart du temps il n’y a pas de symptômes visibles. Certains HPV peuvent entraîner sur les parties génitales des sortes de verrues (condylomes) et dans ce cas il est important de consulter un·e médecin. Des lésions sur les cellules infectées par le HPV, notamment sur le col de l’utérus, peuvent être diagnostiquées chez les femmes par le frottis lors du contrôle gynécologique.

La transmission du HPV peut se faire par simple contact avec la peau infectée proche des organes sexuels ou par contact avec les muqueuses infectées (vagin, gland, anus entre autres).

L’utilisation du préservatif protège efficacement de certaines IST comme le HIV, mais ne protège pas complètement des HPV, car il peut être présent sur la peau et les muqueuses non recouvertes par le préservatif. Mais rassurez-vous car même si le HPV se transmet facilement, les conseéquences sont rarement graves.

La meilleure prévention est donc la vaccination. Actuellement, le vaccin protège contre les HPV 6, 11, 16 et 18, qui sont les plus dangereux (ceux qui sont le plus souvent responsable des condylomes et de la plupart des cancers du col de l’utérus et de l’anus). Tous les jeunes, femmes et hommes, peuvent se faire vacciner gratuitement jusqu’à l’âge de 26 ans, même ceux qui ont déjà eu des relations sexuelles.

Si vous souhaitez plus d’informations sur le sujet, vous pouvez consulter le lien que nous vous proposons et n’hésitez pas à revenir poser d’autres questions sur ciao.

Bien à vous !

l'équipe ciao


Vaccin contre le HPV - CIAO

Dernière modification: 20 Novembre 2018

Les dernières questions