Quelques points sur l’herpès

16 Mai 2018

Question (Fille / 1998 / Suisse, Genève)

Bonjour Ciao!

J'ai essayé de m'informer au maximum sur le site et ailleurs sur internet avant de poser ma question, mais il me reste quelques doutes, et je préférerais éclaircir cela.
Je ne suis pas allée chez le médecin mais depuis quelques semaines j'ai tous les symptômes de l'herpès génitale. Voici mes questions:

1)Est-ce que le fait d'avoir de l'herpès génitale a un lien avec l'herpès buccale chez une même personne? C'est-à-dire, est-ce que par exemple le fait d'avoir de l'herpès buccale peut provoquer de l'herpès génitale?

2) Est-ce qu'en faisant une fellation/un cunnilingus sans protection la maladie peut se transmettre? A celui qui donne ou reçoit? Quel que soit le type d'herpès?

3) Si j'ai bien compris, il n'existe aucun moyen de savoir si le virus est présent de puis longtemps ou si l'on vient de le contracter, n'est-ce pas?

Merci d'avance pour vos réponses!

  • Sexualité
Réponse

Bonjour

Les virus de l’herpès sont cousins, l’un ne provoque pas l’autre. Ce n’est pas par ce qu’une personne a de l’herpes labial qu’elle aura de l’herpes génital. Le virus de l’herpes se transmet par contact, il peut donc y avoir auto contamination. Par exemple si l’on touche la partie lésée lors d’une poussée d’herpes et que le virus est déposé sur une muqueuse ensuite. Par exemple il ne faut pas se frotter les yeux après avoir touché une partie du corps lésée par un virus d’herpes. 

Tous les virus d’herpes se transmettent par le contact, lors de la poussée du virus et lorsqu’il y a un contact avec la partie du corps qui est lesée. Cependant ces virus se transmettent également avant que la lésion apparaisse. Par conséquent tous les contacts sont à éviter avec la partie lésée du corps. Les rapports oraux peuvent contaminer celui qui pratique ou reçoit une fellation ou un cunnilingus.

Effectivement , il n’y a pas moyen de savoir depuis combien combien de temps le virus se trouve dans le corps d’une personne. On ne peut donc pas savoir qui nous l’a transmis quand il y a eu des pratiques sexuelles non protegées. Le préservatif ne protège que si il recouvre complètement la zone lésée. Il est plutôt conseillé d'éviter tout contact jusqu'à cicatrisation complète. 

Il existe des médicaments qui racourcissent le temps des pousées. Par ailleurs l’herpès étant un virus, on peut essayer de limiter le développement des poussées en soutenant le système immunitaire: avoir suffisamment de sommeil, une alimentation équilibrée et éviter le stress. 

Bon courage et à bientôt sur ciao

l'équipe ciao

Dernière modification: 18 Mai 2018

Les dernières questions