règles, gynécologue, cup, plaisir et câlins?

5 Mai 2018

Question (Fille / 2003 / France)

Bonjour
J'avais quelques questions à poser.
Déjà j'ai eu mes règles en décembre 2017 donc relativement tard pour une fille de mon âge !
J'ai de suite était bien réglée mais ça fait environ 5 fois que mes règles n'ont que 2 semaines d'intervalles avec un très gros flux d'une semaine
C'est donc très long pour un court temps de "repos"
Est-ce normal ?
Ma maman voudrait que j'aille voir un gynécologue mais j'ai un peu peur quand même !?
Après je voulais vous demander
Lorsque je n'ai pas mes règles je perds du liquide très visqueux comme du blanc d'oeuf totalement transparent
Mais il y en a beaucoup
Comme si j'avais mes règles mais en transparent et je suis donc obliger de porter des serviettes hygiéniques même quand je n'ai pas mes règles
Est-ce normal ou pas et est-ce qu'il y a une solution pour stopper ces pertes ?
Sinon j'ai un copain et quand on est ensemble et que l'on se fait des câlins etc
Je ne ressens pas vraiment du plaisir mais des sortes que gillis dans le bas du ventre vers mon vagin et lui aussi a du plaisir mais j'ai peur que lorsque l'on se retrouve seul dans notre maison on s'emporte un peu trop
Auriez vous des conseils à me donner s'il vous plaît
J'ai également acheter la cup mais il m'est impossible de la rentrer c'est bcp trop gros même avec la plus petite taille
Qu'est-ce que je dois faire
Merci bcp pour votre aide
Cordialement

  • Sexualité
Réponse

Salut!

Les questions que tu poses concernent différents sujets: les règles, la présence d'un liquide visqueux, la cup, les visites gynécologiques, le plaisir et les câlins avec ton copain.

L'âge des premières règles est très variable. Certaines jeunes filles les ont plus tôt, d'autres plus tard. Mais ce qui est sûr, c'est qu'elles les ont au bon âge. C'est-à-dire quand leur corps est prêt. 

Durant les premiers mois des règles, voir les premières années, il est fréquent que les règles soient irrégulières, de durées variables et plus ou moins abondantes. Il n'y a donc rien d'anormal. Toutefois, même si cela est normal, le fait de perdre beaucoup de sang peut générer de la fatigue, voir un manque de fer. Il peut donc être utile d'en discuter avec un gynécologue.

De nombreuses jeunes filles, redoutent leur première visite chez le gynécologue. Le fait de parler de sujets intimes, d'être vue nue et d'être examinée n'est pas évident. Il est donc souvent plus facile d'y aller une première fois pour prendre contact.

Lors du premier rdv, il est généralement possible de simplement discuter. L'examen n'est pas nécessaire si tu n'as jamais eu de relation sexuelle.

Nous te conseillions donc de suivre le conseil de ta maman et d'y aller une première fois.

Il est aussi important que tu réfléchisses à ton choix de médecin. Préfères-tu un homme ou une femme? Te sentirais-tu plus à l'aise avec le/la même gynécologue que ta mère ou avec un autre médecin?

Le liquide blanc que tu décris est certainement de la "glaire cervicale". La glaire cervicale est généralement observable avant l'ovulation (environ 15 jours avant les règles). Il est secrété par des glandes situées vers le col de l'utérus. As-tu pu identifier à quel moment de ton cycle tu observes ce liquide?

La glaire cervicale assure une fonction de protection de l'utérus en obstruant le col. Il est donc très utile. Si tu vas chez le gynécologue tu pourras aussi lui en parler et lui poser des questions à ce sujet.

Concernant ta question au sujet de la cup, utilises-tu déjà des tampons? Il est en effet plus simple d'utiliser une cup si on a l'habitude des tampons.

Il est aussi important de choisir une cup de petite taille et suffisamment souple. Les différentes marques proposent des tailles et des qualités (souplesse) différentes. Tu peux donc essayer une autre marque, peut-être auras-tu plus de facilité à le mettre.

Par ailleurs, pour utiliser une cup, d’autres critères entrent aussi en ligne de compte. Et notamment la tonicité du muscle vaginal. Il se peut que ton muscle soit très tonique.

Le mieux est d’essayer au moment où tes règles sont les plus fortes. Essaye de te détendre au maximum, en faisant des respirations abdominales par exemple. Si tu vois que cela ne marche pas, réessaye plus tard, mais ne te décourage pas.

Et pour finir la question du plaisir et des câlins... Les gillis dont tu parles, font certainement partie des sensations de plaisir.

Le plaisir sexuel se développe progressivement, c'est une sorte d'apprentissage. Cet apprentissage se fait en partie en solitaire et en partie dans le cadre d'un partage.

En prenant ton temps et en écoutant ton corps (et ta tête), tu trouveras comment vivre et partager des moments de plaisir.

Concernant les câlins et ta crainte de vous laisser emporter, il est important d'en parler avec ton copain. En avez-vous déjà parlé? As-tu pu lui dire que tu avais peur que les choses se précipitent?

Il est précieux d'en parler à tête reposée car dans le feu de l'action, il peut être plus difficile d'exprimer tes limites.

Nous t'encourageons donc à en parler avec ton copain. Et si tu crains vraiment que les câlins s'emportent, il t'es aussi possible d'éviter les situations "plus chaudes" (seuls à la maison).

Tu trouveras plus d'infos et de conseils en annexe.

Nous te souhaitons le meilleur et te disons à bientôt sur ciao!

l'équipe ciao

Dernière modification: 8 Mai 2018

Les dernières questions