4 pilules et gynécologues différents et toujours des saignements incessants.

3 Mai 2018

Question (Fille / 1997 / France)

Bonjour,

J'ai un problème qui me pourrit la vie depuis un certain nombre d'années, je prend la pilule depuis environ 4 ans maintenant, j'ai changé 4 fois de pilule et 4 fois de gynécologue, et mon problème n'a toujours pas eu de réponse, j'ai H24 des saignements vaginaux. C'est à dire que pendant ma période de règle pendant une semaine j'ai mes règles normalement, puis je reprend ma pilule, pendant une semaine rien (beaucoup de pertes) et puis après j'ai des saignements jusqu'à mes prochaines règles.
C'est une situation invivable, j'ai essayé d'en parler à mes gynéco, qui me conseillaient tout le temps de changer de pilule pour "tester" et "on verra".
J'en ai eu marre un moment j'ai arrêté complètement de prendre la pilule et tout est redevenu normal, mais ne pouvant pas rester sous préservatif j'ai voulu retenter l'expérience et ça n'a pas changé. Sauriez-vous m'aider?

  • Sexualité
Réponse

Bonjour,

Plusieurs dosages de pilules provoquent chez vous des saignements incessants, ce qui est évidemment très pénible. Les médecins gynécologues que vous avez vus jusqu'ici vous ont recommandé à chaque fois une pilule différente, "pour voir", et cela aurait pu marcher... mais non.
Du coup, nous vous conseillons de consulter en annexe l'info avec un tour d'horizon des principales méthodes contraceptives, avec ou sans hormones:
Il nous apparaît en consultant les 'remarques' dans le tableau ci-dessus, que le patch, l'anneau et le DIU (ou stérilet) hormonaux pourraient réduire vos saignements intempestifs.
Mais ces diverses méthodes se prennent toujours sur prescription médicale (car il y a des contre-indications à la prise d'hormones), donc il faut que vous retourniez voir un.e gynécologue.
Peut-être que dans le centre de santé sexuelle et planning familial le plus proche de chez vous il y a des gynécologues qui proposent des consultations ? C'est le cas dans certains centres, alors si c'est le cas près de chez vous, consultez en priorité là-bas, les médecins y sont mieux formés pour gérer les problèmes des jeunes en consultation.
Par ailleurs, vous aurez aussi trouvé ci-dessus des méthodes naturelles de contraception, mais attention : elles nécessitent des informations précises et de la rigueur ! Informez-vous aussi au centre le plus proche, si vous optez pour une de ces méthodes.
Enfin, n'oubliez pas que la contraception protège des grossesses, mais ne protège pas des IST (sauf les préservatifs) qui est un problème de santé publique touchant malheureusement les jeunes
A bientôt sur CIAO !

l'équipe ciao

Dernière modification: 6 Mai 2018

Les dernières questions