un diagnostic de papillomavirus

11 Mai 2017

Question (Fille / 1998 / Suisse, Neuchâtel)

Bonjour,
je viens d'apprendre que j'avais le papillomavirus, étant sous le choc au moment de l'apprendre, je n'ai pas vraiment poser de question à ma gynécologue. le stade n'est pas avancé, rien de grave.
mais je voulais savoir si je devais en informer mes anciens partenaire sexuels / ou futur, est-ce dangereux pour un garcon ?
merci

  • Sexualité
Réponse

Bonjour,

Ce virus est fréquent, en particulier chez les jeunes adultes, femmes et hommes. En général, il disparaît de lui-même. C'est lors du prochain contrôle que vous saurez si c'est le cas pour vous. D'après ce que vous écrivez, il n'y a pas de traitement à faire pour vous car le stade n'est pas avancé. Nous vous mettons en lien des infos sur ce sujet.

Vous posez la question de prévenir vos partenaires passés ou futurs. Chez les hommes, on ne pratique pas de dépistage systématique. Le papillomavirus pourrait se manifester sous forme de lésions de la peau, boutons, verrues (appelées aussi condylômes). Dans ce cas, il est conseillé de consulter le médecin pour un diagnostic et traitement.

Il existe un vaccin à disposition des jeunes femmes et hommes, proposé de préférence avant le début des relations sexuelles.

Le préservatif n'est pas une protection suffisante contre le papillomavirus. Il est donc difficile d'éviter complètement la transmission.

Nous vous laissons prendre connaissance de ces informations. Vous pourrez peut-être ensuite décider d'informer un ou plusieurs partenaires. Les centres de santé sexuelle de votre région (adresses en lien) sont à disposition pour une discussion et nous restons aussi à votre écoute pour d'autres questions.

Bonne suite à vous,

l'équipe ciao

Dernière modification: 12 Mai 2017

Les dernières questions