Je suis épuisée le lendemain quand je me masturbe

4 Novembre 2016

Question (Fille / 1997 / Suisse, Autres cantons suisses)

Bonjour!

J'aurais une question sur la masturbation :-[

Est-il normal qu'après m'être masturbée je suis totalement épuisée le jour d'après aussi?
Je ne comprends pas pourquoi cela est tant fatiguant et que faire!
Le jour d'après je dois aussi plus souvent aller au toilette et je me posais la question si c'était normal...

Je sais c'est bizarre mais voilà :-[

Merci si vous avez une réponse!

  • Sexualité
Réponse

Bonjour,

La masturbation peut être suivie d'un petit coup de fatigue mais qui ne dure généralement pas, et en tous cas pas jusqu'au lendemain, ni sous la forme d'un état d'épuisement.
De même pour l'envie d'uriner: elle est fréquente durant et juste après l'acte, particulièrement chez les filles, mais elle ne dure pas non plus.

Alors que se passe-t-il ? Nous nous interrogeons avec vous et, au passage, nous nous demandons de quoi cet épuisement récurrent et cette envie d’uriner qui durent jusqu'au lendemain pourraient être les éventuels symptômes.

Début d'infection bactérienne ? Sachant que les organes génitaux féminins doivent être tenus à l'écart de bactéries et autres micro-organismes qui agressent les muqueuses vaginales, et nettoyés avec de l'eau ou des produits naturels réservés à cet effet (ou 'savons à PH neutre, pour hygiène intime') examinez quelles sont vos mesures d'hygiène lors de votre masturbation, peut-être ? 

Infection sexuellement transmissible ? Il en est certaines qui se manifestent en particulier lors des contacts sexuels. Il y a même une mycose (candida albicans), qui peut ne pas être transmise sexuellement -mais est sexuellement transmissible, une fois développée- et qui pourrait également accroître ces symptômes lors de chaque contact sexuel.

Donc, une fois que vous vous serez assurée de ne pas être dans le cas de figure de notre première hypothèse, si le problème persiste, pour vous assurer de ne pas passer à côté d'un détail qui se réglerait facilement (traitement court) et vous éviterait d'éventuelles complications, demandez simplement un rendez-vous soit au centre de santé sexuelle et planning familial le plus proche de chez vous, soit chez un.e gynécologue et posez-lui votre question.

Rassurez-vous, tant la professionnelle travaillant dans un centre de santé sexuelle et planning familial, que la ou le gynécologue, sont formés pour aborder avec la patiente les questions de sexualité (y compris de masturbation) et heureusement, parce que s'ils ne l'étaient pas, qui le serait... ?

Qu'en dites-vous ? A bientôt sur CIAO !

 

 

l'équipe ciao

Dernière modification: 6 Novembre 2016

Les dernières questions