Je ne suis pas attirée par l’acte sexuel

5 Octobre 2016

Question (Fille / 1994 / France)

Bonjour tous le monde,
Je suis une femme de 22 ans et je me pose de sérieuses questions sur ma sexualité.

Je me sens atiré physiquement par une personne, je n'ai pas de problème avec le contact rapproché. Là ou ça coince c'est quand ça devient plus intime. Le rapport sexuelle avec une personne ne m'attire pas du tous ! j'ai déjà eux des relations sexuelles, sans réel plaisirs. Je me suis un peu renseigné sur l'asexualité et je ne sait pas si ça peut correspondre a mon orientation sexuelle. J'aime le contact, j'aime être désiré et ça me suffit. C'est plutôt compliqué par ce que je suis une personne qui est très passionnel dans mes relations, j'aime séduire et excité une personne qui me plaie. Je prend du plaisir dans ce jeu de séduction. je ne déprécié pas jusqu'au moment ou il s'agit de l'acte en lui meme. tous ce qu'il y a autour me convient.

Est ce que l'un d'entre vous aurait des éléments a m'apporté pour m'aider a mieux comprendre tous ça ?

  • Sexualité
Réponse

Bonjour,

Le fait que vous vous sentez attirée par une personne montre que vous n’êtes pas asexuelle. L’asexualité se définit par le fait de ne ressentir aucune attirance sexuelle pour une autre personne.

Le fait que vous aimez les jeux de séduction et tout ce qui existe autour de l’acte sexuel montre donc que vous n’êtes pas une personne asexuelle.

Nous ne savons pas ce que vous mettez sous acte sexuel et sous : « tout ce qu’il  y a autour » L’acte sexuel ne consiste pas uniquement en une pénétration. Il fait partie d’une relation et est justement aussi constitué par tout ce qu’il y a autour : la séduction, l’excitation, les fantasmes, la sensualité, les préliminaires, la tendresse, etc.

Pour que cela puisse être possible, chaque personne doit pouvoir se laisser aller, lâcher prise et faire confiance à l’autre, pour que chacun puisse continuer avec le corps, le jeu qui a été initié dans la séduction.

C’est un peu comme jouer de la musique à 2 ou danser à 2, il faut pouvoir écouter l’autre et s’écouter, guider et se laisser guider.

Ce que vous décrivez ressemble plus à une relation où ce que vous semblez rechercher est d’avoir une sorte de pouvoir sur l’autre : le pouvoir de l’exciter, de le séduire, puis de vous éloigner. 

Nous vous conseillons de faire un travail sur vous, avec ou sans l’aide d’un ou d’une professionnel-le pour essayer de comprendre ce qui vous fait fuir l’intimité, le rapprochement et finalement la relation à l’autre.

Bonne recherche

l'équipe ciao

Dernière modification: 7 Octobre 2016

Les dernières questions