Peut-on s'auto-contaminer avec une IST?

15 Juin 2015

Question (Garçon / 1998 / Suisse, Fribourg)

Bonjour, je suis tres appeure jamais fait l amour donc ne connait rien. Voici ma question peut on se contaminer par sois meme par exemple en avalant son sperme ou lors de la masturbation si on ejacule sur notre main et qu on a une plaie et le sperme entre en contact avec le sang. Je dis bien Meme sperme Meme sang de la Meme personne en gros auto contamination. Exucusez moi si la questin est bete mais j ai tres peur. Merci D avance pour votre reponse

  • Sexualité
Réponse

Bonjour à toi,

Rassure-toi! Ciao est le site où l'on peut poser toutes ses questions. Les questions qu'on croit bêtes, comme tu dis, sont parfois des questions que beaucoup se posent. Il est donc bien que quelqu'un ait le courage de les poser. Et parfois, elles ne sont pas si bêtes que ça.

Avec ta question, tu te demandes si une personne peut s'auto-contaminer avec une infection sexuellement transmissible (IST). Pour certaines IST, comme le VIH, si la personne est infectée, elle aura ce virus dans tous ses fluides corporels (sperme ou sécrétions vaginales, sang). En gros, le virus sera dans tout le corps. Le fait d'avaler son propre sperme par exemple ne changera rien. La personne est infectée et elle le restera de la même façon. Si la personne n'est pas infectée et qu'elle avale son propre sperme ou lèche le sang d'une blessure qu'elle a, elle ne s'infectera pas puisqu'elle n'a rien (NB: Nous te rappelons que les personnes qui ont été infectées par une IST ont forcément eu des relations sexuelles. Dans ton cas, comme tu n'as pas encore commencé ta sexualité, tu n'as donc rien). 

Le raisonnement est différent avec d'autres IST qu'on ne retrouve pas dans tout le corps et qui sont donc plus "locales". Nous ne pouvons pas te détailler chaque IST avec ces conséquences. Nous allons donc prendre les IST les plus en lien avec ta question.

Des IST comme l'herpès ou le papillomavirus peuvent provoquer des boutons ou des verrues. On peut les retrouver au niveau buccal, génital ou anal. Elles se transmettent par contact avec le bouton ou la verrue et non pas avec le sang, le sperme ou les sécrétions vaginales. Prenons un exemple: si un garçon a un bouton d'herpès au niveau de son pénis et qu'il le touche et se touche ensuite la bouche, il peut ainsi s'auto-contaminer. Il aura toujours le virus de l'herpès dans son corps, mais à la prochaine crise, il pourrait avoir deux boutons d'herpès. Il faut donc éviter de toucher ces boutons et les montrer à un médecin afin qu'il puisse donner le traitement adéquat. 

Que faut-il retenir?

  1. Tant qu'on n'a pas débuté sa vie sexuelle, on ne peut pas être porteur d'une IST sans le savoir.
  2. Le contact avec son propre sang ou autre fluide corporel n'est pas problématique en soi.
  3. En cas de boutons ou autres aspérités au niveau génital ou anal, il faut éviter de les toucher et les montrer à un médecin.

Nous te souhaitons le meilleur

l'équipe ciao

Dernière modification: 17 Juin 2015

Les dernières questions