Tampons, serviettes et coupes

Dernière modification: 4 Février 2019

Le choix est personnel et dépend de ce que tu préfères. Deux règles sont importantes pour assurer un maximum d'hygiène et lutter contre l'éventuel développement d'infections, il faut :

  • Changer de serviette hygiénique ou de tampon toutes les 4 heures environ
  • Ne pas utiliser de tampon la nuit, mais une serviette hygiénique, pour éviter les risques d’infections

Les serviettes hygiéniques

Il existe de nombreuses sortes qui se collent dans le slip. Testes-en plusieurs jusqu'à ce que tu trouves celle qui te convient le mieux. Pense à changer ta serviette régulièrement, toutes les 4 heures environ.

Évite les serviettes un peu plastifiées, présentées comme plus efficaces : en réalité, elles font transpirer et peuvent élever la température de cette zone de 2° ce qui favorise le développement d'infections ou de mycoses.

Les serviettes usagées se mettent à la poubelle.

Les protège-slips

Changer de sous vêtement tous les jours suffit à avoir une bonne hygiène.

Contrairement à ce que l'on pense en général, il n'est pas nécessaire d'utiliser des protège-slips.

Les protège-slips absorbent non seulement les pertes blanches, mais aussi l’humidité de la vulve et l’assèchent. Cela entraîne une fragilité de cette zone avec un risque plus grand d’infection. Cela peut entraîner aussi une moins bonne lubrification vaginale, moins d’excitation, d’orgasme et même moins de désir.

Il vaut mieux les utiliser rarement ou alors, si tu constates un dérèglement de tes pertes blanches, en attendant de consulter un·e médecin.

L’utilisation de lingerie synthétique, de collants ou de pantalons très serrés, peut aussi avoir le même impact, mais nettement moins important que l’utilisation régulière de protège-slips.

La coupe menstruelle

Tout aussi efficace et plus écolo : la coupe menstruelle. Il en existe de plusieurs tailles.

C’est une petite coupe en silicone, en forme de cloche, aux bords arrondis, qui se place dans le vagin, moins haut que le tampon et adhère aux muqueuses vaginales. Le sang tombe dans la coupe. Ensuite la coupe se retire, se vide, se lave, se rince et se replace au bout de 12h maximum. Il n'est pas nécessaire de la changer toutes les 2h, mais il est important de respecter le délai maximum de 12h.

Cette méthode demande d'être à l'aise avec son corps mais ça s'apprend !

Si tu veux en savoir plus:

Easycup

Le tampon

En porter uniquement durant les règles.

Au début, il faut choisir les modèles les plus minces, les tampons "minis". Il en existe avec ou sans applicateur, à toi de choisir ce qui te convient le mieux.

Évite aussi la gamme "super". Ces tampons absorbent trop et dessèchent le vagin des substances naturellement présentes.

Comment mettre un tampon ?

Pour la première fois, donne-toi du temps pour étudier le mode d'emploi qui se trouve dans l'emballage. Installe-toi confortablement sur la cuvette des WC, ou tiens-toi simplement debout, les genoux légèrement pliés, ou mets un pied sur le bord de la cuvette. Pas de souci si cela te paraît un peu compliqué au début, il faut quelquefois plusieurs essais avant d'y parvenir !

  • Pour mettre le tampon, il faut le placer à l'entrée du vagin et le pousser en le dirigeant vers le coccyx, (le bas de la colonne vertébrale - à la fois vers le haut et vers l'arrière). Avec la main libre, il est possible d'écarter légèrement les lèvres du sexe, afin de faciliter la mise en place.
  • Une fois en place, tu ne dois plus le sentir. Si tu ressens de l'inconfort ou une douleur après avoir mis un tampon, c'est qu'il est mal mis, trop à l'entrée du vagin par exemple. Il faut le ressortir et en remettre un autre. Il faut quelquefois plusieurs essais avant d'y parvenir !
  • Pour retirer le tampon, tire doucement sur le cordonnet de retrait, il glissera vers l'extérieur. N'oublie pas de le changer toutes les 4 heures.

Il n'est pas possible de "perdre" un tampon à l'intérieur de ton corps.

Le vagin mesure environ 8-10 cm et même si tu ne retrouves pas le cordon, il te suffit d'utiliser un doigt pour ressortir le tampon sans problème.

Contrairement à ce qu'on dit parfois, les tampons n'enlèvent pas la virginité. L'hymen peut tout au plus s'assouplir un peu. Au fond du vagin se trouve le col de l’utérus, que le tampon ne peut pas franchir.

Attention : afin d’éviter le SCT (syndrome de choc toxique), dû à l’accumulation de bactéries, il est important d’utiliser un tampon dont le degré d’absorption correspond au débit des règles et donc utiliser des tampons moins absorbants pendant les jours où les saignements sont moins forts. Il est important aussi de changer régulièrement de tampon. La nuit, privilégie les serviettes hygiéniques, car les tampons ne doivent pas rester dans le corps plus de 8h.

N’oublie pas de retirer le dernier tampon lorsque tes menstruations sont terminées !

  • Fille: corps et puberté

Articles liés

Questions liées