Reconnaissance faciale

Dernière modification: 19 Décembre 2018

La reconnaissance faciale, c’est lorsqu’un programme, par l’intermédiaire d’une caméra, d’une photo ou d’une vidéo, peut reconnaître ton visage et t’identifier parmi tous les autres visages. En 2011, Facebook avait lancé la reconnaissance faciale, de manière à ce que tu n’aies pas besoin de « taguer » tes ami·e·s sur les photos, c’est le programme qui le faisait tout seul. Tu imagines bien les dérives que peuvent causer un tel système, comme par exemple : atteinte à la vie privée ou risque que le programme se trompe. Et si les informations de notre visage étaient utilisées pour nous nuire ? etc. C’est pourquoi, en 2012, suite au tollé provoqué par cette technologie, Facebook s’est rétracté et a supprimé cette option… jusqu’en 2018 !

Eh oui, suite au succès de l’Iphone X et sa reconnaissance faciale haut de gamme qui identifie son·sa propriétaire même s’il·elle porte des lunettes, une fausse barbe et une perruque, Facebook a décidé qu’il était temps pour cette technologie de ressurgir. Normalement, si tu avais déjà un compte Facebook avant 2018, tu as dû voir passer un message qui te demande si tu veux ou non activé cette fonctionnalité. Pour les autres, elle est activée par défaut (possibilité de la désactivée dans les paramètres). Cela signifie que Facebook regarde absolument toutes les photos de tous les utilisateur·trice·s et que s’il te reconnaît, il va t’identifier. C’est utile pour savoir si tu veux que cette photo soit accessible ou si tu veux la supprimer. Cela pose cependant la question de la confidentialité. Si Facebook te reconnaît, c’est que le logiciel a enregistré les informations de ton visage dans ses moindres détails : distance entre ton nez et ton menton, distance entre tes deux yeux, forme de tes oreilles, etc. Cette technologie peut s’avérer utile, mais il ne faut pas perdre de vue que ça peut se retourner contre nous, à l’image de ce qui est en train de se passer en Chine. Depuis 2014, plusieurs millions de Chinois·e·s ont été choisi·e·s pour tester un programme qui sera effectif en 2020 pour toute la population Chinoise (1,4 milliards de personnes). Ce programme consiste à avoir des « notes de citoyenneté ». Un peu comme pour TripAdvisor, chaque personne sera notée en fonction de son comportement. Tu es en retard à l’école ? Ta notation descend. Tu joues trop longtemps aux jeux vidéo ? Tu perds des points. Une caméra t’identifie dans une manifestation ? Pas de chance, tu obtiens la notation la plus basse. Et ça a quoi comme conséquences ? Eh bien certaines personnes se sont vu refuser l’accès à des universités prestigieuses, d’autres ont été interdites d’accès dans les aéroports et les gares (fini les vacances !). Il y en a même qui ont eu l’interdiction d’entrer dans certains restaurants et magasins… Bref, on n’en est pas encore là, mais il faut être vigilant·e à ton empreinte numérique et faire en sorte que l’on ne puisse pas te nuire à cause des informations que tu partages, souvent malgré toi, sur les réseaux sociaux.

  • Réseaux ou médias sociaux

Articles liés

Questions liées