Racisme: pourquoi des lois? Qui en décide?

Dernière modification: 11 décembre 2018

Définition des lois: « Une règle ou un ensemble de règles obligatoires décidées par l'autorité souveraine d'une société et sanctionnée par la force publique ». (Dictionnaire Petit Robert 2010).

Pourquoi des lois?

Les lois servent à définir les droits et les devoirs de chacun·e. Elles servent à assurer le respect des personnes, leur vie, leurs goûts, leurs opinions, leurs possessions.

Les lois permettent d'organiser une vie en société autrement que par la loi "du plus fort". Sans lois, sans règles, chacun·e agirait comme il veut. Si chacun·e agissait en société selon son bon plaisir, sans souci d'aucune règle commune, on se retrouverait assez vite dans une situation anarchique. Pour prendre un exemple simple mais qui illustre bien le principe: sans code de la route, et sans lois pour le faire respecter, prendre sa voiture serait bien plus dangereux et les accidents bien plus nombreux.

L'obligation pour tous les citoyens et citoyennes de respecter les lois est la meilleure assurance que la liberté, les droits et la sécurité de chacun·e d'eux soient garantis de manière effective. Elles nous dictent le respect envers les autres et nous aident à nous défendre. Elles permettent qu'une certaine justice soit respectée entre les personnes.

Qui décide des lois ?

Dans le système démocratique que nous connaissons en Suisse les lois sont votées par le Parlement, qui est lui-même élu démocratiquement par le peuple. Dans un système démocratique, c'est donc le peuple qui est le souverain: il élit ses représentants au gouvernement et au parlement et vote les modifications de la constitution ainsi que certaines lois, par voie de référendum.

En effet, en Suisse, certaines lois, peuvent même être soumises au vote populaire (droit de vote) si un certain nombre de citoyen·ne·s le demandent. On appelle cette demande un référendum ou une votation. Cette manière de faire est un des mécanismes de la démocratie directe.

Dans les systèmes démocratiques, une fois qu'une loi est acceptée par la majorité des votant·e·s, elle s'applique à l'ensemble des citoyen·ne·s ou des personnes qui se trouvent sur le territoire du pays. Les lois d'un pays sont obligatoires, ce qui veut dire que les citoyen·ne·s d'un pays et l'ensemble des personnes qui se trouvent sur le territoire de la Suisse doivent respecter les lois suisses.

Les systèmes démocratiques prévoient néanmoins plusieurs manières de dire son désaccord avec certaines lois. Cependant, le non-respect des lois constitue toujours une faute qui peut conduire à des sanctions pénales (une punition) par la force publique, c’est-à-dire principalement la police et les tribunaux.

Qui a le droit de vote en Suisse?

En principe seules les personnes de plus de 18 ans, citoyen·ne·s d'un pays. De plus en plus, en tout cas au niveau local, les étranger·ère·s résident·e·s légalement depuis une certaine durée ont également ce droit.

  • Qu'en dit la loi?

Articles liés

Articles intéressants