Loi et pornographie

Dernière modification: 21 Décembre 2018

La pornographie en elle-même n'est pas illégale. Par contre, il est illégal d'exposer autrui à de la pornographie sans son consentement. Il est également illégal d'y exposer des mineur·e·s de moins de 18 ans (même s'ils sont d'accord !).

Les questions autour de la pornographie ne sont cependant pas qu'une affaire de lois. S'il est normal de s'y intéresser, il est primordial d'être conscient·e que la pornographie est de la fiction. De même que les films que tu vois au cinéma ne correspondent pas à la réalité de la vie, la pornographie ne correspond pas à la réalité de comment est vécue la sexualité. Suivant la place que prend la consommation de pornographie dans la vie de quelqu'un, cela peut être un véritable problème.

Il est important de faire clairement une distinction entre la pornographie et les sources d'information qui te permettront véritablement de te renseigner sur le sujet de la sexualité.

La pornographie dure

La simple consommation de pornographie dure est interdite.

Depuis le 1er juillet 2014, elle est interdite de manière absolue. Celui·celle qui se contente de regarder de telles représentations est punissable, même s’il·elle n’a rien téléchargé.

Qu'est-ce que la pornographie dure ?

C'est de la pornographie qui met en scène des actes sexuels avec des jeunes de moins de 18 ans, des animaux ou des scènes comprenant des actes de violence. La peine est de 1 an de prison pour la simple possession de pornographie dure.

Garde donc bien à l'esprit que publier du matériel pornographique sur smartphone, web etc., pourrait t'attirer des ennuis avec la justice.

Quant à la pornographie dure, c'est assez clair : pas touche !

  • Pornographie
  • Que dit la loi suisse?

Articles liés

Questions liées