Masturbation

Dernière modification: 1 Avril 2020

A quoi ça sert ?

  • A trouver une détente physique et mentale, à mieux connaître son corps, et à l’entraîner pour les rapports sexuels
  • Pour un garçon, par exemple, apprendre à ne pas éjaculer trop vite
  • Pour les filles, à découvrir les endroits les plus sensibles à caresser
  • Tout simplement à se faire du bien !

Elle permet aussi de nous faire découvrir l'orgasme et nous rassurer sur notre propre fonctionnement. Plus on est à l'aise avec son propre corps, plus on est généreux·euse avec soi et avec l'autre.

Comment faire ?

Pas de recette miracle, chacun trouve sa méthode en expérimentant.

Une précision pourtant, comme l'on dit parfois « se branler » pour les garçons, on utilise le terme « se doigter » pour les filles.

Rien n'interdit à une fille de découvrir avec ses doigts l'intérieur de son vagin et les sensations que cela procure. Mais bien souvent pour elle, se caresser la vulve et surtout le clitoris est le meilleur moyen d'atteindre l'orgasme.

Est-ce différent pour les garçons et les filles ?

Chez les garçons la masturbation est souvent plus évidente et naturelle, puisqu'il voit son pénis et constate son érection.

Lorsqu'une fille éprouve une excitation sexuelle, sa vulve gonfle, son vagin se lubrifie mais cela se voit peu, le clitoris durcit un peu et la coloration des petites lèvres peut changer. Même si les sensations existent (chaleur, frissons, etc.), elles ne sont pas forcément associées au désir.

Parfois, les filles découvrent la masturbation plus tardivement que les garçons.

Le plaisir féminin a longtemps été considéré à tort comme « dangereux » pour la santé et bien plus réprimé que celui des garçons.

Est-ce dangereux pour la santé ?

Non absolument pas.

Pour la femme on pensait aussi que le plaisir sexuel allait faire d'elle une hystérique ou une nymphomane. C'est faux mais certains tabous nous poursuivent encore !

Autrefois on pensait que l'homme avait une quantité donnée de sperme pour toute sa vie et qu'il ne fallait pas le « gâcher ». Maintenant on sait que le sperme se fabrique tout au long de la vie, depuis la puberté jusqu'à la mort.

On entend parfois dire que se masturber favorise les maladies, c’est bien sûr tout à fait faux.

Même s'il est tout à fait possible de se masturber et de jouir très rapidement, le but n'est pas un record de vitesse, bien au contraire. Faire durer la montée du plaisir, savoir le retenir s'apprend en s'exerçant. Cela pourrait être une aide précieuse pour une future relation sexuelle. Un souci fréquent des garçons est d'éjaculer trop rapidement, la masturbation peut aider à contrôler cela.

Peut-on trop se masturber ?

Se masturber très souvent peut irriter ces endroits sensibles, mais cela n'est en aucun cas dangereux pour la santé. Si cela devient désagréable, il faut simplement s'arrêter.

Se masturber en pensant à l’autre est normal, si on en a envie et surtout cela n’est pas incompatible avec la relation amoureuse, ce n’est sûrement pas « tromper l’autre ».

L'érotisme

Eros est le dieu de l'amour dans la mythologie grecque. L'érotisme évoque l'amour physique. Tout le monde le ressent mais pas de la même manière.

L'érotisme a de tout temps inspiré les artistes. Il peut se trouver dans un tableau, une photo, un poème, une chanson ou un film entre autres. Que tu trouves quelque chose d'érotique dépend de ton imagination.

Ne pas confondre l'érotisme avec la pornographie.

Et les fantasmes ?

Les fantasmes sexuels, c’est l’imaginaire qui favorise le désir et le plaisir.

Les fantasmes sont des images qui sont inventées, des scènes imaginées, des idées inavouables ou farfelues ou extravagantes, que la personne n’a pas obligatoirement envie de dire ou de réaliser « pour de vrai », mais qui aident à faire monter le plaisir, par exemple lors de la masturbation. Les fantasmes font partie de l’imagination, de l’illusion.

Dans les films pornos, l’illusion est mise en scène. Ce qui porte à confusion, parce que cela fait croire que c’est comme ça que les adultes vivent leur sexualité au quotidien. Les films pornos correspondent peu à ce que les gens font vraiment.

Articles liés

Questions liées