Aller à la navigation
Aller au contenu principal
Estime de soi : ton thermomètre

Questions Réponses

Je pense au suicide  [17.5.2017]
Ouvrir / fermer la question-réponse
Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2002 / Fribourg)

Bonjour je me fait tout les jours insulter à l'école et c depuis des années et j'ai commencer la mutilation et maintenant je pense tout les jours au suicider j'aimerai bien sortir de ses problèmes qui on l'aire de jamais prendre fin pleure

RÉPONSE

Bonjour,

Nous entendons que tu traverses une période difficile, surtout à l’école, que tu te fais du mal et penses au suicide : la détresse que tu sembles ressentir nous touche, et tu as bien fait de nous écrire.

Tu nous dis aussi que tu veux t’en sortir, et pour cela, il est très important que tu ne restes pas seule ! Nous t’encourageons à te tourner vers un professionnel de la santé (pédiatre, infirmière ou psychologue scolaire) : ces personnes sont là  pour accueillir « tes problèmes » et te soutenir. Petit à petit, avec leur aide, tu verras que les choses peuvent s’apaiser pour toi et que l’avenir peut te sourire à nouveau.

N’hésite pas aussi à faire appel au 147, une ligne d’écoute où des professionnels t’écoutent et te répondent 24h/24 - 7j/7.

Tiens bon et n'hésite pas à revenir sur ciao,

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2003 / Vaud)

triste Bonjour, je subi beaucoup d'angoisse dont je n'arrive plus a m'en dissoudre a cause de sa j'ai commencer a fumer,a me mutiler... je n'arrive plus a arrêter comment faire? PS: Je ne peux en parle a mes parents ils ne feront qu eme punir et ma mere peut être violente

RÉPONSE

Bonjour

L'auto-mutilation, c'est une manière de dire un mal être important qu'on n'arrive pas à faire sortir autrement. Fumer ou se faire du mal te permet finalement de faire face à tes angoisses, mais ça ne les fait pas taire définitivement...

Pour mettre fin à tout ça, tu as besoin d'aide. Nous t'encourageons à nouveau à parler à un adulte de confiance. Cette personne n'a pas obligatoirement à être l'un de tes parents, tu peux en discuter avec un professeur que tu apprécies ou l'infirmière scolaire. 

Ensuite, si te te sens prête à consulter un psychologue afin qu'il t'aide à mieux comprendre ce qu'il se passe en toi, d'où viennent tes angoisses et comment tu pourrais le gérer autrement, nous pouvons t'indiquer des adresses? Tu pourrais y prendre rendez-vous facilement sans que tes parents ne le sachent forcément (si c'est ce que tu souhaites). 

Dans tous les cas, nous t'encourageons vraiment à chercher du soutien pour traverser cette période difficile. Tout le monde a besoin d'être accompagnée à un moment ou à un autre de sa vie, il n'y a pas de honte. Alors surtout ne reste pas seule.  

N'hésite pas à nous réécrire au besoin!

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2002 / Fribourg)

je arrive pas à arrêter de me scarifier triste triste triste triste triste

RÉPONSE

Bonjour

Se scarifier est une manière d’exprimer une souffrance. Tu dis ne pas pouvoir t’arrêter, nous le comprenons comme un besoin que tu ressens afin d’essayer de réguler ton mal-être. Est-ce que tu arrives à comprendre ce qui te rend si mal ? As-tu pu en parler à quelqu’un ?

Nous t’encourageons à parler de ce que tu traverses et des souffrances que tu vis à une personne de confiance, par exemple le ou la psychologue scolaire ou un médiateur. Parler, mettre des mots sur ses souffrances, permet de pouvoir arrêter la violence que l’on se fait à soi-même.

Tu peux aussi appeler à tout moment et gratuitement la ligne 147 pour être écoutée et échanger avec des professionnels.

N’hésite pas à nous recontacter si tu as d’autres questions ou pour nous donner des nouvelles.

Nous te mettons en annexe des informations sur l’automutilation.

L'équipe CIAO

Pour plus de détails, tu peux consulter les informations suivantes :

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2000 / France)

Bonjours, alors je sais pas trop comment en parler et je sais pas si on va me réponde mais bon j'avais besoin de l'écrire donc :
voila je me sen pas très bien en ce moment j'ai l'impretion d'être invisible au yeux de ton le monde chez moi qu'il y en a que pour ma soeur jumelle ce samedi j'allais vraiment pas bien et je pleurais car je me sens nul a tout et j'ai pris mon ciseaux et je l'ai frotter contre mon bras je le fait presque tout les jours maintenant et sa me fait peur en plus je sais pas trop pourquoi je fait ça peut-être pour me faire remarqué
je l'ai même dit a ma mère mais elle a dit que c'etais n'importe quoi ... et j'ai un autre problème je mesure 1m69 et je peser 44kg et je me trouve grosse alors que je sais que non enfaîte quand je me regarde parfois je me trouve laine et je me demande même comment mon copain fait pour sortir avec moi ...
Bref je pourrai encore écrit beaucoup de chose mais sa serais trop long

RÉPONSE

Bonjour

Nous te remercions de ta confiance. Ce que tu vis est difficile à vivre et à dire et nous comprenons que tu dois souffrir beaucoup. 

Prendre un ciseau pour se blesser est un acte grave qui montre que tu as un urgent besoin d’aide. Le fait que tu te trouves grosses avec les mensurations que tu nous donnes aussi.

Nous voyons aussi que tu as de grandes ressources puisque tu nous as écrit rapidement et que tu te rends compte qu’il y a quelque chose qui ne va pas dans ton comportement.

Nous voyons que ton estime de toi semble basse et que tu as une grande tristesse au fond de toi et peut être aussi de la colère. Ce sont tous des sentiments normaux, mais qu’il faut apprendre à gérer et on peut se faire aider pour cela.

Nous te proposons d’aller parler à un ou à une professionnelle qui pourra t’aider : un/une assistant/e social/e dans ton école, ou un/une psychologue ou ton médecin afin qu’il/elle te conseille une personne pour t’aider.

En attendant tu peux regarder sur le site le quiz sur l'estime de soi et les informations sur la confiance en soi et l'estime de soi.

Et nous espérons de tes nouvelles.

A bientôt sur ciao

L'équipe CIAO

J'angoisse  [10.5.2017]
Ouvrir / fermer la question-réponse

J'angoisse

10.5.2017

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2003 / Vaud)

confus Bonjour, ma maman et moi ce n'est vraiment pas le bonheur elle es très violente dans c'est mot ou même parfois dans ces gestes je dois rendre de l'argent a une amie mais j'ai peur de lui demander car je ne veux pas quelle s'énerve quelle me frappe j'aime ma maman mais j'ai des angoisses car une fois elle ma pousser dans les escaliers elle ma donner un coup de pied plusieurs baffe sa ne c'est produit aune fois mais j'ai aussi prit quelque baffe et un agenda dans la tête en plus de sa j'ai des grosse angoisse j'ai peur de ne pas me faire aimer par mes amies quelle m'abandonne comme elles ont put le faire si je ne fait pas ce quelle me demande. Elle disent que je pense que à ma tête sans prendre en compte mes sentiments et surtout que je suis très sensible j'ai déjà put penser au suicide... merci de m'aider

RÉPONSE

Bonjour

La violence n'est jamais acceptable et tu as le droit de vivre en sécurité. Une des manières de mettre fin à tout ça, c'est d'abord d'en parler. 

Profite d'un moment de calme pour discuter avec ta maman de ce que tu ressens. Dis-lui que tu aurais besoin de savoir que tu peux te confier à elle sans craindre "qu'elle ne s'énerve". Est-ce que tu aurais une autre personne adulte dans ton entourage pour discuter de la situation et t'aider à aborder le sujet avec elle? 

Ensuite, l'amitié c'est d'abord une relation d'attachement et de complicité. L'autre t'accepte pour qui tu es et pas parce que tu fais ce qu'il te demande. C'est normal que tu aies envie que les autres t'apprécient, mais essaie de ne pas te perdre et réfléchis à ce que TOI tu attends d'une relation d'amitié. Et quels sont tes besoins?

Lorsqu'on en arrive à penser au suicide, c'est parce qu'on souffre et qu'on aimerait que ça s'arrête. C'est important que tu trouves un adulte de confiance (tes parents, l'infirmière scolaire, la psychologue scolaire etc.) pour parler de tout ça et pour être accompagnée dans cette période difficile. Il existe aussi le 147 qui est une ligne d'aide et de conseil pour les jeunes, tu y trouveras une écoute à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit (gratuit et anonyme)! 

C'est en parlant que tu pourras faire bouger les choses et prendre soin de toi. 

N'hésite pas à poursuivre cet échange! 

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Garçon / 2003 / France)

Alors oui bonjour j'ai 13 ans et le lundi 8 il y a eu des problèmes en partie à cause de Moi Et de ma mere Et mon beaux père..
En gros j'devais ramasser des trucs car mon beaux père fessait des travaux Et Donc je suis passer à certain endroit salie ma mere Ses énervé puis ma expliquer puis j'ai refais pareille sans faire exprès Et ma mere à Peter un câble elle ma menacer avec un balaie et en me doutant dehors et en me fermant la porte à clés en me laissant dehors Et me laisse Mais affaire de chantier et Donc je devais me changer dehors (du haut jus'quen bas) Et puis je vais aider mon beaux père et la je fais un truc mal Il me prend Et me secoue dans tout les sens et me jette au sol et contre un meubles j'avais atrocement mal au Bras sans Que ma mere réagir et assister à la scène Et la j'ai remarquer que j'avais un bleu
Que doit je faire ?
Je peut porter plainte ?
Aider moi !! 🙏🏼🙏🏼😭😭 pleure

RÉPONSE

Salut !

Tu as vécu une situation conflictuelle, difficile et violente avec ta mère et ton beau père. Suite à cette situation, tu ne sais pas quoi faire.

A nos yeux la violence est inutile et n’arrange rien. Nous comprenons donc ton souhait de voir vos conflits trouver une autre issue.

Nous pensons effectivement que la violence physique que tu as vécue ne devrait pas faire partie des relations familiales. La loi protège les personnes victimes.

Tu demandes si tu peux porter plainte.

Nous te conseillions de commencer par chercher l'aide et le soutien qui te permettront d'établir des relations moins explosives.

Les relations avec les  parents deviennent souvent très conflictuelles avec l'adolescence. Très souvent en améliorant la communication il est possible d'éviter des situations comme tu as vécu dernièrement. Nous te mettons donc en lien des conseils pour améliorer votre communication.

Une démarche légale comme celle d'une plainte est compliquée.

Naturellement quand les situations de violences se répètent et mettent en danger les personnes victimes, il est utile et important de porter plainte. 

Avant de passer à une démarche comme celle-ci, nous t'encourageons donc à essayer d'autres solutions. Tu peux aussi t'adresser à une personne extérieure. Les psychologues ou infirmières scolaires peuvent venir en aide lors de ce type de situations compliquées et violente.

Nous espérons que cette courte réponse t'aidera à trouver comment améliorer cette situation et nous restons bien sûr disponible si cela ne te suffisait pas.

Nous te souhaitons le meilleur !

L'équipe CIAO

Pour plus de détails, tu peux consulter les informations suivantes :

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Garçon / 2003 / Maroc)

Voilaaaaaa cette fois vous avez bien compris ma sutiation mais vous m avaez dis de leurs dire que ca me blesse j'ai essaye avec une meuf l annee derniere je lui ai dis alors que un jour on s est fache elle a commence a dire a tout le monde regarder cette fillette et tout alors elle me blessait meme si a la fin elle a trop regrette mais ça change rien ,aujourd hui j ai commencer a m'isoler et tout il venu vers moi un mec qui m a dit "on te voit plus au collage t est trop indisponible" apres le mec d a cote lui a dit laisse le il suit que les filles il m a vraiment brise je voulais partir lui parler l arretez et tt mais j ai pas pu je suis parti pour moi la solution c'est m isoler

RÉPONSE

Bonjour

L’année dernière tu as eu le courage de dire à une des filles que la manière avec laquelle elle se moquait de toi te blessait et c’était un pas important pour montrer que tu es comme tu es et que tu as le droit d’être comme tu es, comme tout le monde.

Tu es face à un phénomène de harcèlement, c’est violent et très difficile. Ces garçons qui te harcèlement doivent être très mal dans leur peau et très lâches, sinon ils n’auraient pas besoin de se mettre à plusieurs sur une seule personne. 

Nous t’encourageons à continuer tes efforts pour rester avec d’autres amis. Le chemin n’est pas tout droit, il monte et il descend, on est parfois plein d’espoir et parfois découragés. Mais tu verras que, à la fin, c’est toi qui aura des amis et qui sera bien et non pas ces garçons qui profitent des situations où on ne les voit pas pour exercer leur violence.

Ta force est de pouvoir être en lien avec les filles et probablement que ces garçons t’envient et que c’est pour cela qu’ils sont violents avec toi. Continue à être tel que tu es car on ne peut pas se changer et chacun a le droit d’exister tel qu’il est. Continue à cultiver les amitiés que tu as et à partager du temps avec tes amis actuels. Reste moins longtemps et plus souvent avec eux si tu préfères.

Ce que tu pourrais encore essayer, c’est de changer les termes avec lesquels tu parles de tes sentiments.

Par exemple, plutôt de dire que tu es blessé, dire que tu ne trouves pas du tout sympa de te répéter toujours la même chose avec les mêmes mots comme par exemple "fillette" et demande simplement d’arrêter. Tu peux aussi dire que cela t’énerve ou que tu es las d’entendre toujours la même chose 

Nous te l’avons déjà dit et nous te rappelons encore qu’il est important que tu en parles aux adultes. Une personne de confiance qui pourra t’aider à faire face à cela.

Et il y a encore l’étape de la loi. En Suisse tu pourrais déposer plainte. Nous te conseillons de te renseigner de ce que dit la loi au Maroc à propos du harcèlement.

Courage et à bientôt sur ciao

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Garçon / 2003 / Maroc)

Oui mais j essaye d eviter ses 5 mecs pour que je n aille pas honte entre mes amis jveux pas qu il sache que ils me disens comme ça et qu il me traitent comme ca il vont me dire que tu peux pas te defendre mes eux il sont plus fort et plus nombreux je prefere etre seul sans ami j essaye de quitter mes amis psk quand je reste avec eux il me disent fillette sans vouloir me vexer jpeux rien faire il sont entrein de rigoler mais moi ça me brise au fond

RÉPONSE

Bonjour,

Nous comprenons que cette situation et ces moqueries te blessent. Encore une fois, nous tenons à te communiquer tout notre soutien.

D'après ce que tu dis, tes amis répètent ce qu'ils entendent sans l'intention de te blesser. Contrairement aux "5 mecs" qui, eux, semblent profiter de cette situation déséquilibrée.

Peut-être tes amis n'ont-ils même pas conscience que cela te touche autant ?

Nous t'encourageons à parler à tes amis. Dis-leur clairement que tu en as marre de ces moqueries, dis-leur que cela te blesse. Si tu ne te sens pas en confiance avec l'ensemble de ton groupe d'amis, parles-en seulement aux personnes avec qui tu te sens le plus en sécurité.

Il nous semble précieux que tu ne t'isoles pas complètement, que tu ne restes pas seul avec ces difficultés.

Et surtout n'oublies pas que l'on est toutes et tous différents. Les garçons ont le droit d'avoir des côtés féminins, tout comme les filles ont le droit d'avoir des côtés masculins.

Ces moqueries sont donc bêtes et méchantes. Elles sont utilisées par certains pour se sentir fort, pour montrer aux autres qu'ils sont importants. Mais ils ne sont pas plus importants, ni plus forts que toi ! Ils sont plus nombreux, et ça c'est plutôt lâche.

Nous te souhaitons le meilleur et restons à ton écoute.

Bien à toi !

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Garçon / 2003 / Maroc)

Oui merci pour le site j'ai bien cherche et j'ai vu tout les types de cette violence et dommage que y a pas de associations a cote de moi ni jveux y partir pourtant
aujourd hui jme sens mieux je me suis dis pourquoi ne pas changer moi aussi j'ai le droit d'etre la personne que je suis je me suis senti libre je suis parti a une place tout seul jour avec mon telephone parce que je n'aime pas rester avec mes amis sinon il vont me briser une autre fois sans savoir mais bon les 5 eleve qui me derangait son revenu il m ont di est ce que t'es une fille je lui est di non laisse moi apres je suis passe je me sens que ça me derange plus parce que jme suis habitue c ma vie te il n a pas le droit de me dire ça mais est ce que cette solitude que j essaie de construire n est pas bien pour moi mais moi je m'aime comme ca plus a l aise sans amis
et merci pour vos reponses ciao💓💓

RÉPONSE

Bonjour,

Tu es donc victime de harcèlement de la part de cinq garçons à l'école qui te comparent régulièrement à une fille et dans l'intention de t'ennuyer.

En outre, d'autres personnes proches participent à ton malaise en te répétant les mêmes mises en doute sur ton identité masculine. 

Toutefois, ces personnes proches semblent te parler sans méchanceté, précises-tu, ce qui a toute son importance.

En effet, tu pourras ainsi, progressivement, mesurer la différence d'intention et d'impact entre les interpellations (ou autres paroles et actes) agressives, et celles qui ne le sont pas.

Cela pourra t'aider à relativiser cette question récurrente sur ton identité de genre : ressembler à un garçon ou à une fille...

Comme nous te le disions précédemment, en réalité : qu'importe ?

A l'égard de ces cinq garçons, il est important que tu développes ton assurance, ta façon de t'affirmer, d'être présent en compagnie des autres. Et pour cela, faute d'avoir des activités avec des ami.e.s, qui sont rares actuellement, ne pourrais-tu pas participer à des activités sportives ou arts martiaux, ou théâtre, ou autre, qui t'aideraient à t'affirmer avec plus de confiance en toi, en présence des autres ?

C'est une piste à examiner, si tu veux bien.

Enfin, tu dis que tu t'accommodes de rester plutôt seul -tu n'as qu'une seule amie- mais tu te demandes si ce n'est "pas bien" pour toi. Disons que si les ami.e.s te sont peu nombreux, en ce moment, tu n'as pas vraiment le choix de la solitude ou de son contraire. Mais tu peux, par contre, considérer que ce serait sans doute préférable que tu trouves de plus nombreuses personnes avec qui partager des choses, car c'est important pour tout le monde et particulièrement à l'adolescence.

C'est pourquoi trouver une ou des activités de loisirs (ou de travail) en compagnie d'autres jeunes, t'aiderait, là aussi, à partager avec des personnes avec qui tu aurais au moins un point commun.

Enfin, lorsque un groupe harcèle une personne seule, la présence de copains et copines constitue souvent la  meilleure protection contre le groupe harceleur.

Donc, creuse maintenant cette piste de t'entourer de personnes, avec qui partager des activités.

Qu'en dis-tu ?
A bientôt sur CIAO !

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2002 / Vaud)

Bonjour,

je me mutile depuis environs 6 mois et hier jai eu un bon coup de déprime et j'aI dit à 2 de mes amis que en gros, j'avais un problème qui ne conserne que moi et don je me suis promise de parler à personne ... mais que je commence à me dire que j'ai meilleur temps d'en parler ...
sof que mes amis risquent de s'en vouloir d'avoir rien vu ...
jsp quoi faire ... leur dire ou attendre que peut être ils devinent ...
Mais bon faut se dire que dans 2 semaine je vais à la piscine et tt l'été d'ailleurs donc ils risquent de remarquer les marque sur mes jambes ...
jsp si j'ai meilleur temps de leur en parler avant ou d'espérer qu'il ne remarque rien ou attendre qu'il remarque ... (et il est hors de question que j'en parle à l'école ou à mes parents ...
pcq vu leur réaction quand il ont appris qu une de mes ancienne potes c'était mutilée et qu'il l'on prise pour une folle... )

RÉPONSE

Bonjour

En lisant ton message, il nous semble que tu es partagée entre le besoin de révéler ce que tu ressens et l'envie de tout cacher et tu viens l'écrire sur ciao, c'est un 1er pas, bravo ! La mutilation est un geste qui montre une souffrance intérieure qu'on n'arrive pas à exprimer autrement et c'est en parlant que tu pourras alléger cette souffrance.

Tu n'as pas envie de mettre au courant tes parents ou l'école car tu as peur de passer pour une folle.  Pourtant pouvoir en parler c'est finalement plutôt un signe de santé. Cela veut dire que tu te rends compte de ton mal-être et tu as besoin d'aide pour aller mieux, tu as raison c'est trop difficile de s'en sortir seule. Ce que tu nous décris nous fait penser que tu traverses une période pas facile en ce moment, aurais-tu une personne en qui tu as confiance autour de toi ?

On comprend que tu hésites à en parler à tes ami-es mais peut-être qu'ils/elles ont déjà deviné ou remarqué et n'osent pas aborder le sujet avec toi non plus ? Ils pourraient t'accompagner pour continuer une démarche mais tu ne peux pas les mettre dans un secret qu'ils/elles n'auraient pas le droit de partager, tu comprends ?

Courage et tiens-nous au courant, nous attendons de tes nouvelles

L'équipe CIAO

Pour plus de détails, tu peux consulter les informations suivantes :

1 à 10 sur un total de 442

Poser une question

Infos annexes

Nos partenaires

Pour la rubrique Violences, CIAO travaille avec trois institutions : TELME, Le SSEJ (Service Santé Enfance et Jeunesse), Malatavie Prévention (ex CEPS)

Fermer

Ajouter un favoriFavoris

Pour ajouter cet élément à tes favoris CIAO il faut avoir un ESPACE PERSO et être connecté

Je souhaite créer un ESPACE PERSO

Fermer

 

Le favori a été enregistré dans ton ESPACE PERSO

Rappel : les Questions Réponses restent affichées 12 mois

Annuler

Envoyer à un ami

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Fermer

 

Message envoyé

Annuler

Donner mon avis

Si tu as des remarques, des commentaires ou des questions, va dans Poser une question.

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Fermer

Merci pour ton feedback !