Aller à la navigation
Aller au contenu principal
Estime de soi : ton thermomètre

Questions Réponses

Doutes  [11.9.2017]
Ouvrir / fermer la question-réponse

Doutes

11.9.2017

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2001 / Vaud)

Bonsoir,
je ne sais pas du tout si mon interrogation est placée dans la bonne rubrique.
Excusez-moi

Bien, en ce moment j'écoute une musique.. Je ne peux pas le nier. Elle me plait..!
Sauf que je me suis brièvement intéressée au chanteur.. Voyant ce qu'il a fait..
On peut y aborder le sujet de la pédophilie... (Il a été vicitme et il a aussi des victimes..)

Je me suis posée la question: dois-je impérativement arrêter d'écouter ce qu'il a produit ?

Je pense qu'on ne devrait pas se poser la question.. Hein.. Désolee.

Merci

RÉPONSE

Bonjour,

toute question est la bienvenue et tu peux la placer librement dans la rubrique qui te semble la mieux adaptée. 
Par contre nous ne sommes pas sûrs de t'avoir bien comprise.

Concernant ta situation, si tu aimes la musique de ce chanteur et que ça te fait du bien de l'entendre, tu peux le faire librement. 

Le fait de s’intéresser à sa vie privée est ton choix. Si par la suite, ce que tu découvres ne te plait pas ou va contre tes croyances tu peux soit faire le choix d'écouter ses chansons sans tenir compte du reste et profiter que de sa musique soit décider de ne plus l'écouter si cela te dérange trop. 

Il est à toi de voir à quel point cette information de déplaît et t’empêche d'écouter librement sa musique.

Qu'en penses-tu?

N'hésite pas à nous réécrire si besoin!

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 1997 / Vaud)

Bonjour,
J'ai peur d'être une personne super impulsive et ça me fait flipper, en faite quand je suis énervé avec des gens, je suis super agressive j'aime pas de tout être comme ça et j'arrive pas à changer ce côté de moi même si j'ai déjà essayé,le pire je suis comme ça juste avec des gens proche de moi de fois quand je suis énervé en vers mon copain ou Ma mere, je pete un plomb et ça me donne envie de me faire du mal ou je commence pleurer sans m'arrêter, je contrôle plus rien, jai déjà gifler mon copain sans le vouloir et après je regrette, sur le moment je pense pas aux conséquences et jai jamais les idées claires, je me fais du mal, ou et je dis des mots que dépassent mes pensés, j'aimerais changer ce côté de moi. Et pouvoir résoudre mes problèmes sans frapper quelqu'un ou insulter ou penser à me faire du mal, merci de votre aide

RÉPONSE

Bonjour,

L'agressivité peut être un moyen de communication lorsque l'on a des difficultés à identifier et gérer ses propres émotions. Nous comprenons que cela puisse vous faire souffrir. Mais il est possible d'apprendre à gérer ses émotions et par conséquent communiquer de manière plus constructive dans les relations avec les autres. 

Pour comprendre ce comportement une des clés est d'apprendre à identifier ses émotions (par exemple : colère, tristesse, frustration). En effet, une fois le sentiment identifié il peut être plus simple de travailler dessus. De plus, il peut être constructif de réfléchir sur les situations qui mènent à cela (par exemple: quels sont les sujets qui vous fâchent?)

Prendre conseil chez un psychologue peut être enrichissant afin d'acquérir des outils pour mieux gérer et identifier ses propres émotions. Vous pouvez également prendre contact avec un répondant sur la ligne 147 24h/24h, qui pourra vous conseiller.

Il existe aussi des groupes pour jeunes adultes où il est possible de travailler sur la gestion émotionnelle.

Nous vous mettons en annexe un lien sur les comportements agressifs. 

N'hésitez pas à nous recontacter si vous avez besoin d'une adresse ou si vous avez d'autres questions.

L'équipe CIAO

Pour plus de détails, tu peux consulter les informations suivantes :

Je n'en peux plus  [19.8.2017]
Ouvrir / fermer la question-réponse
Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2004 / Vaud)

Bonjour
Alors voilà ma situation :
J ai beaucoup de problème avec mes parents et mes camarades de classe . Mes parents ne me comprennent pas et sont un peut violent il m'ont déjà mis à la porte deux ou trois fois et ils m insultes dans mon dos (ils disent que je suis conne et qu il n aurai pas dû me mettre une monde tout dès truc comme sa ) mais du coup je n ai plus confiance en eux .En même temps j ai un petit frère qui a 4ans de moin que moi mais qui a déjà essayer de me poignarder ou de m étrangler a plusieurs reprise et heureusement que qqn était là pour arriver a temps et aussi il fait des connerie et il ment au parents et je me fait soit gueuler dessus soit frapper .
Mes camarades de classe sont h24 entrain de m embêter ,a l école ils m humilie et me frappe et ils me font des coups salo comme la fois où ils ont voulu me frapper et j essayais de me défendre et un garçon de ma classe a tout filmer avec son téléphone et le soir il a envoyé la vidéo de quand j essayais de me défendre sur le groupe des garçons de ma classe après ils se sont tous foutus de ma gueule et j ai fini pare le savoir (mais le pire c est surtout sa c est passe dans la classe pendant l inter cours ou il n y avait pas de professeur ). Et souvent il me renverse ma trousse et mon sac passe terre et me mettent dès papier dans le pul ou dans le capuchon et bien souvent pendant le cours il me mettent ma capuche devant les yeux du prof et le porf soit il ne réagit pas soit il ME gronde .Ils m insulte à longueur de journée et me frappe très souvent
Mes amis en on marre que j aille pas bien alors ils me calcule plus et j est parler à une des médiatrice de mon collège est elle m'a traille elle a tout racompté à mes parents et après mes parents m ont amener à l'hôpital ou j ai passé 4.5 jours enfermé dans une chambre sans voir mes amis et 45 minutes de télévision +natel par jour donc voilà .
Et en même temps j ai l impression que tout se que je touche foire ,l impression de ne rien réussir ,de ne rien savoir faire correctement.
Et c est vrai que j ai déjà eu un très lourd passer de bouquémissaire et j ai paille me faire violer étant plus petite ,des garçons de mes anciennes classe l ont déjà cassé le poignet dans le bus a coup de pied et coup de poing
Suite à l hospitalisation je vais voir une psy (que je n'aime pas ) qui m a claire dit que j étais un gros problème pour la famille
Et la maintenant je n en peux plus
Es ce que vous pouvez m aider ?

RÉPONSE

Bonjour,

Ton message nous inquiète car tu sembles être dans une situation où les ressources présentes ne t’apportent pas l’aide que tu attends. Pourtant ces personnes sont là pour toi ! La psychologue, la médiatrice et même l’hôpital.  Tu as bien fait d’aller voir la médiatrice car cette situation à l’école ne peut pas durer. Etant donné ton âge et la sévérité de ce qu’il se passe pour toi, elle se devait de prévenir tes parents mais nous comprenons que tu te soies sentie trahie. Tu as besoin d’aide en ce moment ! C’est une bonne chose que tu aies une psychologue, elle est là pour t’aider et nous te conseillons de parler avec elle du fait que tu n’es pas satisfaite de ce qu’elle te dit. Elle peut entendre ce genre de choses et cela permettrait d’améliorer votre relation. Il est important que tu puisses te confier à elle, lui parler de tes envies de te suicider, afin que des choses puissent être mises en place pour apaiser ta situation tant à l’école qu’à la maison !

Courage,

L’équipe Ciao t’encourage dans ces démarches

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2001 / Valais)

bonjour j'ai actuellement 15 ans.

Il y a de là environ 2 ans mon père m'as fait subir des attouchement à trois reprises. J'ai plus ou moins réussi à aller de l'avant et oublier cette histoire.

Seul problème c'est que tout ça à resurgit il y a 3 mois quand mon ex copain m'as forcé la main pour avoir des relations. je n'arrête pas de penser à ça, le soir j''en fait des cauchemars je ne peux plus regarder mon père sans éprouver de la haine.
Je sais q'à l'époque de l'adolescence il y a de nombreux confllits mais moi et mon père on se dispute tout le temps, il m'hurle des insultes, il me dit des choses horribles.
J'ai finis par en parlé à ma tante mais les choses se sont agravé quand mon père a su que j'en avais parlé. Il a juré qu'il ne se rappelait pas de ce qu'il avait fait.
Je crois qu'il se sent coupable, mais je sais aussi que psychologiquement il ne vas pas bien il est au bort de la depression et l'ayant vécu moi même je ne pourrais pas l'aider sachant que je vis seule avec lui.

Je ne sais pas quoi faire nos conflits viennent de plus en plus souent et de plus en plus violent.
Je ne sais pas quoi faire par rapport tout ça

RÉPONSE

Bonjour

Tu as subi des attouchements de la part de ton père il y a quelques années et tu n'as rien dit jusqu'à présent. Ce sont des abus sexuels, ils sont interdits et c'est quelque chose de grave.

Il est normal que tous ces souvenirs et les angoisses qui leur sont liées reviennent, et d'autant plus s' il y a un autre événement similaire comme ton ex qui te force la main pour avoir des relations sexuelles. On ne peut pas oublier des choses comme celles-ci. Le corps et le psychisme les mettent en veilleuses mais elles ressortent toujours d'une manière ou d'une autre.

La situation que tu nous décris montre que tu subis beaucoup de violences. Nous te félicitons d'avoir réussi à nous en parler car l’étape la plus difficile est celle du premier pas. Maintenant qu'il est fait, il nous semble urgent que tu puisses te faire aider et soutenir plus. Le fait que tu vives seule avec ton père, qu'il y ait eu des attouchements, qu'il continue à être violent avec toi et qu'il soit en dépression sont une somme de choses graves qui à elles seules justifieraient que tu te fasses aider.
Nous sommes toujours là mais depuis notre écran nous sommes aussi limités. Nous t’encourageons à aller parler à des professionnels.

Ce n'est en effet pas à toi de soutenir et d'aider ton père s'il a des difficultés. C'est lui l'adulte qui devrait prendre soin de toi et pas le contraire.
Et surtout il te faut prendre soin de toi-même. Peut être pourrais tu aller vivre avec ta tante un moment ?

En ce qui concerne ce qu'il s'est passé avec ton ex, la situation est grave elle aussi. Il y a aussi eu abus sexuel d'après ce que tu nous décris. Il sera aussi important que tu en parles.

Nous t’encourageons à aller voir des professionnels pour que tu puisses vivre en sécurité d'une part et d'autre part, un ou une psy avec qui tu pourras faire un travail qui te permettra de ne plus avoir de cauchemars. Cela te permettra de fermer la porte à ces expériences difficiles et de pouvoir continuer ta vie de jeune fille et de femme avec des expériences bonnes, surtout en ce qui concerne la sexualité et les relations avec les hommes. C'est possible, mais pour cela il faut te faire aider.

Nous te proposons de contacter le centre LAVI à Sion 027 323 15 14 ou à Monthey 024 472 45 67 et/ou l'association Faire le Pas à Sion 0488 515 000 ou l'association Patouch. Tu trouveras les adresses en lien.


À bientôt sur ciao

L'équipe CIAO

Pour plus de détails, tu peux consulter les informations suivantes :

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Garçon / 1998 / Valais)

Salut l'équipe de Ciao,

Ma copine a subit des attouchements de son père mais après 3-4 mois horribles il a arrêté tout en ayant des contacts "très proches" avec elle mais le spectre d'une nouvelle crise de son père est toujours là. Je ne sais pas quoi faire , je ne sais plus quoi lui dire pour lui remonter le moral . Où est ce que je peux trouver de l'aide pour elle? Comment peut-on s'en sortir ?

Merci d'avance

RÉPONSE

Bonjour,

C'est une situation très délicate. Il nous semble que votre copine devrait consulter un/e professionnel/le pour parler de ce que son père lui a fait subir et de cette angoisse qu'elle a qu'il recommence. Cela n'effacera pas les gestes ni leur souvenir mais cela lui permettra probablement d'aller de l'avant. 

Subir des attouchements de son propre père - une personne sensée nous protéger -  peut avoir des conséquences sur notre perception du monde et nous enlever une confiance de base dont on a tous besoin pour se construire et évoluer sereinement. Il est important qu'elle se rende compte qu'elle a des ressources et qu'elle ne constitue pas une proie pour des prédateurs potentiels.

Il y a toujours la possibilité de porter plainte, mais dans ce genre de situation incestueuse la victime est comme prise en otage car si elle parle, elle risque de se sentir coupable des conséquences alors que, bien évidemment, ce n'est pas elle qui a eu des agissements répréhensibles. Il se peut également que la famille et l'entourage proche prenne position contre elle et cela ne fait qu'ajouter des souffrances.

De votre côté, il est important de lui manifester votre soutien, mais cela ne signifie pas que vous devez régulièrement aborder le sujet. Le mieux est de vous adapter à ses besoins. Votre empathie et votre écoute constituent des soutiens primordiaux et indispensables pour reconstruire quelque chose de l'ordre de la confiance.

Nous restons à votre écoute

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2004 / Vaud)

Je ne vois pas l'utilité de ma présence sur terre et j'aimerais pouvoir mettre fin à mes jours

-comment faire pour que mes amis ne s'inquiète pas pour moi

RÉPONSE

Bonjour,

Votre message nous préoccupe et nous laisse entendre la détresse que vous semblez ressentir en ce moment.

A l’adolescence, on se retrouve confronté à tout un ensemble de changements, dans son rapport avec soi-même comme avec les autres. On peut se sentir perdu, se demander ce que l’on fait sur terre et penser à « mettre fin à ses jours ». Mais cela ne vous permettra pas de voir que les choses peuvent s’apaiser pour vous !

Dans un précédent message, nous vous avions proposé de pouvoir vous tourner vers un adulte de confiance de votre entourage : avez-vous pu le faire ? Cela peut vous sembler difficile, mais il est essentiel que vous puissiez parler de votre souffrance à un professionnel de la santé, qui vous aiderait à mieux comprendre ce qui se passe en vous et vous soutenir durant cette période fragile.

Tenez bon,

L’équipe Ciao reste à votre écoute.

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2004 / France)

Alors eu..enfaite c simple , je sui rentrer tard , genre vers 1h du mat Pck j'étais avec des pote , je me met dans mon lit , en voulant parler avec ma mere qui etai dans une autre pièce Jai parler trop fort , mon beau père et arriver en courant dans ma chambre ( de baz on s'entend mal) je lui ai dit "dégage de ma chambre tu fais quoi la ?!"
Et la il ma mit un coup de point dans le nez, le nez en sang , sA ne s'arrêter plus de Saigner , du sang de partout dans la maison comme si on avait tuer quelqu'un, brf passons les détaille ...
jai là jour noir , couvert de bleu de partout ...ma mere na rien fai Et ne fait rien , je ne sais pas quoi faire , je doit porter plainte ? Je doit ne rien faire ? ( en sachant que c pas la 1 er fois qui lever la main sur moi..) choqué confus il me met vrm le moral à 0 je ne veut meme plus vivre c trop compliqué...que dois-je faire svvppp?

RÉPONSE

Salut,

Tu nous demandes si il te faut porter plainte suite à une réaction violente de ton beau père.

Les adultes, qu'ils soient parents ou beaux parents, ne doivent pas répondre par la violence, même si ils sont très énervés. Tu as entièrement raison de penser que cela est illégal.

Nous comprenons que cela doit être extrêmement difficile à vivre et nous tenons à te communiquer notre soutien. 

As-tu pu parler de la situation avec ta mère, ou avec ton père ? Si tu ne l'as pas encore fait, nous te conseillions de commencer par là. Il est important que tu ne restes pas seule avec tout ça.

Tu peux aussi chercher de l'aide au près d'un autre adulte de confiance (autres membres de la famille, ami de la famille) et en discuter avec cette personne.

Porter plainte est une démarche qui implique de nombreux aspects légaux, psychologiques et relationnels. Et, si tu choisis de le faire, il est important que tu sois soutenue.

Comme ciao est basé en Suisse, nous ne connaissons pas bien les réseaux d'aide destinés aux jeunes mais nous savons qu'il y en a.

Tu peux donc aussi t'adresser au personnel médico-psycho-social (assistant sociaux, psychologue, éducateur, infirmière...) ou au CPE de ton école.

Tu peux aussi t'adresser à des éducateurs de quartiers (maison de quartier, centre pour jeunes,...).

Nous t'encourageons donc à aller en parler à un adulte de confiance afin d'en discuter et de chercher la meilleure solution pour toi.

Il est important de trouver comment sortir de cette situation de violence, comment te sentir en sécurité et surtout comment te sentir mieux.

Nous espérons que cette réponse t'aidera et nous restons bien sûr à ton écoute.

Bien à toi !

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2004 / Vaud)

Bonjour

Il y a quelque chose que je ne comprends pas

Pourquoi des personnes se mutile ? C'est en quel intérêt ? Qu'es qu'il se passe dans leur tête ?

En faite ma meilleure amie ( je vais l'appeler patate) à une camarade ( oeuf) qui se mutile oeuf a dit à patate et lui a montrer ses jambes et comme patate avais besoin d'en parler elle m'en a parlé à moi . Et je ne comprends pas je dates quelle traverse une période difficile.

Et comment on peux ,dois faire pour l'aider ?

Au revoir

RÉPONSE

Bonjour

L'automutilation est une manière pour la personne d'exprimer une souffrance, un mal-être important qu'elle n'arrive pas à dire autrement. Souvent, il n'y a pas UNE cause ou explication. C'est d'ailleurs un sentiment que la personne peine à comprendre, et c'est justement parce qu'elle n'arrive pas à se l'expliquer qu'elle passe par l'automutilation. 

Par rapport à cette amie dont tu nous parles, nous comprenons qu'il est difficile pour ta meilleure amie et toi de parler de cette situation à quelqu'un. Ton amie ne veut certainement pas trahir la confiance de cette fille. Mais si tu nous demandes de l'aide aujourd'hui c'est aussi parce que tu ressens le besoin de te confier.

Nous t'encourageons à le faire pour ne pas rester seule avec ta meilleure amie dans une politique du silence qui ne ferait que vous peser. Vous pourriez discuter avec la psychologue scolaire, un professeur que vous appréciez ou même téléphoner au 147. Vous y trouverez toujours une écoute (24h/24, gratuit et anonyme).

Par rapport à cette amie, vous ne pouvez que l'encourager à parler de sa souffrance et à chercher du soutien auprès d'un adulte de confiance dans cette période difficile. D'ailleurs, vous pourriez l'accompagner dans ses démarches. 

En espérant que nos réponses auront pu vous aider, n'hésitez pas à nous réécrire ! 

L'équipe CIAO

Pour plus de détails, tu peux consulter les informations suivantes :

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2004 / Vaud)

Bonjour, Alors voilà mon problème
L'amie de ma meilleure amie se mutile et ma meilleure amie me l'a dis par ce que elle avait besoin d'en parler à quelqu'un et je comprends sa situation elle a envie d'aider son amie mais elle ne sais pas quoi faire.
Alors je lui ai conseillé de site .Elle a posé une question et attends une réponse. Moi voilà je sais que la fille se mutile et j'aimerais l'aider mais elle ne sais pas que je sais et ma meilleure amie ne devait pas me dire .
Que devons /pouvons faire ? On ne peut pas en parler à ses parents . Et l'infirmière scolaire on a pas trop envie on ne lui fais pas confiance alors voilà qu'est-ce qu'on peut faire ou dois faire ?

Bonne soirée

RÉPONSE

Bonjour,

Nous comprenons qu'il est difficile pour vous de parler de cette situation à quelqu'un, votre amie ne veut certainement pas trahir la confiance de cette fille. Mais si vous nous demandez de l'aide aujourd'hui c'est aussi parce que vous ressentez le besoin de vous confier.

Nous vous encourageons à le faire pour ne pas rester seules dans une politique du silence qui ne ferait que vous peser. Vous pourriez discuter avec la psychologue scolaire, un professeur que vous appréciez ou même téléphoner au 147. Vous y trouverez toujours une écoute (24h/24, gratuit et anonyme).

Par rapport à cette amie, vous ne pouvez que l'encourager à parler de sa souffrance et à chercher du soutien auprès d'un adulte de confiance dans cette période difficile. D'ailleurs, vous pourriez l'accompagner dans ses démarches. 

En espérant que nos réponses auront pu vous aider, n'hésitez pas à nous réécrire ! 

L'équipe CIAO

Pour plus de détails, tu peux consulter les informations suivantes :

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2004 / Vaud)

Bonjour il y a une fille de mon ecole qui se mutile et je suis la seule a etre au courant et je sais pas quoi faire .
Qu est ce que je dois faire ou peux faire ?

RÉPONSE

Bonjour

L'automutilation est une manière pour cette fille d'exprimer un mal-être important sur lequel elle n'arrive pas à mettre de mots. C'est positif que tu sois à son écoute, ça lui permet déjà d'en parler un peu et certainement de la soulager.

On imagine que tu n'as peut-être pas envie de briser la confiance de cette fille en parlant à quelqu'un de ce qu'il se passe. Elle traverse une période difficile, et ça pourrait lui faire du bien de trouver du soutien auprès d'un adulte de confiance (Psychologue scolaire, un professeur, l'infirmière scolaire etc.). Tu peux donc l'encourager à chercher de l'aide et lui proposer de l'accompagner dans sa démarche. 

Ensuite, tu peux la soutenir en l'écoutant mais tu n'as pas les moyens de l'aider directement. Tout ça doit certainement être difficile pour toi. Tu as bien fait de nous en parler, et nous t'encourageons toi aussi à en discuter avec un adulte de confiance. N'hésite pas non plus à appeler la ligne du 147 (anonyme et gratuit) où tu trouveras des professionnels à ton écoute 24/24. Effectivement, ça nous parait important que tu puisses également trouver une personne à qui te confier.

N'hésite pas à nous réécrire! 

L'équipe CIAO

Pour plus de détails, tu peux consulter les informations suivantes :

1 à 10 sur un total de 441

Poser une question

Infos annexes

Nos partenaires

Pour la rubrique Violences, CIAO travaille avec trois institutions : TELME, Le SSEJ (Service Santé Enfance et Jeunesse), Malatavie Prévention (ex CEPS)

Fermer

Ajouter un favoriFavoris

Pour ajouter cet élément à tes favoris CIAO il faut avoir un ESPACE PERSO et être connecté

Je souhaite créer un ESPACE PERSO

Fermer

 

Le favori a été enregistré dans ton ESPACE PERSO

Rappel : les Questions Réponses restent affichées 12 mois

Annuler

Envoyer à un ami

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Fermer

 

Message envoyé

Annuler

Donner mon avis

Si tu as des remarques, des commentaires ou des questions, va dans Poser une question.

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Fermer

Merci pour ton feedback !