Aller à la navigation
Aller au contenu principal
Estime de soi : ton thermomètre

Questions Réponses

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2002 / Genève)

Bonjour, enfaite avec mon copain, nous avions déjà fait des préliminaires, et nous avions décidé il n'y a pas longtemps de passé le "cap" et ca n'a pas marché. Il a à peine réussi à rentrer, cela me faisait beaucoup trop mal, tout l'intérieur me brulait, nous avons essayé un autre jour et la même chose c'est produit, la pénétration était impossible, que dois je faire ?

RÉPONSE

Bonjour,

La pénétration peut-être difficile ou douloureuse pour plusieurs raisons. Lors de la première fois, la nervosité et l'appréhension peuvent jouer un rôle. 

Il nous semble probable, si cela te brûlait, que ton vagin n'était pas suffisamment lubrifié, si bien que le frottement du pénis était douloureux. Pour cela, les préliminaires et toutes les caresses qui se font avent la pénétration jouent un rôle primordial. En effet, il faut laisser le temps à ton corps de réagir et de se préparer.

Si même en prenant votre temps, tu constates que tes sécrétions ne semblent pas suffisante, vous pouvez utiliser un gel lubrifiant. On en trouve dans les grandes surfaces ou dans les pharmacies. Il est important d'utiliser un produit fait pour car il sera adapté aux préservatifs et ne les endommagera pas.

En espérant que tout se passera bien, nous vous souhaitons à tous les deux de belles découvertes.

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2001 / Jura)

Si le préservatif craque sur le côté esque il y a des risque de grossesses ?

RÉPONSE

Bonjour,

Si le préservatif est le seul moyen de contraception utilisé, le risque de grossesse est bien présent. Dans ce cas, nous te conseillons vivement d’aller rapidement chercher une contraception d’urgence (pilule du lendemain).

Tu peux trouver celle-ci en pharmacie, à l’hôpital ou dans un centre de santé sexuelle-planning familial proche de chez toi. Nous te mettons en lien pour plus d'information.

Nous te souhaitons le meilleur et n’hésite pas à revenir sur Ciao.

L'équipe CIAO

Pour plus de détails, tu peux consulter les informations suivantes :

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2001 / Valais)

Bonjour, j'ai besoin de votre aide
Voilà ma situation: depuis quelques mois mes règles arrivent toujours en retard alors que d'habitude je suis plutôt régulière. Elles sont également moins abandantes que d'habitude et durent moins longtemps..j'ai également constaté des pertes marrons soit au milieu de mon cycle soit avant l'arrivée de mes règles. J'ai pu lire sur internet qu'il pourrait s'agir d'en regles anniversaires. Tout semblerait indiquer que je sois enceinte..pourtant je refuse d'y croire car je n'ai jamais eu de contact direct avec un penis et à ce que je sache, les spermatozoides ne traversent pas 4 couches de vêtements. J'ai extrêmement peur d'aller faire un test de grossesse car j'ai crains qu'il s'avère positif (si c'est le cas je ne comprendrai pas comment..). Je ne suis pas prête à assumer de telles conséquences dans ma vie alors que je n'ai jamais pris de risques..est-ce qu'il y a quand même un risque que je sois enceinte? Est-ce que mes règles anormales seraient-elles signe d'autre chose?
Merci pour votre réponse, je suis très inquiete..

RÉPONSE

Bonjour,

A la puberté, le cycle menstruel se met lentement en place et il est normal qu'il existe des variations. Quelquefois, il peut y avoir des spottings (pertes durant le cycle) ou un début de règles plus lent marqué par des tâches puis par l'arrivée du flux sanguin.

A la lecture de ta question, il est en effet improbable qu'une grossesse ait débuté puisqu'il n'y a pas eu de contact avec du sperme.
Si tu as des questions, n'hésite pas à prendre rendez-vous auprès d'une consultation de santé sexuelle où l'entretien est gratuit et confidentiel.

Un entretien auprès d'un médecin ou d'un gynécologue peut être utile également si les pertes devaient se prolonger.

Si tu as d'autres questions, n'hésite pas à nous écrire.

Bien à toi !

L'équipe CIAO

Pour plus de détails, tu peux consulter les informations suivantes :

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2000 / Fribourg)

Bonjour à vous,

J'ai passé la nuit avec mon amoureux et nous avons franchi plusieurs étapes ensemble. Ce n'était pas vraiment prévu mais on a improvisé et tout c'est bien passé. Nous avons tous les deux enlevé nos sous-vêtements et avons montré à l'autre ce qui nous plaisait le plus. J'ai vraiment passé un bon moment et ça m'a encore donné plus envie pour la suite :)
Mais justement, comme nous étions tous les deux très attirés par l'un et l'autre nous avons aussi fait différentes caresses et rapprochements, nus mais sans qu'il n'y ait de pénétration, il n'a pas éjaculer non plus.

On en a profité pour en parler et je lui ai dit mes craintes, qui donc concernait une grossesse non-désirée et il m'a rassuré en disant que sans pénétration ni éjaculation c'était impossible.
Je lui fais confiance et je crois ses paroles mais j'avais encore besoin d'une confirmation concernant ce qu'il m'a dit pour me convaincre que je ne risque rien ^^

Merci à vous et bonne soirée!

RÉPONSE

Salut!

Malheureusement vous avez pris des risques bien réels et ton copain est mal renseigné. Si le pénis entre en contact avec la vulve, et cela même sans pénétration ni éjaculation, il y a un risque à cause du pré sperme. Celui-ci contient déjà des spermatozoïdes capables de remonter le long du vagin. lis aussi l'info mise en lien. Il est là dès l'érection même si il est peu ou pas visible.

Il te faut le plus rapidement possible prendre la pilule d'urgence. Il en est encore temps mais plus elle est prise tôt, plus elle est efficace.

Alors fais le nécessaire le plus rapidement possible et à l'avenir le préservatif sera nécessaire dès que vous serez nus tous les deux.

L'équipe CIAO

Pour plus de détails, tu peux consulter les informations suivantes :

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2002 / Jura)

Je n'ai pas encore mes reg'es je fais 1m60 pour 45kg j'ai des pouls partout pas en enorme tonne des pertes vaginale plutot abbondantes de l'acnè et des envie d'avoir un rapport comment je peux les declencher

RÉPONSE

Bonjour,

Rassure-toi, tu es tout à fait normale et le début des règles peut varier énormément d'une fille à l'autre. Certaines vont les avoir très tôt vers 8-9 ans, d'autres vers 15-16 ans seulement.

A la puberté les émotions, les sensations se bousculent. Aimer, être aimé, oser, refuser, acné, désir sexuel, toutes ces questions prennent beaucoup de place et rendent parfois la vie bien compliquée.

Si tu es trop inquiète, tu peux te rendre dans un centre de santé sexuelle de ta région afin d'avoir un entretien gratuit et confidentiel avec une conseillère pour en parler et trouver des solutions.

Les pertes blanches sont normales. Elles font parties du cycle de la femme. Elles peuvent être plus ou moins abondantes à certains moments. Elles sont fabriquées par ton vagin et il est difficile d’en contrôler la quantité. L’utilisation de sous-vêtements en coton peu diminuer un peu la quantité de pertes blanches car nous transpirons moins que dans des sous-vêtements synthétiques. Toutefois si tes pertes blanches te gêne beaucoup il faut en parler à un médecin ou un gynécologue. Nous te mettons en lien une information sur les pertes blanches.

Nous te mettons en lien des infos détaillées et n'hésite pas à revenir si tu le souhaites pour d’autres questions, tu seras toujours la bienvenue.

Le meilleur à toi  

L'équipe CIAO

Pour plus de détails, tu peux consulter les informations suivantes :

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2000 / Vaud)

Le retard des règles peut être dû à des problèmes grave avec plusieurs camarde d école ?

RÉPONSE

Salut!

Même chez une personne habituellement très régulière, le cycle peut être perturbé par le stress, des soucis, entre autres. Si tu n'as pas pris de risque, il n'y a pas de souci à te faire de ce côté-là.

Par contre il te faut demander de l'aide par rapport à ces problèmes que tu considères comme graves. Ne reste pas seule. Dans l'école il existe des personnes qui peuvent t'aider: doyen, médiateur ou infirmière scolaire par exemple. Il existe toujours une solution, même quand la situation peut sembler désespérée.

N'hésite pas à revenir pour d'autres questions, tu seras toujours la bienvenue. Nous te souhaitons le meilleur

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 1993 / Genève)

Bonjour,

Tout d'abord je tiens à préciser que le message qui suit est rédigé par moi-même (jeune homme de 25 ans) ainsi que ma copine (même si le profile est celui de cette dernière).
Il convient donc dans la rédaction de votre réponse de vous adresser à un couple et non à une seule personne.

Si nous avons décider de faire appel à vos services c'est parce que nous avons un problème récurrent dans le cadre de notre sexualité de couple.
En effet, depuis plus d'un an ma copine n'a réussi à jouir seulement quelques fois lors de nos rapports. Cela nous préoccupe beaucoup: moi parce que j'aimerais pouvoir lui faire plaisir et elle parce qu'elle aimerait ne plus être frustrée (cela lui donne l'impression de s'éloigner de moi).

Ce problème a commencé en même temps que la "presque-dépression" de ma copine, à cette époque elle n'avait aucune envie. Puis l'envie est revenue progressivement (avec une sorte de flemmardise) mais sans jamais parvenir à être totalement libérée comme c'était le cas au début de notre relation. Un peu comme quand on dit "l'appétit vient en mangeant".
D'ordinaire ma copine n'a pas de difficulté à jouir, et ce problème l'angoisse d'autant plus.
Par la suite ma copine a compris qu'elle ne ressentait plus d'excitation (avant et voire même pendant les préliminaires) ou seulement très rarement.

-Le simple fait d'écrire ce message la fait pleurer à l'instant car cela l'inquiète-

Pour ma part (garçon), je pense que notre soucis est en lien avec le fait que ma copine n'arrive pas à se lâcher totalement. Je pense également que cela est en lien avec le fait qu'elle n'a pas confiance en elle. En effet,c'est une personne qui complexe beaucoup sur certains aspects de son physique (comme pas mal de jeunes femmes je pense). Elle, de son côté, rajoute que c'est aussi parce qu'elle a beaucoup de choses en tête (des soucis familiaux et en lien avec son future).
Quoi qu'il en soit de mon côté je n'arrête pas d'essayer de lui faire comprendre que je l'aime comme elle est et que ses complexes sont infondés (n'est-ce pas la nature même d'un complexe?).
Ayant moi-même du faire face à quelques complexes, j'essaye de l'aider à les surmonter mais je sais également que tout ce que tout les compliments (ayant pour but d'aider la personne à se défaire de son complexe) peuvent n'avoir aucun effet tant il s'agit d'un regard fort et parfois biaisé sur sa propre personne.

Voila! Il nous semble avoir fait un assez bon résumé de la situation dans laquelle nous nous trouvons.
En dehors de ce problème il faut que vous sachiez que nous formons un couple très complice et que beaucoup de gens extérieur nous voient comme étant fait l'un pour l'autre et nous le ressentons également.
Nous espérons que vous saurez nous aider à trouver une/des solution(s) à notre problème, que ce soit au niveau global ou pratique (acte/rapport).

Dans l'attente de votre réponse, nous vous remercions d'avance et vous adressons nos meilleures salutations. :)

RÉPONSE

Bonjour,

En effet, dans un couple, le désir et le plaisir peuvent avoir des hauts et des bas, pour l'un comme pour l'autre.

Ce ne sont pas des données immuables et acquises une fois pour toutes, elles demandent au contraire un sens prononcé de l'adaptation et de l'invention, de l'innovation, de la création afin qu'un couple puisse traverser indemne ces difficultés-là comme les autres.

Vous dites que depuis que votre copine a fait une sorte de dépression, son plaisir lié à la sexualité se fait rare et difficile à atteindre.

Nous voulons d'abord vous dire que votre message "à quatre mains" montre combien vous faites preuve tous les deux d'adaptation pour chercher la solution à ce problème, donc d'innovation et de créativité ! Dès lors, vous y arriverez, nous en sommes convaincus.

Comme vous remarquez bien qu'il y a une origine psychique, notamment, à ce problème de "libido" comme on dit, il faudra non seulement que vous continuiez ensemble à chercher vos solutions mais il faudra également que votre amie fasse un petit travail sur elle-même, qu'elle approfondisse avec l'aide d'un.e professionnel.le spécialiste ses désirs, son plaisir, ses attentes dans le domaine de la tendresse, du couple, de l'amour et du sexe.

Pour mener à bien votre recherche de couple et cette autre recherche personnelle de votre copine, CIAO vous recommande dans un premier temps une seule adresse: le centre de santé sexuelle et planning familial genevois, où vous pouvez obtenir gratuitement (et confidentiellement, bien sûr) une à deux consultations dans le domaine de ce qui se nomme la "sexologie" traitant précisément du désir et du plaisir. 

Concernant vos interactions de couple, une à deux séances pourraient même s'avérer suffisantes: parler avec les personnes adéquates peut s'avérer parfois miraculeux. Et là on vous dira également comment procéder pour que votre amie investigue un peu plus profondément les mouvements émotionnels et affectifs qui la traversent et la perturbent sans doute, parfois. 

Pour en savoir plus et prendre rendez-vous au centre de santé sexuelle (gratuit et confidentiel) concernant votre problème actuelle, consultez le lien suivant.

Et dites-nous si cette réponse vous a aidé ou de quoi d'autre auriez-vous besoin ?

A bientôt sur CIAO !

L'équipe CIAO

Pour plus de détails, tu peux consulter les informations suivantes :

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2004 / Valais)

Bonjour! C'est un peu gênant de parler de ça mais j'ai mes tétons gonflées, gros...je comprends pas pourquoi et j'ai vraiment peur rougis

RÉPONSE

Bonjour,

Tu te demandes pourquoi tu as les tétons gonflés. Cela t'inquiète.

Tes seins sont en plein développement, ils n'ont pas fini de grandir. leur développement se fait par étapes et parfois c'est douloureux. Lis l'article ci-joint.

Les seins et les mamelons peuvent être gonflés ou tendus et même sensibles, voir douloureux sous l'effet des hormones. Cela peut être lié au cycle des règles (juste avant les règles) ou à une grossesse mais seulement si tu as déjà eu une relation sexuelle complète sans protection?

Comme tu es jeune, si tu as tes règles, elles ne sont pas encore régulières et tes hormones peuvent varier en intensité d'un cycle à l'autre. C'est fréquent et sans danger.

Dans tous les cas, ce n'est pas inquiétant et probablement juste passager. mais si cet état te gène et persiste, tu peux aller en parler à une conseillère du SIPE, tu trouveras leur adresse sur internet. Les consultations sont gratuites et confidentielles (les parents ne sont pas avertis).

Bien à toi,

L'équipe CIAO

Pour plus de détails, tu peux consulter les informations suivantes :

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2004 / Fribourg)

J ai 13 ans et j ai toujours pas mes règle tout mes amis ont déjà est-ce normal? Jusqu'à à quelle âge est-ce normal de toujours pas les avoir ?

RÉPONSE

Salut!

Rassure-toi, tu es tout à fait normale et le début des règles peut varier énormément d'une fille à l'autre. Certaines vont les avoir très tôt vers 8-9 ans, d'autres vers 15-16 ans seulement.

Tu peux en parler à ton médecin si tu es trop inquiète. Et si tu as d'autres signes de puberté comme quelques poils, des pertes blanches ou un début de poitrine, c'est que ta puberté a bel et bien débuté. Nous te mettons en lien des infos détaillées et n'hésite pas à revenir si tu le souhaites pour d'autres questions, tu seras toujours la bienvenue. Le meilleur à toi   

L'équipe CIAO

Pour plus de détails, tu peux consulter les informations suivantes :

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 1998 / France)

Bonjour,
j'ai 20 ans, voila je me pose une question il y a 3 semaines mon copain et moi avons eu un contacte entre sont penis plein de liquide près séminale et l'entrée de mon vagain aujourd'huit je recent une petite douleur dans le bas ventre a oui je suis sous pillule et je l'ai pris se soir la mais faut il faire un teste de grossesse?
confus

RÉPONSE

Bonjour,

Une douleur dans le bas-ventre n'est pas un symptôme habituel de grossesse éventuelle.

Comme en outre vous prenez la pilule contraceptive et que vous ne l'avez pas oubliée, si nous vous comprenons bien, il y a donc peu de risques que vous soyez enceinte. Mais faites le test si vous le souhaitez quand même, bien sûr.

Par contre, il nous semblerait utile que vous vous questionniez sur le risque de transmission d'infection sexuellement transmissible: avez-vous couru des risques de contamination dans le passé (vous et lui) ? En vous rappelant que certaines IST se transmettent aussi autrement que par contact sexuel sans préservatif (sang, etc.).

Vous trouverez sur le site du centre de santé sexuelle et planning familial du canton de votre répondant.e. quelques pages d'informations sur les IST, leur mode de transmission, les symptômes éventuels et comment s'en protéger (préservatif + tests de dépistage), en suivant ce lien:

https://www.hug-ge.ch/sites/interhug/files/structures/sante_sexuelle_et_planning_familial/documents/2014_01_infections_sexuellement_transmissibles_fiche_information_usspf.pdf

Vous y verrez que des douleurs telles que vous les décrivez figurent parmi d'éventuels symptômes d'IST. Cela ne veut pas dire que vous avez été contaminée, mais cela signifie pour le moins qu'il faudrait que vous y pensiez, comme dans l'une ou l'autre des quatre situations décrites en haut de la première page du document mentionné ci-dessus.

Enfin, nous vous signalons également qu'une douleur dans le bas ventre pourrait venir d'une infection ou d'un début d'infection vaginale (ou par ailleurs de l'urètre), qui ne serait pas une IST mais serait provoquée néanmoins par des bactéries qui auraient pu pénétrer dans le vagin (ou dans l'urètre) dont la flore est relativement délicate.

Dites-nous ce que vous comptez faire, d'accord ?
A bientôt sur CIAO !

L'équipe CIAO

10 à 20 sur un total de 5567

Poser une question

Infos annexes

Nos partenaires

Dans la rubrique Sexualité CIAO travaille avec la Fondation Profa, le SSEJ (Service Santé Enfance et Jeunesse), le centre de Santé sexuelle/planning familial de Neuchâtel Lien externe, nouvelle fenêtre , de la Chaux de Fonds , du Valais et du Jura pour répondre aux questions et avec Santé Sexuelle Suisse Lien externe, nouvelle fenêtrepour la mise à jour des informations.

Fermer

Ajouter un favoriFavoris

Pour ajouter cet élément à tes favoris CIAO il faut avoir un ESPACE PERSO et être connecté

Je souhaite créer un ESPACE PERSO

Fermer

 

Le favori a été enregistré dans ton ESPACE PERSO

Rappel : les Questions Réponses restent affichées 12 mois

Annuler

Envoyer à un ami

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Fermer

 

Message envoyé

Annuler

Donner mon avis

Si tu as des remarques, des commentaires ou des questions, va dans Poser une question.

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Fermer

Merci pour ton feedback !