Aller à la navigation
Aller au contenu principal
Estime de soi : ton thermomètre

Questions Réponses

Je suis mal dans ma peau

20.11.2017

Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 1994 / Vaud)

Bonjour Ciao,

Je ne sais pas par où commencer... Je vous avais déjà écrit par le passé (j'ai oublié mon ancien pseuso...) et là je ne voyais que vous à qui j'ose encore écrire.

Depuis quelques temps, je ne me ses pas bien. Je suis déprimée, j'ai juste envie de disparaître. Je me dis qu'au moins, si je suis morte, je ne souffrirai plus. Je pensais qu'en grandissant, qu'en quittant l'adolescence tout irait mieux, que ce n'était que passager. Mais ça ne l'est pas. J'ai des phases où je vais mieux mais ensuite ça recommence. La déprime revient et je me fais du mal (je suis arrivée au point de tout faire pour me casser le poignet et la cheville, je n'ai eu que des contusions osseuses et des hématomes). Je me hais et me dégoute. Rien en moi ne me plait.

Quand je suis avec les autres, j'ai l'impression d'être si différente d'eux, dans un monde à part. Même avec mes amis proches je ne me sens pas bien. En cours, je suis tellement stressée de devoir parler et participer, que je n'arrive même plus à me concentrer, je perds tous me moyens. Je suis mal dans ma peau dès que d'autres personnes sont autour de moi.

Je ne suis bien nulle part. Je serais surement mieux morte. Je ne pense pas qu'il y ait encore de l'espoir pour moi. J'ai déjà vu une psychologue mais ça ne change rien. Je ne sais plus quoi faire et j'ai peur de passer à l'acte un jour (après tout avaler des médicaments ou me couper les veines ne serait pas si difficile à faire...).

Je suis désolée de la longueur du texte et de vous déranger.

RÉPONSE

Bonjour,

Vous ne nous dérangez pas du tout, au contraire : vous avez très bien fait de nous écrire !

Votre message nous touche et nous inquiète aussi. Lorsqu’on devient jeune adulte, on peut être confronté à tout un ensemble de questionnements : quelle est notre place par rapport à soi et aux autres, ce qu’on aimerait pour soi-même et pour l’avenir. Tout cela peut entraîner de la souffrance, une « déprime » et amener à la retourner contre soi en se faisant du mal. Sachez que mettre fin à vos jours  ne vous permettra pas de voir que, peu à peu,  les choses peuvent s’arranger pour vous.

Vous nous dites que vous avez déjà vu une psychologue : avez-vous pu aborder avec elle l’image que vous avez de vous ? Lorsqu’on garde longtemps en soi ce qui nous fait souffrir, cela peut prendre un peu de temps pour pouvoir en parler, et petit à petit mieux comprendre ce qui se passe en nous. Votre psychologue est là pour vous aider dans ce sens : vous serait-il possible de la recontacter ?

N’hésitez pas à aussi faire appel au 147, une ligne à l’écoute des jeunes qui fonctionne 24 heures/24 de manière gratuite et confidentielle.

L’équipe Ciao vous soutient dans ses démarches et reste à votre disposition.

L'équipe CIAO

Infos annexes

Nos partenaires

Pour la rubrique Santé, CIAO travaille avec la CSJ (Consultation Santé Jeunes), la DISA (Division Interdisciplinaire de Santé des Adolescents) et Malatavie Prévention (ex CEPS)

Fermer

Ajouter un favoriFavoris

Pour ajouter cet élément à tes favoris CIAO il faut avoir un ESPACE PERSO et être connecté

Je souhaite créer un ESPACE PERSO

Fermer

 

Le favori a été enregistré dans ton ESPACE PERSO

Rappel : les Questions Réponses restent affichées 12 mois

Annuler

Envoyer à un ami

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Fermer

 

Message envoyé

Annuler

Donner mon avis

Si tu as des remarques, des commentaires ou des questions, va dans Poser une question.

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Fermer

Merci pour ton feedback !