Aller à la navigation
Aller au contenu principal
Estime de soi : ton thermomètre

Questions Réponses

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Garçon / 2004 / Vaud)

Bonjour,
J'ai 12 ans et je ne dors que 6à8 heures par nuit.
Je suis mince très sportif et petit(1m50). Mais la journée je ne suis absolument pas fatigué je ne manque que rarement d'energie et je ne passe pas plus de temps à dormir le week-end.
J'ai lu pas mal de chose comme quoi à mon âge il était important de beaucoup dormir.
J'aimerais savoir si malgré le fait que je ne me sent pas fatigué je prends des risques ou risque des maladies.

RÉPONSE

Hello,

Tu dors 6 à 8 heures par nuit et tu te demandes si c'est assez pour ton âge.

Les besoins en sommeil varient beaucoup d'une personne à l'autre. Si le nombre d'heures de sommeil à ton âge est en moyenne aux alentours de 9h par nuit, certains adolescents auront besoin de plus d'heures pour être en forme la journée et d'autres pourront se contenter d'un peu moins. Comme tu dis que tu n'est pas fatigué la journée, que tu ne dois pas rattraper d'heures de sommeil le weekend et que tu ne décris pas non plus de problème pour t'endormir, tu fais vraisemblablement partie des "petits dormeurs" et cela n'a pas de conséquences négatives sur ta santé. Tu peux donc être rassuré.

Si tu devais être fatigué la journée ou présenter des problèmes de concentration,  il faudrait effectivement revoir la façon dont tu dors. Ci-joint un lien pour des infos sur le sommeil et les moyens pour bien dormir.

Tu décris être petit, pourtant 1m50 à 12 ans te place tout à fait dans la moyenne pour ton âge.

Nous te souhaitons une excellente suite et restons à disposition pour tes questions

L'équipe CIAO

Pour plus de détails, tu peux consulter les informations suivantes :

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2003 / Neuchâtel)

Bonjour, j'ai 13 ans et je sais pas comment me sentir.. neutre
j'étais dans une dépression en janvier février et début mars. Je me suis mutiler et j'étais aussi suicidaire.. j'avais penser de sauter par un pont ou de sauter devant un train silence
j'ai commencé a plus manger je mangeais que 500 calories par jour et je fesais plus de 2 heure du sport; je brûlais donc vers les 1000 calories. J'ai aussi essayer de vomir plusieurs fois.
J'avais une dispute avec des amies je me suis pas vraiment disputer mais on s'est éloigné sans raison qui m'a blaissé très grave.
Maintenant je suis de nouveau amie avec elles et j'ai arreter de me mutiler mais j'ai un problème avec la nourriture.. sa me dégoûte et j'ai continué avec tous sa j'arrive pas a arreter de compter les calories et de faire attention a se que je mange et parfois j'ai envie de me couper la peau mais j'essaye de résister mais c'est dur donc comment faire?

RÉPONSE

Bonjour,

Nous entendons à quel point il t’est compliqué de décrire comment tu te sens, et en même temps, tu te rends compte que tu traverses une période difficile en ce moment. Tu te demandes comment faire, et tu as raison, car ce que tu racontes est à prendre au sérieux.

L’entrée dans l’adolescence amène des changements aussi bien au niveau du corps que dans les relations avec les autres qui peuvent être perturbants. Il est alors possible de se sentir débordé ou perdu et ça peut être tellement dur à supporter qu’on a envie de se faire du mal.

As-tu dans ton entourage un adulte de confiance à qui tu pourrais confier cela ? Tu peux te tourner vers un proche ou vers les professionnels de la santé qui sont là pour t’aider (conseillère sociale, infirmière scolaire, médecin traitant, etc). Ne reste pas seule !

Lorsque tu as envie de te faire du mal, il existe aussi une ligne d’appel - le 147 - que tu peux joindre à n’importe quel moment, où des professionnels sont à l’écoute et peuvent te conseiller.

Nous t’encourageons dans ces démarches

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2000 / Genève)

Depuis 2/3 jours, je ne sais pas si ça vient de mes selles ou de mon urine mais quand je m'essuie, ça a une couleur orange et je n'es jamais eu sa auparavant et ça m'inquiète et j'aurai aimé savoir d'où vient cette couleur orange et si c'est grave, merci.

RÉPONSE

Bonjour

Nous n'avons pas la réponse précise quant à l'origine de cette coloration, pas plus que si cela provient de vos selles ou de votre urine, par contre la coloration est sans doute en lien avec votre alimentation ou avec une prise de médicaments.

Si actuellement vous êtes en bonne santé, que vous n'avez pas de douleurs abdominales, de fièvre ou autres symptômes inquiétants, il n'y a pas de raison de vous inquiéter.

Si vous constatez quoi que ce soit d'autre d'anormal dans ce cas là nous vous invitons à prendre contact avec votre médecin traitant.

Nous vous souhaitons une belle fin de semaine.

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2003 / Fribourg)

Bonjour,
J'ai 14 ans et j'ai eu mes règles à 10 ans (je faisais environ 1m49) je fais maintenant 1m55 depuis plus de deux ans et ça me complexe beaucoup. Avez vous des astuces pour accélérer la croissance?

RÉPONSE

Bonjour

Vous aimeriez que votre croissance soit rapide et malheureusement il n'existe aucune moyen pour l'accélérer. Ayant eu vos premières règles vers l'âge de 10 ans votre pic de croyance à 14 ans devrait diminuer peu à peu aussi vous devez vous habituer au fait que vous ne grandirez pas autant que vous le souhaiteriez.

N'hésitez pas à demander à votre médecin traitant de regarder avec vous votre courbe de croissance et de vous dire aussi en fonction de la taille de vos parents qu'elle sera votre taille en fin de croissance.

Le plus important est d'être en bonne santé, même si les centimètres ne sont pas au RDV ce n'est pas très important.

Nous vous souhaitons une belle semaine.

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 1999 / Vaud)

Bonjour,
Je m'adresse à vous car c'est anonyme et c est donc plus simple de pouvoir raconter la vérité sans minimiser la situation.
J'ai un gros problème avec la nourriture. Lorsque j'étais plus petite, j'étais un peu en surpoids et ensuite j'ai beaucoup perdu et j'étais très mince. Ensuite jusqu'à mes 14 ans j'étais pas spécialement mince mais normale et avais un rapport normal avev la nourriture. A mes 15 ans j'ai commencé la course a pied pour perdre du poids et ai un peu moins mangé mais toujours dans le raisonnable.
Mais depuis Juin 2016 j'ai commencé a devenir complètement obsédée par maigrir. Je fais extrêmement beaucoup de sport et ne m'autorise presque rien dans la journée. Je pense tout le temps à ca, je suis souvent stressée et je passe ma vie a compter les calories que j'ingurgite et à comment les brûler en pratiquant du sport. Quand on mange en société j'ai toujours peur de ne pas pouvoir manger sainement. Je suis accro a la sensation de maitrise de moi et de la faim. En fait j'aime me sentir vide, c'est le seul moment ou je me sens mince. Comme je mange toujours les mêmes choses et très peu (poulet légume fruit), j'ai parfois des crises de boulimie que je ne peux pas accepter. Du coup je vais me faire vomir. Avant je le faisais régulièrement (même quand je mangeais normalement) mais maintenant j'ai arrêté et je le fais que lors de mes crises. Donc c'est déja un bon début. Enfin bref je ne sais même pas ce que j'attends en publiant ce message ici car même en me conseillant de me faire aider ca va me stresser qu'on m'impose de manger plus... honnêtement j'ai un poids normal (171cm - 53 kg) donc je sais que je ne suis pas en sous-poids mais je me rends bien compte que j'ai un problème pour être autant angoissée constamment a propos de mon poids. Je ne me sens pas bien avec moi même et jamais satisfaite de mon poids. J'ai l'impression d'être emprisonnée a vie alors que d autres personnes ont un rapport totalement normal avec eux-même et avec leur alimentation et poids. Je ne sais pas où est-ce que ça cloche chez moi mais je me rends bien compte que j'abuse mais je ne peux pas m'en empêcher

RÉPONSE

Bonjour,

 La relation que vous dites avoir avec la nourriture vous fait beaucoup souffrir, nous vous félicitons d’avoir courageusement écrit à Ciao pour en parler, encouragée par le fait de pouvoir le faire de manière anonyme. 

Vous êtes très consciente de vos difficultés et de la nécessité de sortir de l’enfermement dans lequel vous vous sentez prisonnière, mais aussi de la difficulté, pour le moment, d’agir d’une autre manière.

Il faut savoir que lorsqu’on souffre d’un trouble du comportement alimentaire (TCA), il ne s’agit pas que d’une question de poids ou d’alimentation, mais que c’est surtout un moyen d’exprimer que quelque chose d’autre est difficile à ressentir, à vivre ou à dire.

Ce n’est dans tous les cas pas une question de mauvaise volonté de votre part et c’est pour cela que malgré votre lucidité, il vous est très difficile, pour le moment, de faire différemment.

Les TCA sont considérés comme de véritables addictions qui génèrent beaucoup de souffrance. Vous dites par ailleurs être « accro » aux sensations de maîtrise de vous, de faim et de vide, qui maintiennent entre autres le cercle vicieux des crises de boulimie, des vomissements, des restrictions... A’ ce propos, nous tenons à vous féliciter d’avoir limité les vomissements aux crises et de pouvoir accepter de garder les aliments que vous mangez aux repas. Même si le fait de se faire vomir volontairement reste très dangereux pour la santé, d’avoir pu en diminuer la fréquence représente déjà un grand pas en avant !

Ce qui aide dans ces situations, c’est de s’adresser à un professionnel de la santé pour essayer de comprendre ce mal être de fond, apprendre à le gérer et à l’exprimer autrement que par le TCA.

Nous entendons votre crainte de demander de l’aide et d’entendre qu’il vous faut manger plus, mais les professionnels spécialisés dans ces problématiques, tous bien conscients de ces peurs, en tiennent compte lors des entretiens et vous pourrez sans autres leurs en parler. Dans le canton Vaud, le lieux de consultation le plus adapté à votre situation est la DISA (Division interdisciplinaire de santé pour adolescents) dont l'adresse est ci-dessous.

Même si vous avez le sentiment d’être « emprisonnée à vie », il est tout-à-fait possible d’en sortir, de retrouver sa liberté, de retrouver une relation sereine avec son corps et l’alimentation et d’en sortir complètement !

Nous vous encourageons à entreprendre ces prochaines démarches d’aide et n’hésitez-pas à revenir sur Ciao si vous avez d’autres questions.       

L'équipe CIAO

Pour plus de détails, tu peux consulter les informations suivantes :

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 1998 / France)

Bonjour,
à l'école on a fait une "journée univers santé" sur notre santé. Mais le problème c'est qu'en faite j'ai un niveau de graisse viscéral à 2 et 31,9% de graisse dans mon corps ainsi que 20 kilos de graisse. C'est quoi les normes? Car je me sens énorme et mes potes (que des garçons) ont que 12% de graisses.. Je me sens ultra mal dans ma peau et je ne veux pas faire de sport car je n'aime pas ça. J'ai un rapport assez compliqué avec la nourriture car parfois je décide de gouter àh et je dis que je mange qu'un cookie par exemple, entre le moment où je le pense et le moment où je réalise j'ai tout manger.
Je précise que je fais 1,66m et 64 kg..
Merci beaucoup :)

RÉPONSE

Bonjour

Votre poids et la répartition de vos graisses semble un réel problème pour vous ce pourquoi vous voua adressez à nous. Nous vous remercions pour votre confiance.

Notre poids a besoin de graisse pour être protégé des maladies et pour que notre cerveau puisse fonctionner au mieux. La norme est une chose mais ne tient pas compte de votre hérédité et de vos habitudes de vie. Le pourcentage de graisse est toujours plus important chez les filles que chez les garçons, ce qui est normal, puisque les femmes sont amenées à avoir des enfants et qu'elles ont besoin de graisse pour que "la nidation" se fasse au mieux au moment voulu.

Compte tenu de votre inquiétude et de vos craintes concernant votre alimentation et votre poids nous vous invitons à chercher de l'aide auprès de votre médecin traitant ou d' un psy pour éviter de sombrer dans un trouble alimentaire qui fera de votre vie un enfer. Selon vos paramètres votre IMC est de 23.2 soit tout à fait idéal pour une jeune femme de votre âge.

A 19 ans votre esprit devrai être tourné vers des projets d'avenir et non sur le pourcentage de masse graisseuse. Apprenez à vous aimer et à profiter de la vie, surtout parce que vous avez la chance de ne pas avoir de maladie ou de handicap. Prenez du plaisir à manger et à bouger en fonction de vos envies sans sombrer dans la peur de voir toute nourriture se transformer en gras !

Nous vous souhaitons le meilleur et espérons que vous entendrez notre message chargé de bienveillance.

L'équipe CIAO

Pour plus de détails, tu peux consulter les informations suivantes :

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2003 / Genève)

Je pèse 42kilos à 13ans et je me trouve en surpoids. Mon médecin m'a dit que j'allais très bien et que j'étais même un peu en soudpoids.
En janvier, j'ai commencé un régime au ski sans que personne ne le sache (je pesais aussi 42kilos). Je ne mangeais presque rien le matin, à midi rien et le soir encore presque rien. Je n'avais pas de balance dans mon chalet et je ne trouvais toujours pas mon régime efficace. J'ai commencé à me faire vomir et je me sentais de plus en plus faible.
Quand je suis rentrée chez moi, la où j'avais une balance, j'ai directe sauté dessus : 39kilos ! Je voulais encore baissé et je me suis dis que ce serait facile. Je me fesais vomir du matin au soir même pour un goûter. Je me pesais chaque soir et je me voyais baisser. Jusqu'àu soir au mon père m'a chopé entrain de me faire vomir. Mes parents m'ont ordonné d'arrêter et je leur ai obéi.
J'ai continué à faire attention à ce que je mangeais sans vomir ni faire de régime. Je suis en pleine adolescence, je mange beaucoup et je veux recommencer un régime et me faire vomir sans informer personne (ce que je faisais déjà) et en faisant attention de ne pas me faire choper. Je sais que c'est dangereux mais je m'en fiche car c'est pour moi plus tard dans la vie. Je veux perdre du poids !
Est-ce que je peux vraiment mourir comme le disent mes parents et ma psy ?

RÉPONSE

Bonjour

Votre poids est une préoccupation constante malgré vos 13 ans. Vous n'entendez pas ce que vous dit votre médecin ni vos proches et ne tenez pas compte de leurs inquiétudes.

Nous partageons leur avis et sommes également très inquiets concernant la fixation que vous avez autour de votre poids.

Votre entêtement à vouloir maigrir, à vous affamer va sans aucun doute vous amener très prochainement  vers une hospitalisation afin que vos jours ne soient pas mis en danger.

Que vous arrive t'il ?! pourquoi cet entêtement pour perdre du poids ! vous n'avez que 13 ans et pourtant vous faîtes de votre envie un enfer ou les vomissements, la restriction sont votre quotidien. Comme vous le soulignez avec justesse vous êtes en pleine puberté et votre corps a besoin d'énergie pour que vous puissiez traverser cette période de changements ou de nombreux bouleversements peuvent vous fragiliser.

Nous espérons que notre réponse vous fera réfléchir et que c'est auprès de votre famille, d'un thérapeute que vous allez chercher du soutien pour ne pas devenir l'ombre de vous même et perdre cet éclat de lumière et de vie au fond de vos yeux.

Prenez soin de vous. La vie est belle et n'attend que vous ainsi que toutes les personnes pour qui vous compter beaucoup.

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2004 / Fribourg)

je suis toujours fatiguée, même si je dors correctement. je suis souvent stressée et je me fais souvent insulter à l'école. Que dois-je faire? pleure dormir

RÉPONSE

Bonjour

Si nous comprenons bien ta demande, tu te poses deux questions importantes. L'une qui est liée à la fatigue et l'autre liée au stress de te faire insulter à l'école. Les deux questions que tu te poses sont très importantes et probablement liées.

En effet, le stress peut augmenter la fatigue que tu ressens pendant la journée. Ce n'est peut-être pas la seule cause de ta fatigue, mais c'est certainement un élément clef que tu as pu relever. En effet, le fait de stresser demande énormément d'énergie à ton corps, du coup il se fatigue plus vite! Nous te renvoyons aux rubriques mises en liens, " les symptômes physiques et émotionnels dus au stress" ainsi que "le mécanisme du stress" afin que tu puisses mieux comprendre ce que tu pourrais ressentir. 

Ici, tu parles de stress lié aux insultes que tu subis à l'école. Ces insultes peuvent entraîner une diminution de ton estime de soi, des périodes de doutes, de stress et de peur. Cette forme de violence doit être dénoncée, car tu as le droit de vivre en sécurité. Ces actes de violence sont inacceptables et ne débouchent sur rien de constructif. Il faut vraiment essayer de lutter contre eux. Pour sortir de ce climat de peur et d'intimidation, nous te proposons de briser le cercle vicieux : insulte-stress-fatigue.                                                                                                                     La plupart du temps, l'(les)agresseur(s) joue(nt) avec la peur de leur victime pour exercer une domination totale sur elle. Le seul moyen de mettre un terme à la violence, c'est d'en parler. La violence ne s'arrête malheureusement pas toute seule. Si tu ne veux pas en parler à tes parents, parles-en à l'un de tes profs, à l'infirmière scolaire ou aux médiateurs de ton école qui pourront t'assurer un soutien moral et matériel.                                                                                                       Tu trouveras aussi beaucoup de réponses à tes questions dans la rubrique " victime de violence" et "violence à l'école" en liens ci-dessous.

En espérant avoir répondu à ta question, nous te souhaitons beaucoup de courage. N'hésite pas à nous recontacter si il reste des choses peu claires pour toi.

L'équipe ciao

L'équipe CIAO

Pour plus de détails, tu peux consulter les informations suivantes :

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2001 / Vaud)

Est-ce mauvais pour la peau de mettre de l'eau oxygénée régulièrement, pour décolorer les poils?
Me conseiller vous une autre solution pour éclaircir mes poils?

RÉPONSE

Bonjour,

L'eau oxygénée permet effectivement de décolorer les poils, par exemple des bras ou du duvet. Après l'application il est important de bien rincer la zone traitée avec de l'eau (non oxygénée..) et d'appliquer une crème hydratante, l'eau oxygénée ayant tendance à dessécher la peau. Il existe des crèmes décolorantes vendues en pharmacie qui ont cet effet et sont moins agressive pour la peau. En revanches les crèmes de décoloration pour les cheveux ne sont pas adaptées pour les poils du corps.

Bien à toi

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Garçon / 1999 / Fribourg)

Bonjour, j'aimerais commencer un sport qui le Longboard mais le problème comme je suis un gros anxieux je me demandais si le fait d'être dans une posture en rotation avec la colone vertébrale allait me la déformer à long terme ?

Merci de votre réponse !!

RÉPONSE

Bonjour

La pratique du Longboard ne devrait pas avoir de conséquences néfastes pour votre anatomie, dans la mesure ou vous le pratiquerez en dosant vos compétences en fonction du terrain. Les chutes peuvent avoir des conséquences comme dans tous les sports. En utilisant des protections adaptées, vous devriez être moins en danger.

Nous vous souhaitons le meilleur et une belle semaine.

L'équipe CIAO

1 à 10 sur un total de 1495

Poser une question

Infos annexes

Nos partenaires

Pour la rubrique Santé, CIAO travaille avec la CSJ (Consultation Santé Jeunes), la DISA (Division Interdisciplinaire de Santé des Adolescents) et Malatavie Prévention (ex CEPS)

Fermer

Ajouter un favoriFavoris

Pour ajouter cet élément à tes favoris CIAO il faut avoir un ESPACE PERSO et être connecté

Je souhaite créer un ESPACE PERSO

Fermer

 

Le favori a été enregistré dans ton ESPACE PERSO

Rappel : les Questions Réponses restent affichées 12 mois

Annuler

Envoyer à un ami

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Fermer

 

Message envoyé

Annuler

Donner mon avis

Si tu as des remarques, des commentaires ou des questions, va dans Poser une question.

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Fermer

Merci pour ton feedback !