Aller à la navigation
Aller au contenu principal
Estime de soi : ton thermomètre

Questions Réponses

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Garçon / 1992 / Tessin)

Bonjour,

Je vous ecrit pour avoir une reponse relativement à un doute que j'ai depuis samedi soir. J'ai bu de une bouteille qu'on m'a offert puis après je me suis rendu compte que le propietaire avais une grosse coupure sur la lèvre. Si le sujet etait malade de SIDA pourrai-je avoir ete infecte?

Merci en avance pour votre reponse!

Ciao!

RÉPONSE

Salut,

Le sida peut se transmettre par contact direct du sang, du sperme ou de sécrétions vaginales d'une personne malade avec ton propre sang.

Pour qu'il y aie un risque d'infection dans ton cas, si la personne était malade, il faudrait donc qu'il y aie eu du sang frais sur la bouteille quand tu as bu, et que tu aies toi-même une coupure à vif sur les lèvres ou dans ta bouche. Si ces deux conditions ne sont pas remplies, pas de risque!

Nous mettons un lien où tu pourras en apprendre plus sur le sida si cela t'intéresse ainsi que comment faire un test si un jour cela te semble nécessaire. 

 à bientôt sur Ciao!

L'équipe CIAO

Pour plus de détails, tu peux consulter les informations suivantes :

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2004 / Valais)

Bonjour ! L'autre jour j'ai voulu prendre un médicament contre le mal de tête mais bon je me suis tromper de boîte et je crois que j'ai pris qqch contre la dépression ou je sais pas quoi. Bref depuis que je l'ai pris je me sens pas bien je temble etc...Ce matin j'ai vomis des bulles et de l'eau 😓 j'ai vraiment peur

RÉPONSE

Bonjour,

Certains médicaments anti-dépresseurs peuvent avoir des effets secondaires semblables à ce que tu décris s'ils sont pris en quantité trop importante d'un coup, cependant ces symptômes passent après quelques heures ou jours, selon la dose prise.

Il est difficile de te répondre précisément sans savoir ce que tu as pris, ni quelle quantité. De plus ce que tu décris (maux de tête, faiblesse, tremblements, vomissements) sont aussi des symptômes qui peuvent être le signe qu'on a attrapé un microbe, un virus par exemple, ce qui souvent passe tout seul en quelques jours.

Si tu te sens toujours mal nous te conseillons d'aller voir un médecin, il pourra évaluer mieux la situation avec toi et voir comment t'aider. 

Prends soin de toi,

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2001 / Fribourg)

Bonjour,
j'ai tj 16 ans et je m'appelle N. Je me suis tordue un peu la cheville mardi soir en faisant une course poursuite avec mon frere. Puis, je me suis retordue la cheville mercredi durant la journee, parce qu'une fille m'a pousser dans les escaliers à l'ecole. Vendredi soir, j'etais obligée d'aller au match de volley et ça n'a pas arranger les choses.
Puis hier soir, j'ai été ramasser les Balls au volley et j'ai du courrir donc voila.
Résultats, ma cheville était gonflés hier soir et me faisait mal.
A chaque fois que je marche, j'ai mal à la cheville après. Je descends des escaliers, j'ai aussi mal... Je me suis déjà blessée deux fois au tendons et ligaments à cette cheville, donc elle est plus fragile. Maintenant, je prends des dafalgangs, je porte une chevillère et je mets de la crème sur ma cheville. Mais je fais bcp de volley par semaine et j'ai un match demain soir.
Et j'ai assez mal aujourd'hui à la cheville, je boite un peu....
Je me suis déjà blesser durant 1 mois au pouce et je viens de revenir au volley. Le club en a marre que je me blesse et mes parents me croient pas que j'ai mal.
Pour eux, je joue la comédie et j'ai bcp d'autres soucis avec aussi donc voilà.

Je suis une très bonne joueuse de volley-ball, j'ai un super niveau, mais j'ai peur que le club m'expulse, si je joue pas au prochain match et si je suis de nouveau blesser, donc je dis rien et je souffre en silence.
Mais maintenant que j'ai appris que si je soignais pas, ça pouvait empirer, j'ai envie d'aller montrer ma cheville à un docteur.
Mais mes parents veulent et me dit que c'est rien et que ça va passer!

Je sais plus quoi faire... Est-ce que vous croyez que je peux aller chez le médecin sans que mes parents sachent? Si j'ai le droit, j'ai une amie, qui c'est proposer de m'accompagner, mais jsp si c'est possible d'aller chez un médecin sans avertir ses parents et sans qu'ils ne l'apprenent autrement...?? triste

RÉPONSE

Bonjour

Vous aimeriez savoir si vous pouvez consulter un médecin sans l'avis de vos parents et la réponse est oui.

Votre message très clair montre que vous devez consulter au plus vite pour votre cheville afin de recevoir le traitement adapté. L'arrêt de tout sport durant plusieurs semaines semblerait conseillé, d'autant que vous nous dîtes être une bonne joueuse. Si vous ne prenez pas soin de vous, vous risquez des atteintes graves de votre cheville, voire irréversibles et votre club perdrait une excellente joueuse définitivement, ce qui serait à notre avis plus délétère pour eux.

Vous pouvez vous rendre dans une permanence médicale ou aux urgences et cela au plus vite.

Prenez soin de vous et de votre corps, votre santé est précieuse.

Au plaisir de vous retrouver sur notre site

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 1999 / Canada)

Bonjours j'aimerais savoir si je devais m'inquiète si on a trouver un fribrome ossifient à mon genoux droit ... et que j'aie été diriger vers un orthopédiste. J'aimerais savoir quel sont les possibilités de déroulement qui peut arrivée
Merci

RÉPONSE

Bonjour

Le fibrome ossifiant est une formation de tissu bénigne mais parfois gênante.

Ces fibromes affectent souvent la mâchoire et dans ces cas-là le meilleur spécialiste à consulter pour discuter du traitement est un chirurgien maxillo-facial.

Dans la mesure où son métier concerne les problèmes de santé en lien avec les os, l’orthopédiste est le spécialiste qu’il est indiqué de consulter en cas de fibrome ossifiant au niveau des membres ou du thorax.

Rassurez vous, lorsque vous rencontrerez ce spécialiste il vous expliquera en détail tout ce qui concerne le fibrome et pourra répondre de vive voix à vos questions.

Nous vous souhaitons une belle semaine et au plaisir de vous retrouver sur notre site.

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 1999 / Vaud)

Bonjour,
J'ai 17 ans et je suis en deuxième année d'apprentissage. Depuis quelque temps, J'ai relativement souvent des cystites. Il m'est même arrivé de me faire pipi dessus en arrivant au travail et depuis chaque matin je stresse comme une malade que ça se reproduise.
Et ça faisait ça uniquement quand j'allais travailler, mais maintenant chaque fois que je sors de chez moi, c'est limite la crise de panique.
Honnêtement j'ai peur pour mon apprentissage et pour ma santé.
Auriez-vous des solutions pour gérer ce genre de stress au quotidien ?
Merci

RÉPONSE

Salut

Comme tu le sais peut être, une cystite est une infection au niveau de la vessie, qui donne comme symptômes le besoin d’uriner plus souvent et en plus petites quantités, avec des brûlures ou douleurs parfois importantes. C’est une infection qui se traite par comprimés d’antibiotiques pour quelques jours, ensuite normalement il n’y a plus de symptômes, notamment plus de perte d’urine difficile à contrôler. 

D'autre part sache que le stress peut parfois mimer les mêmes symptômes. 

Dans ton cas c'est difficile de savoir ce qui a déterminé le stress en premier : une cystite qui t'a fait perdre des urines ou des difficultés liées à ton travail ? 

Pour mieux gérer le stress il est déjà important d'identifier les facteurs déclenchant  en faisant par exemple un carnet où tu notes ce que tu ressens dans ton corps et tes émotions et le moment de la journée où ça arrive. Petit à petit tu remarqueras les conditions stressantes et tu pourras agir dessus.

En lien nous te mettons des pages d'informations qui pourraient aussi te donner quelques clés pour diminuer ton stress.

Prends soin de toi et n'hésite pas à revenir sur CIAO

L'équipe CIAO

Pour plus de détails, tu peux consulter les informations suivantes :

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Garçon / 2000 / Valais)

Bonjour,
En début d'année, je me suis remis au sport (j'ai toujours été sportif mais j'ai arrêté le foot l'année passée faute de temps). En avril, j'ai fait une course à pied (10 km) car je connaissais quelques personnes. Depuis je me suis mis à courir régulièrement, actuellement je fais environ 35 km par semaine et 25 en vtt. Je cours toujours en trail, j'essaie d'éviter un maximum le goudron. J'aimerais augmenter la distance des course (la plus grande course que j'ai fait actuellement avait 22 km avec 1300 m de dénivellé +) je prévois de faire 36 kils en avril et mon premier ultra trail en juin (110 km avec 7000m de dénivellé).
J'aimerais savoir si il y a des risques pour ma santé à long terme, j'essaie de ne pas trop forcer quand ça fait mal (même si c'est difficile 😕) et je mange des gels énergétique uniquement en course.
Et j'ai une autre interrogation. J'ai une envie de défi (d'adrénaline). Dans chaque sport que je fait, il faut que j'aille plus loin à chaque fois (augmentation des distances en course à pieds par exemple). Je fais aussi de la planche à voile, les sensations sont incroyables, je restes sur l'eau 4-5 heures jusqu'à ce que les crampes deviennent intenables. Je fais du ski freeride et freestyle. Je me suis inscrit à un cours de parachutisme cet été dans le cadre de l armée. Je roule aussi assez sportivement avec ma moto de route (50cc) malgré 3 chutes en 1 an et demi.
Et la je me sens vraimemt en manque de sensations fortes, la saison de planche à voile est finie, celle de ski commencera pas avant 2 mois, pour la moto la route est froide et glissante, je peux aller beaucoup moins vite que d'habitude en vtt sur les petits sentier à cause des feuilles mortes, j'ai vraiment l'impression d'être en manque et je sais pas quoi faire pour compenser. Je sais pas si c'est juste passager à cause de l'adolescence ou autre ou si ça va rester. Voilà, je sais pas si c'est normal.
Merci d'avance pour votre réponse

RÉPONSE

Bonjour

pour répondre à la première question, nous pensons que si vous vous posez des objectifs sportifs aussi ambitieux, vous devriez préparer votre corps de manière adaptée. Dans ce contexte nous vous proposons de consulter un médecin du sport pour avoir des informations concernant un plan d'entrainement adapté, l'alimentation, le repos et le sommeil.

Par rapport à votre deuxième question, en effet la recherche d'adrénaline est fréquente à l'adolescence mai dans votre cas la recherche de" sensations fortes" prend une place trop importante dans votre vie et peut vous mettre à risque. D'ailleurs vous avez déjà eu 3 accidents en un an et demi. 

Consulter un spécialiste du sport vous permettra de reprendre ces aspects ensemble et vous guidera dans la recherche d'un juste équilibre. 

A Lausanne, vous trouverez des médecins spécialisés dans le sport (fiche en lien) mais votre médecin traitant peut aussi vous aider.

L'équipe CIAO

Pour plus de détails, tu peux consulter les informations suivantes :

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2000 / France)

Bonjour,
J'ai une amie qui tous les jours fait des malaise depuis 3-4semaines a cause du stress car elle est pas bien dans sa peau.
Y a plus ou moins 3 semaines elle m'a dit qu'elle serait prête à donner fin a ses jours et j'ai pu la convaincre qu'il ne fallait que c'était pas la solution ect.
Et aujourd'hui, avant quelle fasse un malaise elle a dit à une autre amie la même chose, et on ne sais pas quoi faire pour bien faire si il faut en parler à un professeur ou quoi.
J'ai dans mon entourage des personnes qui se sont suicidé mais aucun n'en a parler et es ce que les personnes qui en parle le ferait ou pas?
Et quesqu'on pourrait lui dire car on sais plus quoi dire pour la convaincre.
Merci d'avance

RÉPONSE

Bonjour,

Votre message nous laisse entendre toute l’inquiétude que vous ressentez pour votre amie, qui « n’est pas bien dans sa peau » et vous a dit « qu’elle serait prête à mettre fin à ses jours ».

Tout d’abord, nous tenons à vous dire que vous avez déjà fait beaucoup, en vous montrant disponible pour elle et en l’écoutant. Vous nous demandez s’il faut en « parler à un professeur » et c’est précisément la bonne chose à faire : cette situation est trop lourde pour vous,  il est important que vous puissiez vous tourner vers un adulte de confiance pour en discuter. Cela peut en effet être l’un de vos professeurs, l’infirmière ou la psychologue de l’école.  N’hésitez pas à aller les voir : ils sont là pour vous aider, votre amie et vous !  

Vous pouvez aussi dire à votre amie qu’il existe une ligne téléphonique Fil Santé Jeunes au 0800 235 236, anonyme et gratuite qui fonctionne tous les jours de 9h à 23h, où des professionnels sont à son écoute.

L’équipe Ciao vous encourage dans ses démarches et reste à votre disposition.

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2001 / Fribourg)

Bonjour Ciao!
Je reviens ici sur le site car j'ai une question qui me revient souvent.
Une de mes nombreuses passions est le chant, et je la pratique souvent. Je suis maintenant dans un nouvel ensemble, dans les voix les plus hautes qu'il y ait. J'arrive les "attraper" , ces notes, sans problème, mais je constate toujours un mal d'oreille, ou haut de la mâchoire plutôt, je ne distingue pas trop. Je ressens aussi la même douleur lorsque je pleure. Je ne sais pas d'où cela vient, mais j'imagine que c'est une forme de tension... Pourriez-vous m'éclairer sur le sujet ?
Merci beaucoup à vous

RÉPONSE

Bonjour

Vous ressentez des douleurs de l'oreille (otalgies) en lien avec le chant qui est votre passion.

Au travers d'un écran il ne nous est pas possible de bien comprendre le mécanisme de ces douleurs. L'origine peut effectivement être une tension mais pas nécessairement ce pourquoi nous vous invitons sans tarder à prendre contact avec votre médecin traitant ou un spécialiste ORL afin de savoir pourquoi vous avez mal et trouver de solutions.

Nous vous souhaitons le meilleur et espérons que vous nous donnerez bien vite de vos nouvelles.

L'équipe CIAO

Suis-je anorexique?  [18.10.2017]
Ouvrir / fermer la question-réponse
Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2000 / Genève)

Boujour,
Alors voilà je me demandais si je n'etais pas anorexique parce que je n'ai pas souvent faim (le matin il m'arrive de ne pas manger, ou juste une banane,à midi je mange une salade ou quelque de très léger et le soir rien ou un petit truc et des fois un repas qu'en ma mère prépare) et je fait 41 kilo pour 1m60 et ça m'inquiete vraiment beaucoup parce que j'ai lu sur internet que je suis en sous-poids et que aussi d'etre anorexique c'est psychologique donc est ce que peut être je m'inquiète pour rien ou bien il faut faire quelque chose ?

RÉPONSE

Bonjour,

Vous vous demandez si vous souffrez d’anorexie parce que vous manquez d’appétit et que votre poids est insuffisant par rapport à votre âge et à votre taille.

Bien que nous comprenions votre inquiétude, il ne nous est malheureusement pas possible de poser un diagnostic sur la base d’informations transmises par internet.

Pour cela, nous vous conseillons vivement de faire le point sur votre situation avec le psychologue qui vous suit et de consulter un médecin, pour qu’il prenne en compte aussi l’aspect physique. Si vous n’avez pas de médecin, vous pouvez vous adresser à la Consultation Santé Jeunes où des professionnels spécialisés dans ces questions pourront répondre à vos interrogations et vous proposer les soins adaptés.

Ce que vous devez dans tous les cas savoir c’est que le seul fait de ne pas avoir d’appétit ou d’avoir un poids en dessous de la norme, ne suffit pas en soi pour poser un diagnostic d’anorexie mentale, qui s'avère être une problématique plus complexe.

Lorsqu’on souffre d’anorexie mentale il ne s’agit ni d'un caprice, ni d’une histoire de volonté, mais de  l’expression d’un mal-être plus profond qui ne parvient pas à être exprimé et géré différemment.

A’ ce propos, nous vous laissons lire les pages d’information liées à notre réponse et à revenir vers nous si vous avez des questions.

Bonne lecture et belle journée à vous !

L'équipe CIAO

Pour plus de détails, tu peux consulter les informations suivantes :

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Garçon / 1997 / Sénégal)

quand tu as l'hepatite B et que tu as mal a la tete, quel medicament faut t-il prendre pour calmer les maix de tete!

RÉPONSE

Bonjour

L'hépatite B est une maladie liée à un virus qui atteint le foie. Il est important de ne pas s'auto-médiquer car certains médicaments sont également toxiques pour le foie.

Je vous conseille de consulter votre médecin afin de qu'il vous recommande un médicament adapté à vos maux de tête tout en prenant compte de l'état actuel de fonctionnement de votre foie.

L'équipe CIAO

1 à 10 sur un total de 1361

Poser une question

Infos annexes

Nos partenaires

Pour la rubrique Santé, CIAO travaille avec la CSJ (Consultation Santé Jeunes), la DISA (Division Interdisciplinaire de Santé des Adolescents) et Malatavie Prévention (ex CEPS)

Fermer

Ajouter un favoriFavoris

Pour ajouter cet élément à tes favoris CIAO il faut avoir un ESPACE PERSO et être connecté

Je souhaite créer un ESPACE PERSO

Fermer

 

Le favori a été enregistré dans ton ESPACE PERSO

Rappel : les Questions Réponses restent affichées 12 mois

Annuler

Envoyer à un ami

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Fermer

 

Message envoyé

Annuler

Donner mon avis

Si tu as des remarques, des commentaires ou des questions, va dans Poser une question.

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Fermer

Merci pour ton feedback !