Aller à la navigation
Aller au contenu principal
Estime de soi : ton thermomètre

Questions Réponses

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 1996 / France)

Bonjour ,

Je ne suis pas sur la bonne thématique car je n'ai pas réussi a poser des questions sur les autres

Voila je viens vers vous car j'ai un gros manque de confiance en moi qui ne se voit pas du tout a première vu il est plutôt ancrée en moi.

Mon problème est le suivant :

J'ai tendance a regretter mes actes par exemple j'ai fait la rencontre d'un garçon au mois de novembre décembre j'ai dormit chez lui en tout bien tout honneur jusqu'au lendemain sur un canapé avec distances IL n'y avait vraiment rien d'ambiguë j'ai dormit chez lui afin d'éviter un long trajet retour et que mes parents ne m'engueule pas pour être rentrer trop tard
bref on aimait parler ensemble puis on apprenait a se connaitre on regardait des films on parlait enfin voila limite comme des amies sans rien de plus .
Depuis on ne se parle plus du tout lui a voulu couper les ponts sans motifs apparent enfin peut être du fait que je me suis énerver un jour contre lui ( le lendemain de notre soirée ) Pour R I E N ! Juste étant énervée et fatiguée de m'être lever tôt.
Fin décembre il est revenue vers moi pour m'inviter a passer le réveillon avec des amies , B I Z A R R E ! puis d'un coup plus de nouvelles ( Je pense juste qu'il s'agisait de ramener des filles rien de plus ) , j'ai essayer d'avoir des explications en vain..
Depuis je pense a lui de temps en temps en me fessant tout un scénario , si il avait abuser de moi pendant mon sommeil des choses vraiment effrayantes qui me pousse a des grosses angoisses , je consulte une psychologue qui me dit que ce ne sont que du fictif j'en parle a mon entourage et eux mêmes me le disent en sachant que je en serait rendu compte et puis vu que je raconte tout a mon entourage je leur aurait évoquer si il c'était passer quelques choses puis je me rappelle m'être réveiller très tôt sans rien d'anormal . MAIS JE M'OBSTINE A ME M'ÊTRE MAL ..
Puis sans cesse je me fait des scénarios pour tel et tel chose a cet heure ci ces avec ce garçon un autre jour sa sera dans une autre situation différente. J'ai peur d'un jour craquer de me mettre mal et me pousser a me tuer .. Quesqui pourrait m'aider

RÉPONSE

Bonjour,

Vous avez bien fait de nous écrire et de ne pas rester seule avec vos angoisses. Tout comme il est important de partager ces scénarios et vos idées noires avec votre psychologue. Elle est là pour accueillir votre mal-être et vous aider à ne plus vous « mettre mal ». Evoquer ce qui vous fait souffrir pourrait vous aider à faire diminuer ces scénarios répétitifs.

Nous entendons également votre déception face à ce garçon qui vous a laissé dans le vide sans vous donner d’explications. Avez-vous pensé à écrire « comme si vous vous adressiez à lui », toute la tristesse et l’incompréhension que vous éprouvez par rapport à son comportement. Parfois l’écriture peut être un moyen qui peut aider à apaiser les émotions.

Si vos idées noires deviennent trop envahissantes, n’hésitez pas à vous rendre aux Urgences de l’hôpital le plus proche de votre domicile. Ils pourront vous apporter une aide immédiate.

Nous restons à votre écoute,

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Garçon / 2002 / Neuchâtel)

bonjour,
je n'ai actuellement pas de copine et j'ai des sentiments pour une fille mais elle je sais pas comment faire pour savoir ?

RÉPONSE

Bonjour,

Comment savoir si quelqu'un partage nos sentiments...?

Il y a plusieurs façons et il est souvent préférable de ne pas se montrer trop direct-e si on veut limiter les risques.

On peut avoir des indices en observant comment la personne se comporte avec nous, mais il est parfois difficile de tirer une conclusion claire et sûre.

On peut tenter des rapprochements en entamant des discussions, cela a également l'avantage de faire mieux connaissance et de voir si nos sentiments se confirment. Si la timidité nous bloque, on peut alors choisir l'option des réseaux sociaux (dans un premier temps) pour briser la glace et entrer en relation.

On peut se voir en dehors de l'école, pour des loisirs ou, pourquoi pas, pour réviser ensemble.

Puis on peut "tendre des perches" en faisant comprendre à l'autre qu'il/elle nous plaît bien sans pour autant être complètement "cash".

Qu'en penses-tu ?

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2002 / Neuchâtel)

Bonjour!
Je vous ai écrit pendant la semaine (on n'est pas amoureux de la meme manière) et vous m'avez donné des conseils pour rouler une pelle à mon copain.
Finalement c'est lui qui a commencé et j'ai suivi mais ce n'était pas bien. J'ai l'impression que ni l'un ni l'autre n'a eu du plaisir à faire ça.
Je sais pas comment aborder le sujet de peur qu'il se vexe et qu'il y ait un malaise entre nous deux.
Aidez-moi svp!

RÉPONSE

Bonjour,

Il est normal de devoir trouver ses marques au début d'une relation ! Vous étiez peut-être tous les deux tendus et du coup le résultat n'a pas été à la hauteur de tes attentes.

Petit à petit, vous allez être plus à l'aise et cela va se ressentir. Puis, il y a un temps d'apprentissage, on n'est pas forcément tout de suite au point alors qu'il s'agit d'une pratique nouvelle pour nous.

Ainsi, nous ne te conseillons de ne pas en parler tout de suite, de te montrer patiente et de voir comment cela évolue. A force de vous embrasser, vous allez trouver vos marques.

Il se pourrait aussi que cette pratique - se rouler des pelles - ne te plaise pas particulièrement. Ce n'est pas parce que - dans notre culture - les amoureux s'embrassent de cette manière que cela convient à tout le monde !

Rappelle-toi que l'on n'est pas obligé-e-s de se conformer à une norme !

A bientôt sur Ciao !

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Garçon / 2002 / Vaud)

Bonjour!
J'ai entendu qu‘il était difficile pour une personne « intelligente » d'etre heureuse.
Se pourrait-il que se soit parceque je suis hp que je me face ces soucis?

RÉPONSE

Bonjour,

Il y a des personnalités plus ou moins anxieuses. Quand on est anxieux·euse, on se pose beaucoup de questions et on a besoin de tout maîtriser, on a donc tendance à se faire des soucis.

Cela peut aller de paire avec une intelligence hors-norme, mais pas forcément.

Certaines personnes HP se posent passablement de questions sur la vie, la mort, le sens que tout cela a, veulent comprendre les choses à fond et se posent des questions sans relâche. Mais d'autres personnes très douées se montrent plus apaisées.

Il est donc difficile de répondre à ta question puisque cela varie d'une personne à l'autre et même si on peut relever des tendances, on ne peut pas dire que toutes les personnes HP se comporteraient de telle manière et que ce comportement leur serait exclusif.

Toutefois, il est souvent vérifié que les personnes qui se posent beaucoup de questions ont peu de répis et finissent par être leur propre tortionnaire. Il est bon parfois de prendre les choses comme elles viennent, de vivre au maximun l'instant présent et cesser de vouloir tout expliquer.

Bonne continuation,

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Garçon / 2000 / Valais)

Bonjour,
Je suis tombé sur un article concernant les personnes HP. En faisant plusieurs sites et en lisant les caractéristiques potentielles d'une personne HP je me suis parfaitement reconnu dedans.
J'ai toujours eu de très grosse facilités scolaire, j'apprends rapidement je suis très très curieux, je suis solitaire, j'ai beaucoup de mal avec les personnes de mon âge et je fréquentes des personnes plus agées etc etc. Bref ça colle vraiment bien... et je sais pas trop si je dois m'en réjouir ou pas...
Mon école secondaire s'est plutôt mal passée aux niveau des relations, pas des résultats. Mais depuis que je suis en apprentissage ça va mieu (peut-être parce que je suis 4 jours sur 5 avec des adultes) mais même quand je suis en classe avec des gens de mon âge ça me va bien.
Du coup maintenant je sais pas trop quoi faire, je reste comme ça en gardant ça dans un coin de ma tête? J'essaie de me débrouiller pour faire un test? Si oui comment? Ou?
J'en parle à quelqu'un ? À qui? Comment?
Je me vois mal débarquer au souper avec mes parents (dont je suis vraiment pas très proche niveau discussions et confidences) et dire "Je pense être HP je fais quoi?".
Sinon parler à qqn, j'ai un prof que j'aime bien ou un ami proche mais je vois pas trop commemt ça pourrait me servir de leur parler...
Bref je suis un peu perdu
Merci 'avance pour vos réponses

RÉPONSE

Bonjour,

Effectivement, tu sembles avoir plusieurs points communs avec les personnes HP. Toutefois, ces caractéristiques ne sont pas exclusives et ne concernent pas uniquement les personnes à haut potentiel.
Nous comprenons dans ton message que tu as besoin de savoir.

En parler à ton entourage peut être plus ou moins délicat, ne sachant pas comment les gens vont réagir. Nous te conseillons plutôt, dans un premier temps, de prendre un rendez-vous avec une personne de l'équipe médico-psycho-sociale de ton établissement scolaire afin de demander où tu pourrais t'adresser pour faire des tests.

Nous restons à ton écoute.

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 1996 / France)

Bonjour ,

Je ne sait pas si je m'adresse sur le bon site internet mais vu que vous m'avez été utile pour une question posée récemment sur votre site j'ai décider de réécrire une nouvelle question .

Tout d'abord j'ai un copain depuis 2 ans avec des hauts et des bas l'ont c'est quitter plusieurs fois . Je m'entend bien avec lui nous n'avons pas besoin de tout le temps être l'un sur l'autre pour montrer l'un a l'autre que l'on s'aime.
Le problème est que j'ai déjà été attiré par d'autres garçons et quand je le lui disait ( bien sur je n'arrive pas a lui cacher grand chose étant une fille honnête ) il a voulu me quitter et j'ai mal réagit en lui affirmant que je l'aimais a ce moment la je n'arrivais pas a m'imaginer sans lui j'ai fait ma première fois avec ce garçon.
Actuellement j'ai des doutes sur les sentiments que je ressent pour lui je suit bien avec il n'y a pas d'attirance réel mais un attachement certains pour ce garçon , Je n'ai aucune gêne avec lui mais je me met des doutes sans raison apparente j'ai parler de lui a mes parents j'ai prit mon courage a deux mains pour leur parler de ce garçon en sachant que sur le moment j'était sur de moi et maintenant que tout se passe bien j'emet des doutes .
Je consulte une psychologue qui a put me dire que la confiance en moi était inexistante et que je me pourrit la vie avec des idées noires.
Je suis totalement perdu .
Es que je l'aime vraiment ? es que je reste avec lui pour ne pas me retrouver seule ? En sachant que Je n'ai pas d'amies.

Je suis totalement perdu aidez moi s v p ?

RÉPONSE

Bonjour,

Il est normal d'avoir des doutes sur son couple, comme on en a sur soi, et il est normal aussi d'être parfois attiré.e par d'autres.

Mais le dire à son compagnon n'est pas forcément nécessaire, parce que comme vous le constatez, le vôtre réagit mal à cela. Comme réagirait la plupart des gens...

En effet, dans tout couple, chacun.e a son "jardin secret", même dans les couples les plus unis: et heureusement, car cette zône à soi -dont on n'a pas besoin de parler à l'autre- fournit l'oxygène nécessaire à l'équilibre du couple, constitué de deux individus qui ont leur existence propre.

Donc, les doutes et l'attirance pour d'autres ne sont pas des motifs suffisants de séparation. Surtout dans la mesure où vous vous trouvez bien avec votre compagnon.

Enfin, le quitter pour vérifier que vous ne restez pas avec lui pour ne pas être seule, ou pour vérifier que vous l'aimez vraiment, cela reviendrait à "scier la branche sur laquelle vous êtes assise": aussi inutile que dangereux.

Faites plutôt en sorte d'apprécier tout ce qui vous lie et jetez volontairement "aux oubliettes" tous vos doutes qui vous pourrissent la vie.

A bientôt sur CIAO !

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2005 / France)

Bonjour,
je ne sais pas si cette rubrique est la bonne Mais je pense que c'est celle qui correspond le mieux à ma question .
Pour résumer :J'ai deux frères surdoués et moi je n'ai rien du tout .
Cé qu'ils arrivent à faire facilement moi je prends du temps ,beaucoup plus qu'eux...
Ma grand mère me dit tout le temps qu'ils sont differents ,qu'ils sont surdoués , dotés de grandes capacités .
Et moi rien ...
Je sais que ce n'est rien Mais je me sens mal ,tout tourne autour d'eux je passe inaperçu dans ma famille .
Mes grands parents les préfèrent largement à moi et cé qui me fait mal c'est que ça se voit comme le nez au milieu de la figure .
Par exemple ils préfèrent parler à eux qu'à moi,des qu'ils arrivent ma grand mere stoppe tout de suite notre discution et accourt voir mes frères pour leur Parler .
Comment faire pour me démarquer ?

RÉPONSE

Bonjour,

Tes frères sont surdoués et toi, tu n'as pas rien, au contraire !

En effet, tu es douée d'un sens social aigû (qui manque souvent, parfois cruellement, aux personnes dites "à haut potentiel") qui te permet de constater les différences de traitement de tes grand-parents: ils accordent plus d'attention à tes frères.

Puisque toi, tu te rends compte de cette différence dans leur manière d'être, contrairement à tes grand-parents eux-mêmes, sans doute, et à tes frères, il te revient de la signaler, de la mettre en évidence, pour le bien de tout le monde.

Tu pourrais profiter d'un moment où tu te trouves seule avec tes grand-parents, par exemple, pour leur dire ce que tu constates, sans jugement, ni critique (ils ne le font pas consciemment), comme tu nous l'as très bien écrit. Une fois fait ce constat, explique-leur ce que cette situation te fait éprouver comme sentiment: tu pourrais par exemple leur parler de tristesse de te sentir comme "invisible", d'injustice et donc de jalousie, de colère parfois, de honte de "n'avoir rien" comme tu l'as écrit... même si ce n'est pas vrai !
Et puis tu peux faire la même démarche avec tes parents.

Et vois ensuite ce que les uns et les autres peuvent te proposer pour éviter de te faire subir plus longtemps cette différence de traitement.

Nous saluons ta lucidité, ta clairvoyance.
A bientôt sur CIAO !

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2004 / Cameroun)

Bon je voulais savoir tout le monde a un petit amie sauf moi je me demande ce ki cloche chez moi alors cmt avoir un petit ami facilement quand on est une fille du genre un peu gamine et ki fait souvent semblant d'être une fille qu'on est pas rougis mort de rire

RÉPONSE

Bonjour,

C'est sûrement exagéré de dire que "tout le monde a un petit ami" sauf toi, à ton âge, non ?

Si c'est exagéré, cela aide à réaliser qu'il n'y a pas urgence, en fait, et que ta question mérite une certaine réflexion de ta part, donc encore un peu de temps.

Car en effet, pour avoir un petit ami plus facilement, il faut d'abord que tu t'informes sur ce qui attire les garçons qui t'attirent: quel est le genre de détails qui leur plaît, à ton avis ? Qu'as-tu observé ?

Tu dis être gamine: qu'entends-tu par là ? Car cela peut être une piste: si certains garçons ne sont pas attirés par des filles qu'ils estiment 'gamines', comment pourrais-tu te montrer moins ainsi ?

Nous espérons t'avoir orientée un peu.

A bientôt sur CIAO !

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2004 / France)

Bonjours ciao

J'écris aujourd'hui car je ne sais plus quoi faire. J'ai deux amies qui étaient très proches de moi et avec lesquelles je pouvais parler, mais depuis quelques temps, une d'elles a des envies suicidaires et est très mal dans sa peau. Je m'inquiète énormément pour elle. L'autre amie, elle, n'en '' peut plus '' de ses plaintes incessantes et me laisse donc gérer toute cette pression.

Le problème est que depuis quelques temps, j'ai appris que j'avais une maladie et que je devais arrêter tous les sports et donc ma passion qui m'avait aidé à surmonter mon harcèlement au paravent, ma grand mère est très malade, deux personnes à qui je tenais beaucoup sont décédées à 1 semaine d'intervalle, ma meilleure amie est partie. Quand j'en parle à mes amies, elles m'ignorent et me parle de leurs problèmes. Je peut comprendre qu'elles aient besoin de soutien mais moi aussi j'en ai besoin et elles ne le comprennent pas.

Comment faire ?

RÉPONSE

Bonjour,

Tu t'inquiètes beaucoup pour une amie qui est très mal dans sa peau et a des envies suicidaires. Ton inquiétude t’honore, elle montre que tu peux te mettre à la place d’autrui et c’est une qualité fondamentale : l’empathie, la compassion, l’altruisme…

Cependant, pour mieux aider les autres quand c'est possible, il faut d'abord s'aider soi-même et tu as raison de vouloir du soutien toi aussi. Tes amies ne semblent pas avoir la disponibilité pour t'écouter en ce moment, prises chacune dans leurs problèmes. Donc à qui pourrais-tu confier tes difficultés, telles que tu les énonces dans ton message ? Qui pourrait te soutenir face à tout cela, te conseiller, t'écouter vraiment ?
Ensuite de quoi, quand tu auras trouvé du soutien pour toi-même, tu seras mieux à même de prêter une oreille compatissante à ton amie qui se sent mal.

Cela dit, quand on a des idées suicidaires, l'écoute d'une amie ne suffit pas: il faudrait lui conseiller de se confier à un organisme d'aide aux jeunes dans son cas. En Suisse, nous avons par exemple l'organisme Malatavie (parmi nos adresses de référence) qui répond et conseille directement, ou l’entourage, 24h/24 dans ce genre de cas (numéro de téléphone: 0041 22 372 48 57).

Peut-être qu’en France, le mieux serait de vous adresser à Fil Santé Jeunes, numéro d'écoute, d'information et d'orientation pour les jeunes, anonyme et gratuit : composer le 32 24 / et voir www.filsantejeunes.com  Lien externe, nouvelle fenêtre

Bon courage, prends soin de toi

A bientôt sur CIAO !

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2005 / Australie)

Bonjour
enfaite cette année j'ai complètement raté mon année je redouble et le problème c'est que je n'ai plus envie de rien faire j'ai pas envie de faire des choses avec mes amis, je ne veux pas partir en vacance et je reste planté dans ma chambre a écouter de la musique et je me dit que je suis stupide et que je suis nul..... je vous avoue je ne sais pas quoi faire.....

RÉPONSE

Bonjour,

Tu traverses une période de déprime, nous semble-t-il: tu n'as pas de motivation, tu restes seule et tu as des idées décourageantes et très sévères à ton égard.
Peut-être est-ce lié (cause ou conséquence ?) au fait que ton passage au degré supérieur soit repoussé d'un an ?

Le redoublement ne devrait d'ailleurs pas s'appeler un 'échec'. Tout au plus une 'erreur', en se rappelant que les erreurs sont inévitables, et surtout indispensables car quand on essaie de faire quoi que ce soit, on ne réussit pas toujours du premier coup clin d'oeil

Ceci pour te dire que ton redoublement ne devrait pas te décourager, au contraire. Cela peut être l'opportunité de te révéler plus au point que jamais, l'an prochain, dans des domaines scolaires qui ont déjà été abordés.

Cela dit, si tu estimes que ta déprime actuelle dure depuis un peu trop longtemps (en termes de semaines, par exemple), alors ce serait utile que tu demandes de l'aide.

A qui pourrais-tu alors te confier ? Un parent, un.e professionnel.le dans ton école (psychologue, conseiller.e pédagogique...), ou qui ?

Nous pensons à toi et te disons à bientôt sur CIAO !

L'équipe CIAO

1 à 10 sur un total de 3468

Poser une question

Infos annexes

Nos partenaires

Pour la rubrique Moi,toi et les autres, CIAO travaille avec le SSEJ (Service Santé Enfance et Jeunesse)

Fermer

Ajouter un favoriFavoris

Pour ajouter cet élément à tes favoris CIAO il faut avoir un ESPACE PERSO et être connecté

Je souhaite créer un ESPACE PERSO

Fermer

 

Le favori a été enregistré dans ton ESPACE PERSO

Rappel : les Questions Réponses restent affichées 12 mois

Annuler

Envoyer à un ami

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Fermer

 

Message envoyé

Annuler

Donner mon avis

Si tu as des remarques, des commentaires ou des questions, va dans Poser une question.

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Fermer

Merci pour ton feedback !