Aller à la navigation
Aller au contenu principal
Estime de soi : ton thermomètre

Questions Réponses

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Garçon / 2005 / Berne)

J'ai 12 ans bientôt 13 et tous mes amis chaussent du 40 à 45! Moi je suis le plus petit de la classe! Je ne mesure que 1m47 contrairement à certains qui mesurent 1m60! Je ne chausse que du 35 et j'ai l'impression d'avoir des trop petits pieds...! Est-ce que c'est normal d'avoir des autant petits pieds?

RÉPONSE

Bonjour

Tu auras bientôt 13 ans, ceci signifie que tu es encore très jeune ! C’est l’arrivée de la

puberté qi a fait grandir autant tes camarades de classe, que ce soit en taille ou en pointure de pieds.

La puberté ne vient pas au même âge chez tout le monde. Pour certains garçons elle apparaît très tôt et pour d’autres, la puberté arrive plus tard.

Les adolescents, filles et garçons, se transformeront pendant plusieurs années, chacun à un age différent, selon un mode différent et à une vitesse différente.  Ces transformations se situent entre 11 et 16 ans environ, tu vois donc que tu as encore le temps !

Certaines personnes se transforment et grandissent petit à petit, pendant plusieurs mois et d’autres changent en très peu de temps (en un été par exemple !)

Ce qui se passe pour toi est donc parfaitement normal. Tu vas grandir aussi, il te faut simplement t’armer de patience car si l’on est sûr que c’est un passage obligé pour tous, on ne sait pas quand il arrive pour chacun.

A bientôt sur ciao

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2000 / Vaud)

Bonjour,

J'aurais besoin de conseils... Car je vis très mal le départ de mon copain à l'armée... Je suis déprimée et je ne fais que de penser à lui... ça fait 3 ans que nous sommes ensemble et j'avais l'habitude de le voir tous les jours car nous vivons une relation très fusionelle... Mais maintenant qu'il n'est plus là et qu'il n'a plus le temps de m'écrire... je n'ai plus aucun pillié sur lequel je peux m'appuyer étant donné que la situation chez moi n'est pas top... mes amis ont tous leur vie et ne peuvent pas forcément me voir tout le temps...
J'essaye de m'occuper pour penser à autre chose mais je n'arrive pas!
J'ai l'impression de vivre une séparation pleure

Aidez-moi svp

RÉPONSE

Bonjour,

Nous comprenons que ce changement de routine dans votre couple vous déstabilise. Il n'est pas toujours facile de changer certains habitudes surtout si on les apprécie.

Par contre, tout couple est amené, à certains moments de son existence, à ce genre de changements qui nécessitent parfois un réaménagement afin de s'adapter au cours de la vie. Il est normal d'avoir des passages plus complexes ainsi que des plus gais. Vous dites être un couple fusionnel ce qui est positif et qui vous aidera à vivre cette "séparation" de manière constructive.
Ce qui compte finalement est la confiance que vous avez dans votre relation, l'envie de maintenir ce qui vous lie et de garder cette complicité.
Pour ce faire, nous vous conseillons d'en parler avec votre copain et de lui partager ce ressenti afin d’être rassurée et de connaitre son point de vue. Pouvoir parler de ce qui se passe et de ce qu'on vit (doutes, préoccupations) au sein du couple est très important. 

Cette période vous permettra aussi de vous appuyer davantage sur vos ressources personnelles afin de faire face à vos difficultés, ce qui vous amènera peut-être à mieux connaitre vos forces. Avec le temps vous aller apprendre à mieux gérer les choses par vous-même et à retrouver un nouvel équilibre à deux, même si à distance. 

Nous restons à votre écoute si besoin, 

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2002 / Canada)

Depuis mon secondaire 2 je bois pour oublier la vie de marde que jai et je consome de la drogue... je me suis ramasser a lhopital... et ils mon mis dans un hopital psychiatrique... je suis revenue apres 4 jours mais jaimerais y retourner car je me sentait bien et les gens maimais comme je suis je n'arrive pas a croire que j'était mieux la bas que dans la vrai vie😭 que puije faire pour me sentir a ma place dans la vrai vie ?

RÉPONSE

Bonjour,

Il est clair que tu es en souffrance et que tu as besoin d'aide.

Nous ne connaissons pas la loi et les pratiques au Canada, mais tu devrais pouvoir demander à être hospitalisée pour ta propre sécurité.

Si ce n'est pas le cas, ou si tu ne préfères pas, il nous semble important que tu puisses bénéficier d'un soutien par un/e professionnel/le. Parles-en à tes parents (si cela est possible).

Dans les établissements scolaires, il y a normalement une équipe médico-psycho-sociale qui est au service des jeunes. Nous te conseillons de prendre contact avec le/la psychologue de l'école qui pourra d'une part te conseiller sur d'éventuelles démarches pour un suivi en dehors de l'école (ou une hospitalisation temporaire) et/ou qui pourra te proposer un soutien personnalisé.

Le fait que tu boives et consommes des drogues ne va pas résoudre tes problèmes ni arranger ta vie, mais cela tu t'en es déjà rendue compte. Pour que ta situation évolue, il faudrait que tu puisses trouver aide et réconfort auprès de personnes bienveillantes qui pourraient te redonner confiance en toi et en la vie.

Nous ne savons pas ce qui t'a conduite à avoir une si mauvaise image de toi et à ne pas trouver ta place dans la vraie vie, mais nous sommes persuadés que tu peux retrouver confiance et assurance.

Donne-nous de tes nouvelles.

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2001 / Vaud)

Bonsoir,
La relation avec mon père a toujours été compliquée c'est à dire qu'il m'a toujours mis dans le même panier que mes frères et soeurs qui sont beaucoup plus âgés, il pense que je peux me débrouiller toute seule mais ce n'est pas vrai. Depuis quelques mois on ne se comprend vraiment plus. Il me fait des remarques plutôt blessantes et si c'est moi ou ma mère qui lui disons quelque chose il s'énerve. Et de mon côté j'ai du mal à le considérer comme mon père et cela me fait de la peine.
Pourriez-vous m'aider ?
En vous remerciant d'avance de votre réponse.

RÉPONSE

Bonjour,

Tu sembles vivre une situation compliquée avec ton père et nous comprenons que cela te fasse souffrir. Ce que tu dis est fort et montre que votre relation est devenue difficile à vivre.

Chaque parent se crée une représentation de son enfant selon ce qu'il observe et ce qu'il souhaite de son fils/fille. Ton papa a probablement trop d'attentes envers toi et pense connaitre tes limites et tes capacités. Sa vision est peut-être biaisée par ce qu'il voit de ses autres enfants, tes frères et sœurs. Pour qu'il puisse comprendre qui tu es vraiment et surtout tes besoins, nous t'encourageons à en discuter avec lui et à lui faire part de ce qui te blesse.
Pour un parent il n'est pas toujours évident de s'adapter à la singularité de chacun de ses enfants. En discutant avec lui et en lui montrant ce qui te dérange dans son comportement tu lui montreras qui tu es. 

Si malgré les discussions, la situation reste ainsi, nous t'encourageons à en parler avec d'autres adultes de confiance comme ta mère ou avec un.e psychologue, par exemple à l'école pour t'aider à comprendre la source de votre difficulté relationnelle.

Nous restons à ton écoute si besoin

L'équipe CIAO

Comment l'aborder ?  [14.1.2018]
Ouvrir / fermer la question-réponse
Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2002 / Belgique)

Je suis intéressée par un garçon de ma classe. Le seul problème c'est que je ne lui ai pas encore parlé et je sais pas comment commencer une discussion avec lui. De la part d'une amie, je sais qu'il est très timide avec des gens qu'il ne connait pas mais ce qui me perturbe c'est que ma meilleure amie et moi avons déjà remarqué que dès que j'ai le dos tourné il me fixe, et que quand je me re-retourne il tourne direct la tête. Avez vous des conseils à me donner? Merci d'avance

RÉPONSE

Bonjour,

On ne peut pas savoir avec certitude pourquoi il te fixe, mais on peut penser que c'est parce que tu l'intéresses...

Nous te conseillons de réfléchir à un sujet prétexte pour entamer la discussion avec lui. Puis pose-lui une question "ouverte", c'est-à-dire où il ne peut pas simplement répondre par oui ou par non, ceci afin que le sujet ne soit pas clôt d'emblée !

S'intéresser aux gens, à ce qu'ils aiment, ce qu'ils font est généralement une bonne manière de rentrer en contact. Si vous avez des goûts communs ou des activités que vous partagez, cela représente également des sujets faciles pour une entrée en matière.

Comme vous êtes dans la même classe, des thématiques du quotidien peuvent s'avérer judicieuses (genre un thème à préparer, une épreuve, des devoirs, des commentaires sur les profs…).

Bonne chance clin d'oeil

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Garçon / 2001 / Vaud)

Bonjour. Je parle a la place de ma copine (car elle le fera pas elle).
Elle souffre a cause de ses parents, en effet à presque 16 ans, elle n'a quasiment aucune liberté.
Un simple exemple que quand elle vient chez moi, elle rentre 1h plus tard que prévu, en avertissant ses parents par message, elle se fait engueuler en rentrant.
Ils la prennent encore trop pour une petite fille à mon avis, étant donné que c'est la dernière des enfants.
Son père ne veut pas par exemple qu'elle achète des sous-vêtements.
On se voit un jour, pour eux il est hors de question qu'on se revoit le lendemain.
Elle s'est deja mutilée à cause d'eux (et ils le savent mais disent rien).
Je fais souvent allusion a ma liberté que j'ai moi à son père.
Je sais pas trop quoi faire pour elle.

RÉPONSE

Bonjour,

Nous comprenons ton inquiétude pour ta copine et ton envie de l'aider. Sa situation familiale semble avoir un impact sur votre relation et la faire souffrir. 

Même si cela est difficile à vivre et que tu aimerais changer les choses, il est difficile de s'exprimer à sa place. Ce qu'elle vit avec sa famille et ses parents lui appartient et il se peut que certaines choses de cette dynamique familiale t'échappent. Il serait donc bénéfique qu'elle puisse en parler d'elle-même.
Pour la soutenir dans cela, nous t'encourageons à en discuter avec elle afin de comprendre ce qui l’empêche de s'exprimer sur le sujet. Tu pourrais l'encourager à en discuter avec un adulte de confiance en dehors de sa famille, comme le ou la psychologue scolaire ou l'infirmière de l'école afin de savoir ce qui peut être fait pour améliorer sa situation. 

De ton coté, si cette situation t'inquiète vraiment nous te conseillons d'en parler avec quelqu'un de proche, comme tes parents, afin de connaitre leur point de vue et voir s'ils peuvent t'aider.

Nous restons à ton écoute si besoin, 

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Garçon / 2005 / Genève)

Bonsoir ciao.ch,
Je m'appel X.
J'habite à Genève.
J'ai 12 ans et je joue au
foot.
Mon père m'oblige à ce
que je mette mon
costume de foot partout
ou je vait.
Ce n'ai pas ce qui me
dérange le plus.
Mes amis pense que je ne
me lave jamais parce que
je met tous les jours le
même costume de foot.
Pourtant, je me lave tous
les jours.
J'ai peur de perdre mes
amis parce qu'ils pensent
que je me lave jamais.
J'espère avoir vos avies.

RÉPONSE

Bonjour à toi,

Tu fais bien de te confier sur ce sujet qui ne doit pas être facile à aborder: nous te félicitons pour ton courage ! Ici, tu ne risques rien puisque CIAO est anonyme et c'est donc un excellent premier contact  pour confier ton problème.

Evidemment, cela ne doit pas être facile pour toi d'affronter le regard de tes camarades de l'école si tu portes toujours les mêmes vêtements (de foot, d'ailleurs).

J'imagine que tu as déjà dit à ton père que tu ne pouvais pas toujours garder les mêmes habits, notamment à l'école ? Si non, il faut que tu le lui dises, ce sera déjà un premier pas de franchi.

Ensuite, il faut également que tu en parles avec un adulte de confiance dans ton école qui pourra expliquer à ton père, mieux encore que tu ne pourras le faire, que ce n'est pas possible pour toi de continuer à porter les mêmes habits, entre autres pour les raisons que tu expliques très bien dans ton message et que tu peux lui répéter.

A quelle personne de confiance peux-tu t'adresser dans ton école ? Cela peut être un.e enseignant.e ou, par exemple, l'infirmier.e scolaire qui est chargé de la santé globale des élèves et notamment aussi de leur santé psychologique et sociale: tu expliques bien que tu es mal à l'aise face aux autres à cause de ce problème de vêtements, tu as honte, tu es un peu triste peut-être aussi, donc c'est du ressort de l'infirmière. C'est en effet important que chaque élève puisse se sentir au mieux avec son entourage à l'école.

Donc, à quel adulte peux-tu envisager d'en parler, afin que cette personne intercède pour toi auprès de ton père ?
Nous attendons ta réponse si tu le veux bien et pensons bien à toi.

A bientôt sur CIAO !

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 1998 / Genève)

Je dors mal la nuit, je n'arrive pas à me lever le matin pour aller en cours, je sèche fréquemment (tous les cours où ils ne font pas l'appel), je suis constamment fatiguée, je pense assez fréquemment au suicide. Qu'est-ce qu'il faudrait que je fasse ?

RÉPONSE

Bonjour,

Ce que vous décrivez nous laisse entendre que vous traversez une période difficile en ce moment. Il est important que vous soyez à l’écoute de ces signes préoccupants et que vous ne restiez pas seule avec cela.

Vous avez bien fait de nous écrire. Autour de vous, y a-t-il une personne de confiance qui a peut-être remarqué vos difficultés et vers laquelle vous pourriez vous tourner afin de chercher de l’aide ?

Sachez qu’à Genève, il existe la Ligne Ados 022 372 42 42 que vous pouvez appeler 24h/24 7j/7 de manière confidentielle : cela vous permettrait d’avoir un premier contact avec des professionnels de la santé et de pouvoir aborder ce que vous vivez actuellement.

L’équipe ciao reste à votre disposition et vous soutient dans ces démarches.

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2003 / Vaud)

Sa fait maintenant presque 1ans que j ai des problèmes un peu spéciaux qui de jours en jours je remarque s'aggrave, je ne sais pas si c est à cause de l adolescence et du faite que je grandis mais j ai de plus en plus de crises d angoisse
par moment de différentes états de comportement qui change souvent envers les autres ou surtout des gros lâche prise de mes émotions et de mes sentiments incontrôlable comme une sorte de dépression.
Il y a aussi le faites que mes amis m ont extrêmement fait la remarque qui disais des mots qui me faisait très mal notamment de dire que j étais Lunatic bipolaire qui sont comme même accès énorme pour me définir et auquel je le prends accès mal.
Mais est ce peut être le cas?
Ou autre chose qui serais grave?
Je sais plus qu elle question me poser à cause de ce qui m arrive je suis un peu perdu par rapport à tout sa alors qu il y a pleins de personne autour de moi prête à m'écouter mais rien je ne trouve absolument pas de réponse à mes questions ou bien je les trouve mais mon cerveau ne me suis plus et je ne sais plus qui je suis vraiment
certainement que ce que j écris la maintenant sera différent demain mais voilà je tenais à comme même vous faire par de tout sa.
Merci beaucoup et j espere que vous comprendrez

RÉPONSE

Bonjour,

Nous comprenons que ce que tu vis est difficile et tu as bien fait de mettre tout ça en mots afin de partager ton ressenti.

Tu décris un sentiment de perte de repères et de confusion. Comme tu le dis, l'adolescence pourrait influencer cette impression de ne plus savoir qui ont est, cela arrive à cette age-là. Construire sa propre identité n'est pas facile et amène parfois à des questionnements sur soi et sur les autres.
Ce que tu pourrais faire, pour mieux comprendre ce qui t'arrive, est d'essayer de réfléchir aux états de "crise" que tu vis. C'est-à-dire à essayer de penser à quand cela t'arrive, si c'est lié à quelqu'un ou à quelque chose. 

Nous ne pouvons pas dire si ce que tu vis est lié à une bipolarité ou autre chose. Par contre, cette situation semble t'affecter et te faire souffrir. Il est donc important, pour que tu puisses te sentir mieux et comprendre ce dont tu aurais besoin, d'en discuter avec quelqu'un de confiance comme tes parents ou ton médecin de famille, un.e psychologue ou l'infirmière de l'école. 

Consulter un professionnel te permettra d'obtenir les réponses que tu cherches et de sortir de cette incertitude quant à ce que tu vis.

Nous restons à ton écoute si besoin, 

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2002 / Belgique)

J'ai une amie qui n'a plus du tout confiance en elle à cause des parents, d'un faible pour un garçon et elle ne va pas bien j'aimerai savoir que dois je faire pour qu'elle aille mieux car je veux la revoir sourire roule les yeux

RÉPONSE

Bonjour,

Ton amie a beaucoup de chance d’avoir une amie comme toi qui se préoccupe de son bien-être.

Ce que tu fais déjà, lui montrer que tu es là pour elle est énorme. Tu peux aussi discuter avec elle et lui faire savoir qu’elle peut compter sur toi si elle a envie de parler. Tu peux également lui proposer de faire des activités ou des sorties pour lui changer les idées, une petite virée de shopping entre copines peut parfois faire un bien fou ;)

L’ adolescence est une période pleine de changements qui peuvent déstabiliser, où l’on se sent parfois moins en forme et plus sensible à certaines choses.  Et parfois, l’estime de soi peut en prendre un coup…mais l’estime de soi peut s’améliorer. Cela peut aider d’avoir des personnes autour de soi que l’on apprécie, de prendre soin de soi, et de se concentrer sur les bons côtés de soi-même.
Cela dit, tu n’es pas à toi seule, responsable de ton amie et vous pouvez très bien faire des activités à plusieurs. Si tu remarques que ça ne s’arrange pas, tu peux toujours proposer à ton amie d’aller voir un adulte de confiance, peut-être un-e professeur-e, une infirmière scolaire ou un-e psychologue ? Nous t’encourageons donc de continuer à être à ses côtés comme tu l’as fait jusqu’à présent :)

En dessous tu trouveras un lien sur l'estime de soi, cela peut éventuellement aider ton amie.

Bonne suite à toi et à ton amie!

L'équipe CIAO

Pour plus de détails, tu peux consulter les informations suivantes :

1 à 10 sur un total de 3519

Poser une question

Infos annexes

Zoom sur...

image animée qui représente une dispute entre un garçon et une fille

Et si on en parlait?

Nos partenaires

Pour la rubrique Moi,toi et les autres, CIAO travaille avec deux partenaires : TELME et le SSEJ (Service Santé Enfance et Jeunesse)

Fermer

Ajouter un favoriFavoris

Pour ajouter cet élément à tes favoris CIAO il faut avoir un ESPACE PERSO et être connecté

Je souhaite créer un ESPACE PERSO

Fermer

 

Le favori a été enregistré dans ton ESPACE PERSO

Rappel : les Questions Réponses restent affichées 12 mois

Annuler

Envoyer à un ami

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Fermer

 

Message envoyé

Annuler

Donner mon avis

Si tu as des remarques, des commentaires ou des questions, va dans Poser une question.

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Fermer

Merci pour ton feedback !