Aller à la navigation
Aller au contenu principal
Estime de soi : ton thermomètre

Questions Réponses

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Garçon / 2002 / Côte d'Ivoire)

comment savoir ci tu plaît a quelqu'un ?

RÉPONSE

Bonjour,

On peut généralement penser que l'on plaît à quelqu'un lorsque cette personne nous regarde plus souvent que d'autres, avec une expression tendre, souriante, soit timide et fuyante, soit au contraire très attentive et appuyée: cela dépend du caractère des gens et aussi de la façon d'exprimer son intérêt amoureux dans une société donnée, à un âge donné.

Ensuite, lorsqu'on arrive à parler avec cette personne, on peut aussi constater son intérêt amoureux, ou pas, dans sa façon de parler, de se taire, de rechercher notre présence, de nous regarder ou pas...

Il s'agit donc d'apprendre à "décoder" ce qu'on appelle le "langage non verbal": ce que disent les expressions et les attitudes, bien plus que les mots.

Nous espérons t'avoir donné quelques pistes dans ce but.
A bientôt sur CIAO !

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2004 / Neuchâtel)

Bonjour
J'ai un copain depuis bientôt 1 an on a toujours pas fais lamour mais c'est que maintenant que je prend conscience que avec ce garçon je suis pas tellement heureuse enfin je le suis mais pas beaucoup parce que il fait pas beaucoup d'efforts j'ai l'impression que parfois je passe après beaucoup de chose pour lui et j'ai aussi l'impression qu'il invente des excuses quand je lui demande si on peut se voir enfaite on se voit jamais que nous deux il y a toujours ces amis avec c'est toujours moi qui fais des efforts il me fait jamais de petits cadeau je demande pas des grands cadeau au moin des petites attentions et ça avant je voulais pas l'avouer qu'il faisait aucun effort.
pendant ces vacances d'été il est parti pendant 3 semaines et avant on pouvait pas se voir et là j'ai rencontrer un garçon qui a 16 ans et moi 13 au début on se voyait toujours avec des amis et quelques jours plus tard il me proposait qu'on s'en voit que nous deux et moi j'ai dis oui mais bien sûr j'ai dis oui mais je voulais pas le voir pour faire plus que parler juste que j'aime bien lui parler il me redonne le sourire et j'ai l'impression que j'ai plus de filingue avec lui en 1 semaine qu'avec mon copain avec qui je suis depuis 1 an bientôt je vois l'autre garcon mais sans de contacte physique ou comme ça il est juste super il me comprend et il fais que de me faire des compliments et on se voit souvent il ferais tous pour me voir il me fais des petite attentions je suis totalement moi même avec lui t'en dis qu'avec mon copain pas à 100% je pense tous le temps à lui et je me sens mieux avec lui mais je sais pas si c'est la bonne décision de quitter mon copain pour être avec l'autre garçon qui me convient tellement mieux je sais que lui il veut être avec moi en couple mais mon copain je l'aime toujours je sais pas quoi faire si je le quitte c'est aussi pas que pour être avec l'autre pour moi aussi que je pense que c'est mieux est ce que j'en devrai le quitter et aussi je lui ai déjà dis de faire des efforts mais il s'en fou l'autre garçon et génial bref désoler pour se long message je suis perdue

RÉPONSE

Bonjour à toi,

Oui, on parle parfois de "jungle des sentiments" pour illustrer le fait qu’on se sente parfois perdu.e, comme tu l'es en ce moment, entre les diverses formes d'amour que l’on peut ressentir et leur évolution.

D'une part, ton copain actuel ne te rend plus aussi heureuse qu'avant, parce que tu réalises qu'il fait peu d'efforts pour votre couple, alors que toi tu as l'impression d'en faire plus que lui. Tu lui as demandé des efforts mais tu dis qu'il n'en a pas fait, ni pour que vous vous rencontriez seulement les deux, plutôt qu'avec ses copains, ni pour te montrer de petites attentions touchantes.

D'autre part, tu as rencontré cet autre garçon qui te semble tellement plus apte que ton copain actuel à s'impliquer dans une relation à deux épanouissante. Que faire ?

Puisque tu constates que ta demande d'efforts n'a pas été suivie d'effets, il se pourrait que ce soit le moment pour toi de dire à ton copain actuel que votre relation ne te convient plus, et de lui expliquer pourquoi. D’ailleurs, en une année, on évolue beaucoup, à vos âges et peut-être as-tu évolué plus vite que lui ? C'est important de pouvoir dire dans le calme ce qui nous convient, ou pas, à une personne aussi proche que peut l'être ton copain. Vois comment il réagit à cela et discutez-en, dans le calme et entre vous deux seulement.

Quant à l'autre garçon que tu as rencontré, c'est peut-être mieux que vous continuiez à vous voir pendant quelques temps encore, comme vous le faites actuellement, en tant qu'amis et avec beaucoup de plaisir, de façon à ne pas laisser penser à ton copain actuel que ton changement de regard sur votre couple n'est dû qu'au fait que tu es peut-être amoureuse d'un autre.

Bon courage pour traverser cette période amoureuse un peu compliquée !

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Garçon / 2005 / Genève)

Bonjour ciao.ch,
Je suis en camps de foot.
Mon ami qui partage ma chambre veut carresser ma verge
Comment lui dire que je ne veux pas sans le blesser ?

RÉPONSE

Bonjour à toi,

Il est bien compréhensible que tu n'aies pas envie d'un contact sexuel avec un partenaire de foot.
Vous n'êtes pas dans la même chambre pour cela, en principe, d’ailleurs c’est même interdit par le règlement du camp, surtout du fait que vous êtes mineurs et d’autant plus que tu n’es pas d’accord !

Ce que fait ce garçon, s’il insiste en voyant que tu n’es pas d’accord, s’appelle un abus sexuel : c’est une infraction aux lois et au règlement du camp, et il n’en a donc pas le droit.

Dès lors, il faut en effet que tu lui dises "non", tout simplement parce que tu n'en as pas envie et, seulement si tu le veux, tu peux lui préciser éventuellement pourquoi tu n'en as pas envie.
Ton objectif est donc d'abord de lui dire 'non', clairement et fermement.

Quant à ne pas le blesser, c'est une option: c'est en effet préférable de conserver ton calme pour dire non, mais s'il insiste, c'est lui qui va décidément trop loin et qui doit être remis à sa place plus fermement. Certaines personnes ne comprendront que la colère comme manière de dire ‘non’, on n'y peut rien. Dans ces cas-là, il faut faire appel à une autorité externe (entraîneur ou autre) pour calmer les personnes incapables de respecter autrui, les lois et le règlement.

En espérant que ce garçon comprenne avant que tu t'énerves (par les mots seulement: surtout pas d'insulte ni de violence physique qui pourraient t'être reprochées) et que tu doives faire appel à un adulte, nous te souhaitons de malgré cela profiter de ton camp de foot (si c'est possible) !
A bientôt sur CIAO.

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Garçon / 2001 / Neuchâtel)

Bonjour,
J'aimerais faire part de mes inquiétudes. Alors disons que je me sens en retard. Je veux dire par là que j'ai 17 ans et que je n'ai jamais eu de copine. Je ne sais pas ce que c'est que d'embrasser, d'avoir quelqu'un qui partage mes sentiments, connaître un contact physique avec cette personne, je suis puceau. En fait ça me fait complexer. Comme je disais je me sens en retard, bizarre... Je sais que je ne suis pas le seul dans ce cas mais ce qui m'inquiète c'est que je n'ai jamais plu finalement. Ce n'est pas une question d'aller à mon rythme c'est juste que personne n'a dû avoir de sentiments pour moi. Je me sens bien avec ma vie sociale c'est juste sur cet aspect que je me dis: et si dans des années je suis celui qui n'a jamais plu? Celui avec qui on s'entend bien mais qui ne provoque pas de sentiments positifs plus "forts" que de la sympathie? Je ne comprend plus rien. Je serais du genre à éviter de penser à ça mais plus j'y pense plus j'ai cette crainte.

Je trouve ça assez superficiel comme "problème" mais voilà ça me soulagera un peu d'en faire part.
Merci

RÉPONSE

Bonjour,

Vous redoutez d'être et de rester en retard parce que vous pensez n'avoir jamais plu et parce que vous n'avez jamais eu de relation sexuelle.

Or, si on se réfère aux dernières statistiques suisses concernant les premiers contacts sexuels, ils se situent en moyenne à 17 ans et quelques mois. Cette moyenne statistique signifie certes que la moitié des jeunes commence avant cette date (ceux auxquels vous vous référez peut-être pour estimer que vous êtes en retard) mais elle signifie aussi que la moitié des jeunes commence après, dont vous faites partie: vous n'êtes donc pas en retard, en fait !

De plus, sachant que la moitié des jeunes de votre entourage (et plus encore lorsqu'on se trouve dans un milieu collégien et étudiant, plutôt que apprenti) est comme vous et peut aussi avoir l'impression de ne pas savoir faire, il y a fort à parier qu'un certain nombre de filles, par exemple, pourrait vous avoir remarqué sans jamais oser vous le signaler. Il est donc possible que vous ayez plu à quelqu'un, voire à plusieurs personnes, sans le savoir.

En définitive, vous n'êtes pas en retard et toute chose en son temps: pour être attiré.e par quelqu'un, il faut attendre le temps qu'il faut, il n'y a pas de règle qui vaille pour tous.

En espérant avoir contribué à vous rassurer, nous vous disons à bientôt sur CIAO !

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2002 / Fribourg)

Bonjour! Je voulais vous demander sur quels sujets parler pour un premier rendez-vous?
Et aussi faut il déjà apprendre à se connaître avant le premier rencard?
Merci pour votre attention

RÉPONSE

Bonjour,

Une des règles prioritaires à suivre en cas de doute pour un premier rendez-vous est de faire en sorte d'être le plus décontracté.e possible et de déstresser l'autre aussi.

Dès lors, il n'y a aucune obligation ni nécessité quelconque, par exemple pour vos sujets de discussion qui peuvent tout à fait s'improviser au fil de ce vous voyez: votre seule priorité est que vous passiez tous les deux un bon moment, sans stress. Cela signifie aussi que si quelque chose vous met mal à l'aise ou vous dérange, cela ne va plus pour vous, et il faut le dire. On ne peut pas se connaître l'un et l'autre sans faire usage d'une parole franche et calme (autant que possible).

Vous n'avez donc pas besoin de vous connaître beaucoup avant le premier rendez-vous, mais au moins un peu, c'est préférable, sans cela, quelle serait la raison de ce rendez-vous ;-?

Enfin, pour rencontrer quelqu'un qu'on connaît encore peu, il faut se préserver et donc organiser les  premières rencontres dans un lieu public exclusivement.

Nous vous souhaitons tout de bon !
A bientôt sur CIAO.

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 1999 / Jura)

Bonjour,
Cela fait un moment que je n'ai pas sollicité votre aide, mais je suis de retour content Je ne suis pas sûre d'être dans la bonne rubrique, mais je me lance:

Il y a quelques mois, j'ai rencontré un ami d'amis. Il était bien plus âgé que moi (30-40 ans), mais j'ai eu une discussion assez intéressante avec lui, au point de lui laisser mes coordonnées. Après cette rencontre, nous avons un peu discuté, de tout et de rien et lors de mon jour de congé, il me propose de se revoir. Là, j'accepte sans trop réfléchir, c'est une des rares personnes sympas et ouvertes que j'ai rencontrées sur place.
Je le rejoins donc dans un lieu public (j'ai quand-même un certain instinct de préservation, heureusement mort de rire ) et là, je vis le plus gros malaise de ma vie. Ce que je croyais être un verre en terrasse entre potes devient un rendez-vous romantique pour lui. Pour moi, la différence d'âge et le fait que je ne le connaisse pas trop rendait évident que je n'avais aucune envie de "sortir" avec lui.
Seulement, durant tout notre rendez-vous, j'ai été INCAPABLE de lui dire en face qu'il me mettait mal à l'aise. J'ai essayé d'envoyer des signaux, du genre libérer ma main quand il la prenait, refuser de détacher mes cheveux... Mais rien à faire, il n'a pas saisi ou a fait comme s'il ne remarquait rien.
Ce n'est que le lendemain que j'ai osé lui envoyer un message qui expliquait que je ne pouvais plus le revoir, j'ai mis une excuse un peu bidon pour ne pas le froisser et il a accepté ma décision.
Mais en rentrant, j'ai passé presque une heure à pleurer, j'étais complètement sous le choc, mal à l'aise, sale. J'ai appelé ma meilleure amie qui est la seule personne à être au courant et elle m'a bien remonté le moral, mais je me sens encore très mal quand je repense à cette histoire. Je me sens un peu comme la mouche piégée dans une toile d'une araignée, complètement prise au piège.

Voilà maintenant mes questions:
1) Pourquoi suis-je incapable de dire non? Pourquoi j'ai toujours peur de froisser les autres?
Le gars a été sympa, c'est presque comme si je me sentais redevable (je sais que c'est faux, mais c'est mon sentiment)

2) C'est un autre registre, mais cette mésaventure m'a obligée de me remettre en question: je passe beaucoup de temps à m'inventer des histoires dans la tête, sur les gens qui passe, il m'arrive de m'imaginer un futur avec un gars que j'ai aperçu quelques secondes seulement roule les yeux
Cette habitude me pousse à beaucoup idéaliser les gens. Mais voilà, la première fois qu'il m'arrive quelque chose de réel, c'est la catastrophe. En fait, je vis plus dans ma tête que dans le monde réel. Je déteste sortir de ma zone de confort. Je voulais savoir si vous aviez quelques astuces pour "vivre mes rêves plutôt que de rêver ma vie"

3) Le gars dont je vous ai parlé était gentil, agréable et pas mal de sa personne, mais je n'ai RIEN ressenti, si ce n'est du dégoût. Est-ce que cela veut dire que je ne suis peut-être pas hétérosexuelle? Ou est-ce que ce n'est peut-être que lié au fait que je me suis retrouvée "prise au piège"?

Bon, je me rends compte que j'ai écrit un pavé, je suis désolée, mais j'ai du mal à ne pas m'étaler quand j'écris sourire

Je vous remercie d'avance pour votre réponse et vous remercie pour le travail que vous accomplissez.
Je vous souhaite une belle fin d'été cool

RÉPONSE

Bonjour,

C'est en effet désagréable de se trouver ainsi trompée sur les intentions de quelqu'un et prise au piège.
Vous avez raison de vous féliciter d’avoir pris vos précautions pour que cette rencontre se déroule dans un lieu public.

Vous vous demandez, à partir de là, pourquoi vous avez des difficultés à dire non et toujours peur de froisser les autres. Il nous semble que l'aptitude à dire non s'apprend, petit à petit, au fil d'expériences relationnelles plus ou moins agréables. Il est donc logique qu'on sache moins bien dire non à votre âge que plus tard, mais cela viendra. Pour commencer, vous pouvez ainsi prendre cet épisode comme un déclencheur de votre prise de conscience: de la nécessité d'apprendre à dire son sentiment plutôt que de le taire pour faire plaisir. D'autant qu'il existe des méthodes pour s'exprimer dans la non violence et le respect de chacun.e, ce serait dommage de s'en priver.

Quant à votre question sur votre tendance à idéaliser les gens et à être ensuite déçue, cela revient au même: c'est en apprenant à connaître les autres qu'au fil du temps et de certaines déceptions, on fait plus rapidement son choix entre les personnes qui sont fréquentables, voire aimables, et les autres. Cela n’a donc pas forcément de lien avec la tendance à « rêver sa vie plutôt que de vivre ses rêves ». Pas de précipitation là non plus, vous y arriverez au rythme de vos rencontres, pourvu que vous preniez toujours les précautions utiles pour ne pas vous mettre en danger.

Enfin, vous n'avez rien ressenti pour cet homme, pour toutes les raisons que vous avez décrites, et non pas parce que vous êtes peut-être homosexuelle. Cette dernière option n’est pas impossible, mais là n’est pas la question : que l'on soit hétéro, bi ou homo, il y a des personnes pour qui on ne ressent rien, même si leur apparence joue en leur faveur, parce que l'attirance repose sur bien d'autres critères que la seule apparence, heureusement.

Nous vous souhaitons le meilleur.
A bientôt sur CIAO !

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 1999 / Valais)

Bonjour,

Des jours que je ne dors plus, que je ne fais que ressasser la même chose dans mon esprit.

J'ai des sentiments pour mon professeur. Ceci étant totalement insensé, illégal et tout ce qui va avec, étant donné qu'il est marié et papa, jamais ô grand jamais je ne me permettrais d'imaginer quoique ce soit.

Seulement, c'est une personne que je connaissais déjà en dehors des cours, comme nous venons du même endroit et que j'étudie à l'extérieur, un lien tacite s'est créé entre nous.

Je le vois, je le sais, je le sens, même par divers sous-entendus appuyés, il n'est pas indifférent. Ses regards le trahissent. Peut-être que quelqu'un d'autre serait heureuse d'avoir l'opportunité de vivre quelque chose d'inédit, d'interdit avec une personne absolument extraordinaire qui plus est ! Je ne porte pas de jugement, mais pour moi, les enjeux sont trop gros et ne feront que des malheureux.

Mais, pour l'instant, c'est moi qui ne suis pas bien et ça ne va pas. J'ai l'impression de porter seule le poids de ce problème sans avoir la possibilité d'en parler à personne.

Que dois-je faire exactement, attendre que ça passe? Lui en parler clairement? (je ne pense pas mais bon... sait-on jamais) Comme je l'aurai tous les jours l'année prochaine, comme l'année précédente... Je ne sais pas comment faire et il faut que ça s'arrange, car j'ai déjà raté un oral à cause de cela, les deux seuls dans une salle de classe, je n'ai pas su gérer.

Merci pour votre lecture et excusez-moi de la longueur, mais ça fait du bien de l'expliquer.

Amicalement

RÉPONSE

Bonjour,

Oui, ça fait du bien d'expliquer ce qui ne va pas et nous sommes heureux de vous donner cette opportunité.
Vous souhaiteriez trouver une solution à cet amour impossible, bien sûr. Il vous pose problème notamment parce que le professeur dont vous êtes amoureuse, en plus d'être votre professeur, marié et papa, sera encore votre enseignant l'an prochain et que vous n'arrivez pas à gérer un examen oral seule avec lui, par exemple. Ce qui se comprend tout à fait bien.
Les pistes à privilégier sont de deux ordres : le fait de parler pour vous 'délester' de ce poids d’émotions contradictoires et bouleversantes, à clarifier progressivement, ainsi qu'un travail sur vous-même pour changer votre point de vue à son égard, car c'est possible.

Changer votre point de vue, en effet : on dit parfois qu'on n'aime pas une personne, mais l'idée qu'on s'en fait. Peut-être pourriez-vous y réfléchir méthodiquement ?
L’idée qu’on se fait d’une personne peut être d'autant plus merveilleuse, envahissante et... trompeuse (quand quelqu’un nous semble ne rassembler que des qualités, on se trompe quelque part), qu'il s'agit d'une personne plus âgée, ayant un rôle ascendant, public et d'autorité notamment parce qu'elle guide, conseille et est écoutée par plein de gens (caractéristiques que rassemble la fonction d'enseignement). C'est du reste pourquoi des élèves tombent amoureux d'un.e professeur, comme vous le relirez dans le lien apporté à cette réponse.
Dès lors, vous pourriez par vous-même vous atteler à la tâche de ramener au réel l'idéal que vous avez de ce professeur. Cherchez ses défauts, il en a comme tout le monde, cela vous aidera déjà beaucoup. Pensez notamment au fait que son comportement semble ambigu avec vous, si on lit bien les ‘signes’ de son intérêt pour vous, alors que son statut et sa fonction exigeraient qu'il se montre bien plus clair et mature, par respect tant pour ses élèves que pour sa famille. C'est aussi pourquoi il nous semble préférable de ne pas vous confier à lui.

Ainsi, lorsque sa présence pourrait vous gêner à nouveau, par exemple, vous pourrez vous rappeler divers défauts que vous lui attribuez intérieurement et vous sentir immédiatement moins sous pression, plus sereine.
Enfin, vous avez raison, expliquer et parler d'un problème contribue à le résoudre. Avec quelle personne de confiance autour de vous, pourriez-vous parler ? Un.e ami.e, un.e membre de la famille ? Pensez aussi à une professionnelle du centre SIPE le plus proche de chez vous: un amour impossible peut très bien faire partie des choses que l'on peut y confier afin d'envisager plus sereinement des pistes pour s'en extraire et afin d'éviter de perdre le sommeil et de déprimer.
Nous restons à votre écoute et vous souhaitons tout le meilleur !

L'équipe CIAO

Pour plus de détails, tu peux consulter les informations suivantes :

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2003 / Réunion)

Bonjour à l'équipe de ciao !
Le garçon dont je suis amoureuse a fini par ce rendre compte que lui aussi était amoureux. Je suis plutôt contente puisque que je m'en doutais et que maintenant, j3 suis fixée !
Mais sauf que pour le moment, il dit ne pas être prêt à s'engager dans une relation.
Cela m'étonne un peu car, vu ce qu'il s'est passé il y a 2 ans, je me demande pourquoi il n'est pas prêt. Bien sûr, je respecte sa décision.
C'est juste que je ne comprends pas bien pourquoi. Il a dit aussi que même s'il n'était pas prêt à en parler pour le moment non plus, on le fera la prochaine fois qu'on se verrait. Il dit qu'il faut qu'on doit en parler. Mais pour ça, il faudrait qu'on soit seuls et je crois que ça n'arrivera pas avant un petit moment. Car les vacances sont presque fini et je ne suis pas sûre que nous ayons le temps.
Pourquoi il ne se sent pas prêt alors qu'on "sortait ensemble" avant ?
A-t-il juste besoin de temps après cette révélation qu'il a eu ?

RÉPONSE

Bonjour,

Il ne se sent pas prêt à s'engager dans une relation ni à en parler, pour le moment, et tu ne comprends pas pourquoi puisqu'il a dit qu'il partage tes sentiments.

On peut supposer que ce "double message" disant "je suis amoureux" mais "je ne suis pas prêt" trahit  une hésitation. C'est en tous cas ce qui nous semble le plus évident à imaginer.

Alors peut-être qu'avec le temps, comme tu dis, il sera plus sûr de lui et c'est ce qu'on espère pour toi ! Il arrive pourtant que le temps ne règle pas les incertitudes mais cela, il est trop tôt pour en parler.

Nous te souhaitons tout de bon dans cette affaire.

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2003 / Réunion)

Bonjour à vous.
J'aimerais vous parler d'un problème qui "m'handicape" un peu.
En fait, j'oublie très souvent un grand nombre de choses.
Par exemple, on va me demander d'envoyer un message à quelqu'un et je vais dire que je vais le faire. Sauf que je ne le fait pas parce que j'ai oublié.
Ou alors, je note mes devoirs dans un agenda et j'oublie de faire certaines choses. Je ne fais pas exprès mais du coup, j'ai des mots dans mon carnet de correspondance.
Heureusement, mes parents ne me disznt rien puisqu'il savent à quel point je suis tête en l'air.
Petite, j'oubliais souvent mes affaires à l'école.
Et aujourd'hui, il m'arrive même parfois de penser à quelque chose et je pense à plein d'autres choses en même temps et du coup j'oublie complète ce que j'avais pensé en premier.
Avant de parler à quelqu'un, j'oublie ce que je voulais lui dire et très souvent en plus.
En plus, c'est plutôt étrange car, sans vouloir me vanter, j'ai une très bonne mémoire.
Alors, je me demandais si ce n'était pas quelque chose de fréquent chez les personnes précoces car elles réfléchissent trop ou alors parce que je ne fais pas les choses des qu'on me dit de les faire.
Ce n'est pas super grave mais j'aimerais trouver un moyen d'arrêter d'oublier ces petites choses.

RÉPONSE

Bonjour,

Tu as donc une bonne mémoire, mais en même temps tu oublies un tas de "petites choses" du quotidien et cela te handicape, comme tu dis.

En effet, la mémoire a de multiples facettes dont certaines peuvent être performantes et d'autres pas.

Tu es certainement sur une bonne piste quand tu évoques la possibilité d'avoir trop d'idées en même temps, ce qui fait que lorsque tu n'agis pas tout de suite en fonction d'une de tes idées (ou de ce qui t'est suggéré par autrui), tu oublies ce que tu avais prévu de faire.

Pour "arrêter d'oublier ces petites choses", comme tu dis, as-tu déjà profité de cours sur les "méthodes de travail", les priorités, ou quelque chose d'équivalent ? Si cela existe dans ton entourage, tâche de t'y inscrire.

Et au niveau individuel, tu peux toi-même commencer à faire des listes, quotidiennes par exemple: dans ta tête quand tu n'as pas le temps de noter et par écrit quand c'est possible. Tu peux faire ainsi des listes de la vie quotidienne (communication, vie ensemble, amis, famille, etc.), de la vie scolaire (priorités pour le lendemain), etc.

Cela devrait t'aider.

A bientôt sur CIAO !

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 1996 / France)

Bonjour, voici ma situation,

Je viens de rompre il y a très peu de temps avec mon copain. La raison est un manque de communication de ma part, par peur de paraître inintéressante, de mal m'exprimer et par complaisance dans le fait de l'écouter parler.

Il en résulte qu'il en sait plus sur moi que moi sur lui. Et bien que je fasse des efforts à mon rythme, à force de phrases comme "parle plus, tu ne parles pas assez", s'en fut trop pour lui.

Il a préféré mettre fin à notre relation mais je le sens hésitant encore aujourd'hui. J'en ai discuté avec des amis et nous sommes d'accord que son agacement était tout à fait légitime. Je comprends sa frustration, mais malgré tout, je me dis que le raison de notre rupture aurait pu être bien pire et que ce problème peut arriver à tout couple et peut être surmonté.

On n'a pas réellement eu l'occasion d'en parler jusqu'à ce que "tout pète". Au moment fatidique, je lui ai dit tout ce que je vous écrit mais il ne comprend pas. Je ne trouve plus les mots et j'ai peur de paraître insistante.

Bien qu'ouvert à la discussion, il bute tout de même sur le fait que (de son point de vue) je fasse des efforts au dernier moment.

Bref, l'abcès est percé mais je n'arrive tout simplement pas à accepter cette rupture pour une telle raison alors que nous n'étions qu'au début de la relation. Je suis perdue et je ne sais pas si vous pourrez m'aider mais l'avoir écrit m'aura au moins fait du bien.

Merci triste

RÉPONSE

Bonjour,

C'est vrai qu'écrire son problème contribue à soulager, comme vous le faites bien remarquer. Vous regrettez donc que votre couple se soit séparé suite au fait que vous n'arriviez pas à communiquer suffisamment.

Est-ce dû à un manque de confiance en vous, puisque vous évoquez une "peur de paraître inintéressante, de mal (vous) exprimer et par complaisance dans le fait de l'écouter parler" ?

C'est possible mais heureusement, changer d'attitude devrait ne pas vous poser trop de difficultés, c'est un des privilèges de la jeunesse sourire 

Pour cela, cherchez à pratiquer activement toute activité ou technique qui pourrait vous aider à prendre la parole plus facilement: cours de théatre, de 'développement personnel', par exemple, ou plus simplement, vous exercer à parler de vous (plus en bien qu'en mal) avec les personnes de votre entourage qui vous font sentir le plus à l'aise. Car la confiance en soi, l'estime de soi et la faculté de parler de soi à bon escient sont des choses qui s'apprennent par la pratique.

A partir de là, forte de votre désir de changement démontré par les premiers pas que vous faites dans ce sens, vous devriez être plus à l'aise pour expliquer à votre (ex) que vous allez changer et comment vous allez vous y prendre.

Ce sera peut-être suffisant pour le motiver à reprendre la relation avec vous, ou pas, mais c'est primordial de changer ce que l'on sait pouvoir mettre à mal une relation, quelle qu'elle soit.

En espérant avoir contribué à vous y retrouver un peu dans cette affaire, nous vous disons à bientôt sur CIAO !

L'équipe CIAO

1 à 10 sur un total de 3409

Poser une question

Infos annexes

Nos partenaires

Pour la rubrique Moi,toi et les autres, CIAO travaille avec le SSEJ (Service Santé Enfance et Jeunesse)

Fermer

Ajouter un favoriFavoris

Pour ajouter cet élément à tes favoris CIAO il faut avoir un ESPACE PERSO et être connecté

Je souhaite créer un ESPACE PERSO

Fermer

 

Le favori a été enregistré dans ton ESPACE PERSO

Rappel : les Questions Réponses restent affichées 12 mois

Annuler

Envoyer à un ami

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Fermer

 

Message envoyé

Annuler

Donner mon avis

Si tu as des remarques, des commentaires ou des questions, va dans Poser une question.

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Fermer

Merci pour ton feedback !