Aller à la navigation
Aller au contenu principal
Estime de soi : ton thermomètre

Questions Réponses

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Garçon / 2003 / Vaud)

Bonjour, ces temps, c'est compliqué !
En réalité, je suis amoureux d'un garçon. Je suis gay.
J'ai déjà posté sur un forum, mais il s'est passé des choses pendant ce temps...
en gros, pour tout récapituler, le mercredi avant les vacances d'été, on était allés se boire un truc (on etait environ 10) en rentrant d'un camp de classe. On s'est arrêtés quelques temps après a un stand de gaufre.
A partir de la, j'ai commence a le regarder. On est rentrés dans le bus juste après avoir mangé notre gaufre. Il y avais deux bus et j'étais dans le bus avec le garçon. Et, en fait, je me suis retourné pour le regarder alors qu'on venais démarrer. Je me plaçais juste devant avec le conducteur et lui juste un siège derrière moi. Et pendant tout le trajet, j'ai écouté la musique la plus triste que j'avais. J'essayais de le regarder discrètement de temps en temps...
vers 15:00, on était arrivés a l'endroit ou on devait le déposer et j'ai pris discrètement une photo. depuis la, je n'arrête pas de regarder des photos de lui. Je ne sais même pas pourquoi j'ai prit cette photo… Je mets même des photos de lui en fond d'écran, j'ai synchronisé l'album photo de son nom avec que des photos de lui sur mon Apple Watch, j'ai crée un fond d'écran avec plusieurs photos de lui… ETC…
Le lendemain, il était la (on est rentré du camp le mercredi) et je voulais TOUT LE TEMPS être avec lui. J'avais peur qu'il découvre mon vrai amour…
Bon… la semaine de rentrée, il n'était pas la. J'ai pu bcp en discuter avec les éducateurs de l'internat ou je suis Ils m'ont dit que c'était possible qu'il soit gay… Meme un éducateur m'a dit que si la personne que je suis amoureux devrait annoncer ca au meme éducateur, ca ne l'étonnerais moins que moi… .
Celui dont je suis amoureux n'est pas à l'internat (je tiens a le préciser).
Quand j'ai avoué mon homoexualité, plusieurs m'ont dit que ça ne les étonnais “pas forcement…” avec ma manière d'être… Une éducatrice m'a dit “c'est vrai que tu es plus attiré par les garçons…” puis elle m'a donné un exemple.
En fait, sans le remarquer j'a moins de contact avec une fille qu'avec un mec et ça, j'ai peur que mon ami dont je suis amoureux le remarque. Surtout si je passe plus de temps avec lui que prévu, parce que avant, je ne passais pas spécialement de temps avec lui…

Bref, en gros je lai revu samedi. Il y avais un événement spécial dans notre ecole et il etait de retour. J'ai osé lui parler… Et il reponds tout bêtement aux questions que je lui pose et il ne me parle pas forcement bcp…
Est-ce un mauvais signe ?
Je me réjouis trop de le revoir lundi ! En plus je lui ai invité pour mon anniversaire…
Bref, voila les questions :
Comment m'y prendre ?
Comment faire pour qu'il ne remarque pas que je suis amoureux de lui avant que je puisse lui en parler ? Et comment moins y penser ??
Comment être moins “‘parano” ?
A chaques fois que je vois quelqu'un dans la rue qui lui ressemble meme un petit peu, je me dit que c'est lui alors que non…
Merci de votre aide !

RÉPONSE

Bonjour,

Depuis l’été dernier, tu es amoureux d’un garçon qui n’est pas dans ton internat. Récemment, tu as pu en parler avec les éducateurs et certains t’ont dit que ce garçon pourrait éventuellement être aussi gay. Toutefois, si tu veux en être sûr, il n’y a que lui qui peut te le confirmer ou pas.

Cela fait un moment que tu as des vues sur ce garçon, tu as l’impression de le voir partout et tu l’as mis en fond d’écran sur différents écrans. Souvent penser à l’autre, rêver et s’imaginer des situations ensemble accompagnent le sentiment amoureux, et sont des ressentis normaux. Mais si tu ne souhaites pas qu’il remarque trop vite que tu es amoureux de lui, il serait judicieux qu’il ne tombe pas sur une photo de lui comme fond d’écran sur ton téléphone ou ton AppleWatch, par exemple.

Ni les éducateurs de ton internat, ni nous, pouvons te dire avec certitude si ce garçon est également amoureux de toi, pour cela il te faudra le découvrir par toi-même en passant du temps avec lui.

Tu nous demandes comment t’y prendre, mais avec tout ce que tu nous décris, tu as déjà par toi-même mis en place des bonnes démarches : comme le fait de l’aborder lorsque tu l’as revu à l’événement spécial dans ton école et le fait de l’inviter à ton anniversaire. Tout cela te permettra de passer plus de temps avec lui et d’apprendre à mieux le connaître, ainsi qu’à te rapprocher de lui, à votre rythme.

Tu t’inquiètes du fait qu’il ait « répondu tout bêtement aux questions » que tu lui as posées et qu’il ne parlait pas beaucoup. Peut-être qu’il n’avait pas vraiment envie de parler à ce moment-là ou qu’il n’est pas très bavard ou....?. Une idée serait de lui évoquer directement la prochaine fois en lui demandant de préciser si tu trouves sa réponse trop courte! Dans les relations humaines, il est toujours préférable de discuter plutôt que de supposer!

Nous espérons que nos pistes te seront utiles, n’hésite pas à revenir sur ciao, tu y es le bienvenu !

Nous te souhaitons une bonne suite,

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Garçon / 2004 / Valais)

Ma maman a eu une opération qui a mal tourné, résultat, elle ne peut plus faire de sport, ça la rends nerveuse...Mon père ne réagit pas toujours comme il faut et les frères et soeurs se disputent, du coup les parents aussi...Comment faire pour atténuer les tensions et avoir une meilleure ambiance familiale ?

Merci beaucoup pour votre aide gratuite.

RÉPONSE

Bonjour,

Ta question montre combien tu te soucies des autres autant que de toi-même en cherchant à atténuer les tensions et améliorer l'ambiance à la maison.

Nous t'en félicitons et t'encourageons à continuer sur cette belle voie de l'altruisme et de la recherche d'apaisement et d'harmonie.
Tu peux contribuer à l'ambiance, c'est vrai, comme tout un chacun.e d'ailleurs.

Cela veut dire que les autres doivent aussi participer activement à améliorer l'ambiance, car si tu étais le seul à le faire, cela serait trop lourd pour toi.

Tu peux y contribuer, par exemple en faisant part aux membres de ta famille de ton constat, tel que tu l'as si clairement formulé dans ton message à CIAO.

Y a-t-il moyen que tu t'adresses à tous les membres de ta famille en même temps, lors d'une occasion calme ? Sinon, il va falloir t'y prendre par petits groupes séparés.

Tu peux leur parler en utilisant les étapes simples et apaisantes de la "communication non violente" que nous te résumons ici.

Lorsque vous trouverez un moment calme, annonce que tu as besoin de parler (à tes parents, à tes frères et soeurs, tous ensemble ou séparément, c'est selon ce qui est possible) et ensuite d'entendre ce qu'ils auront à en dire.

Une fois que vous êtes calme et que les membres de ta famille ont accepté de t'écouter, annonce que tu vas parler selon ton point de vue, en utilisant des "je" et que tu souhaiterais ne pas être interrompu mais que tu écouteras volontiers leur point de vue ensuite.

Tout d'abord, dis-leur ce que tu constates les disputes, les tensions de ta maman, de tes frères et soeurs et par suite de tes deux parents. Ne porte pas de jugement, n'accuse personne, dis juste ce que tu vois et entends.

Ensuite, explique comment ce que tu as constaté ci-dessus te fait sentir: quelles émotions te viennent dans ces moments-là ? De la tristesse, de la peur ? Ou encore de la colère, de la honte ? Ou autre chose encore ?

Etant donné le côté pénible de ces émotions que tu ressens lors de ces occasions, tu peux maintenent formuler ce que tu souhaiterais, ce que tu aimerais: une vie de famille plus calme, moins tendue, avec des disputes qui seraient exceptionnelles et donc pas fréquentes. 

Dis maintenant comment tu proposes que vous vous y preniez, il faut que ce soit des pistes applicables par tout le monde. Par exemple, tu peux proposer que chacun.e s'applique à apaiser les tensions famiiliales, en tirant profit de ce que tu as observé comme capacité chez chacun.e, jusqu'ici.

En espérant que cette façon de parler t'aidera à apaiser les tensions de ta famille, nous restons à ton écoute.

A bientôt sur CIAO !

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 1999 / Genève)

Bonjour,

il y presque 2 mois je vous avais parlé du fait que mes soeurs et moi croyions que ma maman avait un cancer et il s'avère que c'est vrai malheureusement. Tumeur vers le rectum, métastase dans le foie et apparemment dnas les verterbres mais son oncologue restait positive je crois, mais moi, c'est sûr que j'étais convaincue qu'elle allait s'en sortir. Samedi passé ca n'allait pas et elle s'est fait hospitalisée et aujourdh'ui je suis allée la voir et que des mauvaises nouvelles. Alors déjà elle a l'air vraiment de souffrir énorméement et elle est dénutrie et elle a l'air si mal. Le médecin voulait nous parler à mes soeurs et moi et en gros il a dit qu'il avait pas vraiment d'espoir et qu'en ce moment c'était surtout faire en sorte qu'elle soit le plus confortable possible parce que mtn le cancer est partout, dans ses poumons aussi, dans les os.. le médecin a dit qu'il faudrait qu'on commence vraiment à se mentaliser au fait qu'elle nous quitte. Demain on voit son oncologue, celle qui la suit depuis le début. Je suis dévastée et je sais pas quoi faire. Tout est arrivé si vite et son état s'est empiré si rapidement et je suis déboussolée. Une partie de moi refuse de croire que c'est vrai, refuse de croire qu'elle va mourir mais apparemment selon le médecin c'est ce qui va se passer. Je vais jamais réussir à gérer ma vie sans elle, c'est la personne la plus importante pour moi, je l'aime tellement et elle trouve toujours une façon de me calmer quand ca va pas et pourtant je suis déjà quelqu'un d'angoissée de base. Il faudrait en gros un miracle apprement pour qu'elle se rétablisse. Je suis anéantie mais à un point, je vous jure c'est incroyable. Je sais pas quoi faire. Je veux pas continuer. Je veux pas qu'elle reste ici juste pour souffrir alors là j'ai encore espoir c'est sûr mais on peut pas la laisser souffrir ainsi indéfiniment juste par pur égoïsme. Mon coeur est brisé et j'ai jamais autant souffert. Ca m'a fendu le coeur de la voir dans cet état mais je me disais que cétait qu'une période et que ca irait mieux mais pour les médecins c'est fichu apparemment. Depuis samedi donc le jour de son hospitalisation, elle a changé du tout au tout. Comment je vais faire pour continuer si elle nous quitte vraiment? Comment je vais réussir mon année à l'école? Je sais qu'elle veut que je réussisse et je veux pas la décevoir mais ca me parait insurmontable. Je sais pas comment gérer tout ca...

RÉPONSE

hello

Nous comprenons bien ce que tu peux percevoir en ce moment, la maladie d’un proche agit comme un véritable tsunami sur l’ensemble de la famille. Les émotions que tu ressens, les questions que tu te poses, et ton sentiment d’impuissance sont des réactions fréquentes, et tu n’es pas la seule à ressentir ce type de sensations étranges.

Tu es venue sur ciao poser tes questions et c'est un premier pas, bravo! Mais n'’hésite pas à formuler tes questions à l’équipe de soins qui accompagne ta maman.Tu peux notamment interroger les soignants sur la manière dont elle peut être soulagée pour souffrir un peu moins, et sur ce que toi et tes proches, vous pouvez faire pour essayer de l’apaiser et lui apporter des moments de réconfort pour vivre ensemble chaque instant avec tout l'amour que tu as pour elle. Tu nous montres toute ta sensibilité et les ressources que tu as en toi, quelles belles qualités!.

Même si elle est très affaiblie, ta maman est aujourd’hui en vie, et il est important que tu puisses trouver de l’énergie pour l’accompagner de manière positive. Accompagner un parent en sachant que ses jours sont comptés est une expérience très éprouvante, et il est nécessaire de partager ce que tu ressens pour trouver l'énergie et ainsi te faire confiance pour l'avenir.

Tu peux en parler avec ta famille, tes proches, ou avec d’autres adultes qui t’entourent (enseignant, médiateur scolaire, infirmière, médecin de famille, psychologue…)
Il existe aussi des associations où des professionnel·e·s recevoivent en rendez-vous pour donner quelques pistes et aider à composer au mieux avec ce moment de vie très particulier. Il est essentiel de ne pas rester seule avec tes doutes et tes questions. 

Nous te transmettons plein d’énergie et n’oublie pas prendre soin de toi, cela l'aidera aussi. Reviens quand tu veux, tu seras toujours la bienvenue 

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2003 / Vaud)

Bonjour ciao,
j aurais une question chez moi avec ma mere sa ne va pas je lui est menti plein de fois je l ai trahie plein de fois
j aimerai changer et etre bien avec ma mere mais je n arrive pas a lui prouver
a chaque fois je fais toujours quelque chose de travers je ne sais plus quoi faire..
elle ne veut meme plus me parler
et a l ecole on m insulte et je ne peut meme pas en parler avec ma mere car elle dit que je fais ma victime..
j aurais besoin de vos conseil ... sil vous plait vous etes les seuls qui peuvent m aider...

RÉPONSE

Bonjour,

Le fait que tu aies pris conscience de ton comportement passé et que tu veuilles le changer est admirable.

Les mensonges et trahisons viennent rompre le lien de confiance existant dans une relation. Il est probable que ta mère ait été blessée par ton comportement passé et qu’elle considère ce lien de confiance entre vous deux rompu (pour l’instant).
Tu nous dis aussi que tu as beaucoup de peine à lui « prouver » qu’elle peut avoir confiance en toi, et qu’à chaque fois tu fais quelque chose de travers. Probablement que tu aimerais trop bien faire et qu’une certaine maladresse s’empare de toi dans ces moments-là.
En ce qui concerne tes soucis à l’école, comme tu as menti à ta mère par le passé, il est probablement difficile maintenant pour elle de distinguer tes vraies paroles des fausses. Cela pourrait être une des raisons pour lesquelles elle ne te croit pas à ce sujet-là.
Si tes soucis à l’école te pèsent trop, ne reste pas seule avec cela et parle-en à un autre adulte de confiance en attendant : l’infirmier·e scolaire, le·la médiatrice scolaire par exemple.

Tu nous dis que tu aimerais rétablir le lien avec ta mère, mais nous nous demandons si tu as déjà essayé d’en parler avec elle ?
Il ne t’est pas possible de remonter le temps, mais il t’est possible d’influencer le futur. Un premier pas envers votre réconciliation serait que tu demandes sincèrement pardon à ta mère pour ton comportement dans le passé. En lui montrant que tu te rends compte de tes erreurs, elle verra probablement que tu as changé et qu’elle peut à l’avenir te faire confiance à nouveau. Tu peux aussi lui exprimer que le lien de confiance entre vous compte à tes yeux et que tu aimerais le rétablir.
Si tu te sens à l'aise d'en discuter directement avec ta mère, tu peux préparer la conversation en t’appuyant sur des techniques de communication (tu trouveras des infos à ce propos en lien ci-dessous).
Si tu appréhendes le fait d'en parler en face-à-face, une première idée pour te rassurer serait que tu montres à ta mère ce que tu as écrit sur ciao, par exemple.

Nous te souhaitons une bonne suite.

A bientôt,

L'équipe CIAO

Pour plus de détails, tu peux consulter les informations suivantes :

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Garçon / 2005 / Genève)

Lors de mes rêves ou mes
cauchemard, elle ce
termine à chaque foit la
ou le rêve (ou le
cauchemard) s'arrête.
Par ex : Si dans mon
rêve je suis dans la
cuisine, et ben, à mon
réveil je me trouve dans
la cuisine.
Est-ce inquietant ?

RÉPONSE

Bonjour,

Le fait de te réveiller après un rêve et de te trouver dans une réalité qui correspond à ton rêve n’est pas inquiétant en soi. Ce sont des choses qui arrivent et tu n’es pas le seul.

Ce qui pourrait être inquiétant serait le fait de rêver quelque chose et de te trouver dans la réalité dans une situation où tu es en danger. 

Quand cette correspondance arrive entre rêve et réalité, elle a souvent eu lieu déjà quand on était enfant et la plupart du temps on ne s’en souvient pas. Nous te conseillons donc d’en parler à tes parents pour leur demander s’ls ont remarqué quelque chose quand tu étais petit.

Si tu ne veux pas parler à tes parents, tu pourrais en parler à ton medecin lors de ta prochaine visite médicale. S'il te suit depuis plusieurs années, il sait peut-être quelque chose.

A bientot sur ciao,

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2000 / Vaud)

Bonjour !
J'ai 18 ans et je suis avec mon copain depuis bientôt 4 ans, entre nous y'a toujours beaucoup de hauts et de bas depuis le début de notre relation !
Dès qu'on se dispute y'en a toujours un des deux qui dit « qu'on arrête » et on finit toujours par se réconcilier!
Mais lui n'est pas du tout du genre à revenir vers moi après une embrouille ! Ça m'enerve Trop parce que si je m'enerve c'est de sa faute ! et lui fait jamais aucun effort pour revenir se faire pardonner. et je sais pas comment lui dire que ca m'énerve !!
Et aussi j'ai toujours l'impression de passer après ses potes et sa famille .. je suis jamais là priorité !
Et je dois presque tout le temps le supplier pour qu'on Se voit parce qu'il doit réviser !
Mais je le connais et je sais très bien qu'il révise jamais et qu'il joue toute la journée à la play ! et pour finir on se voit pas pour rien ...
en plus on est un couple a distance et on peut se voir que les week-ends ! Et à chaque fois qu'on peut pas se voir c'est toujours à cause de lui ! Des fois c'est même de 2 semaines à 1 mois qu'on peut pas se voir .. Et j'arrive pas à vivre comme ça, à toujours attendre de le voir et de le supplier.. mais le truc c'est qu'on s'aime Vraiment mais il est tellement immature !
Et il me dit que c'est moi qui suis insupportable alors que c'est lui qui se comporte comme une merde ..
J'ai l'impression de parler à un mur quand je veux lui parler de nos problèmes !
Il arrive tout le temps à rejeter la faute sur moi neutre
voilà voilà au revoir !

RÉPONSE

Bonjour,

Bien que vous ne nous posiez pas de question, nous comprenons que vous ayez ressenti le besoin de vous exprimer face à cette situation.
Dans la plupart des couples, des hauts et des bas sont présents. Comme vous le dites et le vivez vous-même, la réconciliation est importante après une dispute, afin de ne pas garder de rancœur. Dans ce que vous décrivez, c’est beaucoup vous qui faites les démarches envers votre copain.
Demander pardon n’est pas une évidence pour tout le monde. Pour certain·e·s cela est plus difficile que pour d’autres. Il y a aussi des personnes qui ont besoin davantage de temps après une dispute avant de pouvoir demander pardon et de se réconcilier.
Une idée serait que vous parliez à votre copain de l’importance de la réconciliation pour vous : dites-lui en parlant en « je », de ce que vous attendez et de ce qui est important pour vous. Vous pourriez aussi lui demander comment il voit la réconciliation, cela vous permettrait de mieux comprendre son attitude.
Vous êtes fâchée parce que vous vous sentez mise à la dernière place, après les amis, la famille, les révisions et la playstation. C’est un sentiment légitime, et encore une fois le mieux est que vous en parliez avec votre copain et que vous lui exprimiez votre besoin.
Vous nous dites aussi que vous avez l’impression de parler à un mur lorsque vous voulez lui parler de vos problèmes. Il n’est pas facile pour tout le monde d’exprimer ses sentiments ou d’en parler, certaines personnes ont plus de peine que d’autres et ont tendance à éviter les situations inconfortables. Pour cela, vous pourriez, comme nous vous l’avons conseillé au-dessus, utiliser des stratégies de communication, afin d’améliorer vos discussions avec votre copain. Nous vous mettons un lien à ce sujet ci-dessous.
Lorsque vous avez l’impression qu’il rejette la faute sur vous, c’est important que vous puissiez lui communiquer vos besoins et ce que vous ressentez, en n’essayant pas de l’accuser en retour.
Améliorer la communication vous permettra peut-être de mieux comprendre les besoins de votre copain et lui aussi pourra ainsi mieux comprendre les vôtres.

Nous vous souhaitons une bonne suite et restons là pour vous.
A bientôt,

L'équipe CIAO

Pour plus de détails, tu peux consulter les informations suivantes :

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2000 / France)

Bonjour,
je ne savais pas où écrire mon message donc excusez-moi si je ne suis pas dans le bon thème.
Depuis quelques jours j'ai des idées de mort et je fais une crise suicidaire et je risque de passer à l'acte dans quelques jours,
j'ai fais une lettre d'adieu et j'attends de revoir une dernière fois mes proches
mais d'une part j'en peux plus de souffrir et j'ai envie de mourir
et d'une part je trouve ça injuste pour mes proches,
je sais pas quoi faire, je ne sais plus quoi faire.
J'ai déjà fais de nombreuses tentatives et j'ai vraiment besoin de votre aide.
Merci pour l'aide que vous m'apporterez.

RÉPONSE

Bonjour,

Vous avez eu raison de nous écrire : vous nous dites que vous avez « des idées de mort » et que vous « risquez de passer à l’acte ». Nous sommes très touché·e·s et préoccupé·e·s par votre message !

Vous demandez de l’aide et c’est la bonne chose à faire : il est vraiment important que vous ne restiez pas seule avec cela. Dans un précédent échange, vous nous aviez dit être suivie par un psychologue : est-ce toujours le cas ? Avez-vous pu lui faire part de vos pensées suicidaires ? ou bien lui montrer les questions que vous avez posé sur ciao si c'est plus facile pour vous? Il est là pour accueillir votre souffrance et vous soutenir durant cette période difficile.

Si vous ne parvenez pas à contacter votre psy, nous vous encourageons à vous rendre aux Urgences de l’hôpital le plus proche de chez vous, afin d’y être reçue rapidement et mise en sécurité. N’hésitez pas à demander à une personne de confiance de votre entourage de vous y accompagner si besoin.

Tenez bon et donnez-nous des nouvelles si vous le voulez bien.

L’équipe ciao reste à vous écoute.

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2004 / France)

Je ne sais pas qui je suis

RÉPONSE

Bonjour,

Nous comprenons de ta question que tu dois probablement te sentir mal, ou bizarre si tu ne sais pas qui tu es.

Cependant avec si peu d’informations, nous ne pouvons pas t’aider beaucoup plus qu’en te disant que ce sont des choses qui peuvent arriver et qu’il est possible de trouver qui on est avec des manières différentes en fonction des raisons de la personne qui vit cela et du contexte dans lequel elle se trouve.

Nous te proposons donc de nous en dire un peu plus.

Si tu n’as pas assez confiance pour le faire, nous t’invitons à en parler à ton medecin par exemple ou à un autre adulte de confiance autour de toi.

A très bientôt sur ciao,

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2004 / Genève)

J'ai beaucoup de personne qui me critiquent face a mon physique sport apparence caractere ma façon detre ..
comment faire face a sa?

RÉPONSE

Salut!

Il existe différentes formes de critiques. Il y a les critiques constructives qui aident à s'améliorer et les critiques "bêtes" qui n'aident en rien et qui font mal.

Les critiques "bêtes" sont douloureuses à entendre et à supporter. Il ne faut toutefois pas oublier qu'elles ne sont que des mots et qu'elles ne correspondent pas à une réalité.

Un physique sportif n'est pas plus critiquable qu'un autre physique.

Nous sommes toutes et tous différents. Certains corps sont plus sportifs, d'autres sont plus ronds. Certaines personnes sont très grandes, d'autres très petites.

Les caractères sont aussi tous différents. Heureusement! Le monde serait bien triste et fade sans différences.

Il est donc précieux d'apprendre à t'aimer comme tu es. En t'aimant pour la personne que tu es, tu augmenteras ta confiance en toi et cela t'aidera à être moins affectée par les critiques "bêtes" que tu entends.

Une autre chose importante est de pouvoir dire aux personnes qui te critiquent que tu n'es pas d'accord avec ce qu'elles disent.

Si ces critiques viennent de tes amis, dis-leur que leurs mots te font mal. Certaines fois les gens ne se rendent pas compte du mal qu'ils font en parlant.

Tu peux aussi les inviter à se mettre à ta place. Tu peux le faire en prenant comme exemple une de leur caractéristique.

Tu peux aussi demander de l'aide "directe" à une personne de confiance, soit dans ton entourage, soit à l'école.

Et surtout n'oublie pas que tu es une personne précieuse qui ne mérite pas plus de critiques qu'une autre.

Bien à toi!

L'équipe CIAO

Amour pour ma soeur  [16.4.2018]
Ouvrir / fermer la question-réponse
Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 1999 / Fribourg)

Bonjour,
je ne sais pas pourquoi mais quand je vois ma soeur j'ai l'impression que mon coeur s'emballe et quand elle me regarde c'est pire...
Cela m'arrive depuis mes 18 ans. J'aimerai savoir si ce sentiment si soudain est normal ou que c'est juste de l'affection...

Je vous remercie en avance.

RÉPONSE

Bonjour!

Tu sembles être inquiète de l'affection que tu portes à ta soeur.

Quand on aime fort une personne et qu'on y est très attaché·e, notre corps peut réagir, par exemple le coeur s'emballe.

Ce que tu décris ressemble beaucoup à de l'affection qu'un parent a envers son enfant, c'est comme une "bouffée d'amour". Il est donc probable qu'arrivée à ta majorité, ton amour de soeur se soit transformé en une sorte d'amour "parental".

Ce que tu décris peut aussi ressembler à de la fierté. Quand on est fière d'une personne proche, le coeur peut aussi s'emballer.

Quand on aime une personne et qu'on la respecte en tant que personne à part entière, il n'y a rien d'anormal.

Bien à toi!

L'équipe CIAO

1 à 10 sur un total de 3448

Poser une question

Infos annexes

Nos partenaires

Pour la rubrique Moi,toi et les autres, CIAO travaille avec deux partenaires : TELME et le SSEJ (Service Santé Enfance et Jeunesse)

Fermer

Ajouter un favoriFavoris

Pour ajouter cet élément à tes favoris CIAO il faut avoir un ESPACE PERSO et être connecté

Je souhaite créer un ESPACE PERSO

Fermer

 

Le favori a été enregistré dans ton ESPACE PERSO

Rappel : les Questions Réponses restent affichées 12 mois

Annuler

Envoyer à un ami

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Fermer

 

Message envoyé

Annuler

Donner mon avis

Si tu as des remarques, des commentaires ou des questions, va dans Poser une question.

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Fermer

Merci pour ton feedback !