Aller à la navigation
Aller au contenu principal
Estime de soi : ton thermomètre

Questions Réponses

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2000 / France)

Bonjour, ma psy m'a pris un rdv avec un spécialiste des troubles du comportement alimentaire car j'ai des périodes bouillimiques et des périodes anorexique. J'ai peur car à la fin du rdv je serai si je devrai me faire hospitalisée. Ma psychologue m'a dit qu'à la rentrée j'irai en hôpital de jour. J'ai très peur, car pour mes parents je vais bien, un peu déprimée mais il le mette sur le compte de l'adolescence et que ça va passée.
Alors que je vais très mal, la nourriture est devenus un calvaire, je compte toute les calories ingurgitées, et je les élimine en faisant du sport ou en me faisant vomir...
Je sais que je vais mal, que je suis "anorexique-mentale" mais je me sens comme protégée.
J'appréhende la réaction de mes parents car pour eux être mal c'est pour se rendre intéressante alors que pourtant une de mes cousines à été durant quasiment 10 ans anorexique-boulimique.
J'ai peur qu'ils ne soient pas compréhensifs, qu'ils croient que je fait un caprice...
Je ne sais plus quoi faire, j'en peut plus de vivre ainsi mais en même temps le fait d'aller bien me terrifie car je ne contrôlerais pas ce que je mange...

RÉPONSE

Bonjour

Vous avez des inquiétudes car vous souffrez d'un trouble alimentaire dont vous n'avez pas parlé a vos parent et vous avez peur de leur réaction.

Bientôt vous allez rencontrer un spécialiste des TCA (troubles alimentaires) sur le conseil de votre psy et c'est une très bonne chose pour vous et pour votre entourage. Ne vous inquiétez pas ils ont l'habitude de gérer ce type de difficultés et ils feront au mieux pour que tout se passe au mieux.

Si vous devez être hospitalisée ils trouveront avez vous comment l'organiser au mieux pour vous et votre famille. 

Le but final est que vous puissiez sortir de ce problème alimentaire au plus vite pour retrouver une vie normale avec des relations simples et aimantes avec votre entourage. La vie ce n'est pas compter ses calories mais apprendre à vivre heureux et être en harmonie avec notre environnement.

Courage et faîtes confiance aux thérapeutes. Au plaisir de vous retrouver sur notre site.

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 1999 / Neuchâtel)

Bonjour, j'ai 18 ans et cela fait 1 ans et demi que je suis "sortie de l'anorexie". En gros j'ai été 1ans dans une anorexie mentale je ne mangeais plus mais j'avais faim et me privais de tout. Lorsque je me suis fais aidée et bien j'ai réussis à faire un bout de chemin et depuis 1 ans je remange mais pas de tout. Avant je pesais 60 kg et 1m61 aujourd'hui je fais 46 kg. Je mange que des fruits et légumes et du poissons, un peu de poulet, des oeufs et sinon c'est tout. Je ne sais pas trop ce que je suis. Suis-je encore anorexique ? Je suis perdue parfois. Je n'ai toujours pas retrouver mes règles depuis 1 an... Merci de votre aide.

RÉPONSE

Bonjour




Nous comprenons que vous vous sentez un peu perdue en ce moment et votre besoin de mieux comprendre la situation dans laquelle vous vous trouvez.
Nous tenons avant tout à vous féliciter d’avoir pu accepter de l’aide et pour le cheminement parcouru depuis l’apparition de l’anorexie.


L’anorexie mentale est un comportement complexe, marqué par un besoin de contrôle, par la présence de pensées obsédantes autour de la peur de prendre du poids et de la nourriture, par une image de son corps altérée, etc. Les conséquences sur le plan physique, psychologique et social peuvent être dramatiques. Nous vous laisserons lire les informations ci-dessous à ce propos ou consulter le site de l’association boulimie-anorexie (ABA), www.boulimie-anorexie.ch Lien externe, nouvelle fenêtre


Il ne nous est malheureusement pas possible de poser un diagnostic sur la base d’informations transmises par internet, pour cela il est nécessaire de consulter un médecin. Dans votre cas un suivi médical est nécessaire aussi parce que, d’après les données transmises, votre poids actuel est insuffisant par rapport à votre âge et à votre taille. Cela peut aussi expliquer l’absence de règles. Nous vous invitons aussi à en parler à une gynécologue.
Ce que nous aimerions vous dire c’est qu’il est tout-à-fait possible de s’en sortir complétement, mais Il faut savoir que le processus qui mène à la guérison se fait par étapes, prend du temps et nécessite un accompagnement de la part de professionnel-les de la santé.


Êtes-vous toujours en contact avec les professionnel-les qui vous ont soutenus il y a quelques années ? Si cela n’est pas le cas, nous vous encourageons à ne pas rester seule avec vos préoccupations, à reprendre contact avec l'ancienne équipe ou à mettre en place un nouveau suivi dans votre région.

Au besoin, l’association ABA peut aussi vous aider à trouver des professionnel-les à proximité.


N'hésitez-pas à revenir sur Ciao au besoin ou si vous avez d'autres questions.

L'équipe CIAO

Pour plus de détails, tu peux consulter les informations suivantes :

J'aimerais maigrir  [12.7.2017]
Ouvrir / fermer la question-réponse
Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2005 / Neuchâtel)

j' ai de l'enbonpois et j' aimerais maigrir.comment faire pour maigrir ? Et la péste du colége ménérve. mais ouf je suis en vacance .

RÉPONSE

Bonjour,

Le secret pour être en forme est de manger de manière équilibrée, à des horaires fixes, évitant les grignotages et faisant une activité physique régulière. N'oublie pas de manger un peu de tout car ton corps est en pleine croissance, à ton âge il a besoin de tous les nutriments.

Nous te déconseillons de faire un régime sans avoir consulté un médecin car ceci pourrait être nocif pour ta santé. Tu trouveras en attaché des liens pour des pages que tu peux consulter pour avoir des informations plus précises autour de l'alimentation.

Si tu as un problème avec une personne en particulier à l'école, tu peux prendre le temps durant ces vacances pour en parler à un adulte de confiance, pour qu'il puisse t'accompagner dans la résolution du conflit. N'hésite pas à revenir sur CIAO.

 A bientôt,

L'équipe CIAO

Pour plus de détails, tu peux consulter les informations suivantes :

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2003 / Vaud)

Bonjour l'équipe CIAO.
Enfaite je trouve que je suis un peu ronde et je voudrais savoir si vous pourriez recommander des aliments qui peuvent aider à perdre du poids pace que ça devient un complèxe mon corps... Merci.

RÉPONSE

Bonjour,

Nous te conseillons tout d'abord de ne pas faire de régime mais plutôt d'avoir une alimentation équilibrée et de faire un sport de manière régulière.

L’important, c’est surtout d’éviter de passer du temps dans des activités sédentaires qui vont souvent entrainer les grignotages.

N'oublie pas que à l'adolescence le corps change et a des besoins spécifiques : les fruits et les légumes pour les vitamines, les féculents pour l'énergie et les produits laitiers pour un bon développement du squelette.  

Tu peux sans autre en parler avec ton médecin qui pourra t'aider à trouver un bon équilibre alimentaire.

En lien à ce message des informations qui pourraient être utiles pour tes questions !

A bientôt et n'hésite pas à revenir sur CIAO.

L'équipe CIAO

Pour plus de détails, tu peux consulter les informations suivantes :

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2000 / France)

Bonjour, ce matin je suis aller chercher les résultats de la prise de sang, pour savoir si j'ai des carences alimentaires.... Verdict je suis carencée en fer, en magnésium et en vitamine...
Je sais que je suis trop dans le contrôle de mon poids mais je m'y suis obligée car je me trouve toujours trop grosse( je pèse 40kg pour 1m58).
J'aime voir le regard des mecs sur moi, je me fais draguer quasiment une fois par semaine.
Mes parents commence tout juste à s'inquiéter de mon poids car la taille 34 commence à être trop grande, tout est trop grand...
Parfois je me sens belle et j'ai envie de me reprendre mais ç dure peu de temps...
Je me pèse 3-4 fois par jour, avant de "manger" je me pèse, après "manger" je me pèse, avant le sport je me pèse et après le sport.
Ma journée dépend du poids inscrit sur la balance. Je croyais qu'en arrivant au poids que je pensais idéal( mon poids actuel) j'aillais aller mieux, mais c'est tout le contraire...
J'ai l'impression d'être une baleine... Manger ne rime plus avec plaisir mais avec corvée...
Ma psy et mon médecin veulent me faire hospitalisée mais je refuse obstinément, demain je vois ma psy.
Elle l'avait demander de parler de l'éventualité d'une hospitalisation à ma mère, mais je ne l'ait pas fait. Donc j'ai peur qu'elle l'appelle demain durant la séance ou après sans mon autorisation...
Que dois-je faire?

RÉPONSE

Bonjour,

Nous espérons que la séance chez la psy hier a pu aboutir à la décision la plus juste par rapport à ta situation.

Tu dis refuser obstinément une hospitalisation, mais il est important que tu fasses confiance à ta psy et à ton médecin, parce que s’ils t’ont proposé une hospitalisation, c’est qu’ils pensent que c’est la meilleure chose pour ta santé en ce moment. 

En effet, d’après les indications fournies, ton poids est vraiment insuffisant. Les carences sont  importantes et si la situation n'évolue pas, les conséquences peuvent être dramatiques du point de vue physique, mais aussi psychique.

Lorsque le poids d’une personne est trop bas et que les pensées autour du contrôle du poids et les stratégies pour le contrôler deviennent trop obsédantes et envahissantes, comme c’est le cas pour toi en ce moment, l’hospitalisation peut être une solution temporaire pour permettre petit à petit au corps de récupérer de ses carences.

C’est une décision qui n’est pas toujours facile à prendre et parfois il faut aussi un peu de temps avant de pouvoir réaliser les avantages qu'un tel suivi permet. Néanmoins, il est nécessaire de pouvoir faire ce choix dans certaines situations. Il est très important que tu en discutes avec les professionnels qui te suivent et avec tes parents, pour qu’ils puissent te soutenir dans la mise en place d'une prise en charge ciblée.

Nous t’adressons notre soutien et donne-nous de tes prochaines nouvelles !

L'équipe CIAO

Pour plus de détails, tu peux consulter les informations suivantes :

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2000 / France)

Bonjour, ce matin je suis aller chercher les résultats de la prise de sang, pour savoir si j'ai des carences alimentaires.... Verdict je suis carencée en fer, en magnésium et en vitamine...
Je sais que je suis trop dans le contrôle de mon poids mais je m'y suis obligée car je me trouve toujours trop grosse( je pèse 40kg pour 1m58).
J'aime voir le regard des mecs sur moi, je me fais draguer quasiment une fois par semaine.
Mes parents commence tout juste à s'inquiéter de mon poids car la taille 34 commence à être trop grande, tout est trop grand...
Parfois je me sens belle et j'ai envie de me reprendre mais ç dure peu de temps...
Je me pèse 3-4 fois par jour, avant de "manger" je me pèse, après "manger" je me pèse, avant le sport je me pèse et après le sport.
Ma journée dépend du poids inscrit sur la balance. Je croyais qu'en arrivant au poids que je pensais idéal( mon poids actuel) j'aillais aller mieux, mais c'est tout le contraire...
J'ai l'impression d'être une baleine... Manger ne rime plus avec plaisir mais avec corvée...
Ma psy et mon médecin veulent me faire hospitalisée mais je refuse obstinément, demain je vois ma psy.
Elle l'avait demander de parler de l'éventualité d'une hospitalisation à ma mère, mais je ne l'ait pas fait. Donc j'ai peur qu'elle l'appelle demain durant la séance ou après sans mon autorisation...
Que dois-je faire?

RÉPONSE

Bonjour,

Nous espérons que la séance chez la psy hier a pu aboutir à la décision la plus juste par rapport à ta situation.

Tu dis refuser obstinément une hospitalisation, mais il est important que tu fasses confiance à ta psy et à ton médecin, parce que s’ils t’ont proposé une hospitalisation, c’est qu’ils pensent que c’est la meilleure chose pour ta santé en ce moment. 

En effet, d’après les indications fournies, ton poids est vraiment insuffisant. Les carences sont  importantes et si la situation n'évolue pas, les conséquences peuvent être dramatiques du point de vue physique, mais aussi psychique.

Lorsque le poids d’une personne est trop bas et que les pensées autour du contrôle du poids et les stratégies pour le contrôler deviennent trop obsédantes et envahissantes, comme c’est le cas pour toi en ce moment, l’hospitalisation peut être une solution temporaire pour permettre petit à petit au corps de récupérer de ses carences.

C’est une décision qui n’est pas toujours facile à prendre et parfois il faut aussi un peu de temps avant de pouvoir réaliser les avantages qu'un tel suivi permet. Néanmoins, il est nécessaire de pouvoir faire ce choix dans certaines situations. Il est très important que tu en discutes avec les professionnels qui te suivent et avec tes parents, pour qu’ils puissent te soutenir dans la mise en place d'une prise en charge ciblée.

Nous t’adressons notre soutien et donne-nous de tes prochaines nouvelles !

L'équipe CIAO

Pour plus de détails, tu peux consulter les informations suivantes :

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2000 / France)

Bonjours alors voila je sais pas trop comment commencer alors voila : j'ai 17 ans et je mesure 1m69 et je pesée 45.9 je me trouve super grosse je me sens tellement pas bien dans ma peu c'est horrible
j'ai l'impression d'avoir des grosse cuise et un gros ventre je me sens tellement pas bien que je sais plus quoi faire

RÉPONSE

Bonjour,

 Nous sommes touchés par ton mal-être et la souffrance qu’il génère et te remercions pour ta confiance en t’adressant à Ciao pour en parler.

Tu écris que tu te sens grosse et mal dans ta peau, alors que d’après les indications transmises ton poids est insuffisant par rapport à ton âge et à ta taille, ce qui peut rapidement entraîner des carences.

 Il faut savoir que très souvent à l’adolescence, lorsqu’on est confronté à des questionnements existentiels, à des difficultés d’ordre affectif, émotionnel ou relationnel, on peut se sentir dépassé, ne sachant pas comment y faire face. Les préoccupations liées à l'image du corps, etc….peuvent se mettre en place à ce moment-là, comme une tentative de faire face à ce mal-être plus profond.

 Il est ainsi très important que tu ne restes pas seule avec ces ressentis et que tu demandes rapidement de l’aide à des professionnels : un médecin qui s'occupera de ton état de santé en suivant l’évolution du poids et un psychologue qui pourra te soutenir et t’aider à mettre des mots sur ton mal-être, pour que tu puisses te sentir mieux.

 N'hésite-pas à nous donner des nouvelles de l'évolution et prends bien soin de toi !

L'équipe CIAO

Pour plus de détails, tu peux consulter les informations suivantes :

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Garçon / 2002 / Fribourg)

bonjour,
Il y a environ 1 année j'ai commencé à subir des remarques qui me blessaient à cause de mon ventre parce que j'ai quelques kilos en trop...Et il y a environ 4 mois maintenant j'en pouvais plus alors j'ai commencé à presque plus manger. J'ai maigris de presque 6-7 kilo mais tout d'un coup, j'avais plus d'énergie la journée, j'étais toujours fatigué et je voyais mes notes chuter. J'ai beau avoir perdu tous ce poids, j'ai toujours quasiment autant de ventre. J'ai tellement penser à ça que je dormais plus.
Maintenant je sais plus quoi faire pour ça et j'ai pas envie d'en parler à mes parents

RÉPONSE

Bonjour

Depuis une année vous avez vécu des remarques blessantes au sujet de votre corps. Vous avez fait attention à votre alimentation pour perdre votre ventre, mai  malgré une perte de poids votre anatomie ne n'est pas modifiée et vous ne savez plus que faire.

Nous comprenons votre souffrance et votre découragement. Nous tenons à vous féliciter pour votre démarche qui est un premier pas vers un mieux être à plus long terme. 

Perdre du poids ou modifier son corps n'est pas chose facile. Pour obtenir des résultats vous aurez besoin du soutien et de l'accompagnement de professionnels : maitre de sport, diététicienne. médecin ... et surtout le soutien de vos proches.

Nous vous invitons à chercher de l'aide auprès de ces personnes et lire sur notre site les différentes informations dans cette thématique.

Nous vous souhaitons le meilleur et espérons que les choses évolueront de manière positive pour vous au plus vite.

L'équipe CIAO

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2001 / Vaud)

Bonjour, alors je ne sais pas trop dans quelle rubrique je devrai mettre cette question mais vu que la nourriture en fait partie je la met içi.
Au cours de ces 3 dernières années j'ai fait beaucoup de bêtises d'enfant qui veut se rebeller contre la société etc... enfin rien de trop anormal.
Le problème est que j'ai alors commencé à fumer, des cigarettes, boire de l'alcool et fumer du cannabis. J'étais vraiment dans une mauvaise période et j'ai alors commencé à passée plusieurs jours, parfois une semaine, sans ne plus rien manger, j'ai bien évidemment perdu beaucoup de poids.
Je pensais avoir réussi à m'en sortir un peu cette année car je m'implique énormément pour mes cours mais je ne mange toujours pas très sainement.
Je n'ai en réalité au jours d'aujourd'hui toujours pas réussi à m'en sortir, et je ne sais pas si je souffre d'anorexie mentale.
Je pèse 48kg pour 1m75 mais je ne mange toujours rien.
Que me conseillez vous de faire?
Est ce grave ou si je laisse passée cette phase avec le temps elle s'empireras ?

Merci beaucoup !

RÉPONSE

Bonjour

Tu dis que durant une période difficile qui a duré 3 ans, tu as perdu beaucoup de poids parce que tu ne mangeais presque pas et qu’aujourd’hui tu n’arrives toujours pas à manger. Tu aimerais savoir si tu souffres d’anorexie mentale et si tu dois t’inquiéter de ta situation.

Nous sommes touchés par les difficultés au travers desquelles tu es passée durant ces années et te félicitons d’avoir pu trouver en toi les ressources nécessaires pour rebondir et parvenir aujourd’hui à t’impliquer dans tes études.  

Malheureusement, il ne nous est pas possible de te donner un diagnostic sur la base d’échanges par internet, mais nous t’invitons à lire les informations jointes sur l’anorexie mentale pour voir si tu te reconnais dans la description. 

Où en es-tu aujourd'hui avec la consommation de cigarettes, d'alcool et de cannabis ? Nous t'invitons aussi à consulter les pages d'information sur ces sujets dans les rubriques "Boire, fumer, se droguer",  pour connaître leur impact sur la santé.

Il faut dans tous les cas savoir que lorsqu’on est touché par l’anorexie mentale il ne s’agit pas seulement d’une question de poids trop bas ou de manque d’appétit, mais d’une problématique psychologique complexe où il y a entre autres aussi un réel désir de se priver de nourriture dans l’intention de perdre du poids ou par peur d’en prendre.

Dans tous les cas, d’après les indications que tu nous as transmises, ta situation est très préoccupante parce que ton poids est vraiment insuffisant et beaucoup trop bas par rapport à ton âge et à ta taille.

Si tu ne l’as pas encore fait, nous t’encourageons vivement à voir très rapidement ton pédiatre pour une évaluation de la situation et à t’adresser à la DISA à Lausanne (coordonnées en lien) où des professionnel-les sensibilisé-es dans toutes les problématiques en lien avec l’adolescence, pourront t’aider à mieux comprendre ce que tu vis.

Tu as tout le soutien de Ciao pour aller de l’avant et donnes-nous de tes nouvelles !

L'équipe CIAO

Pour plus de détails, tu peux consulter les informations suivantes :

Ouvrir / fermer la question-réponse
Ajout d'un  favori
Donner mon avis

QUESTION (Fille / 2000 / France)

Bonjour, hier j'ai vu mon médecin pour prendre un rdv chez une nutritionniste ce qu'elle refusa...
Elle m'a dit que j'avais tous les symptômes d'une anorexique, je pèse 49kg pour 1m58.
Je mange quasiment plus, je fais beaucoup de sport( jusqu'à épuisement).
Ça doit faire 3 semaines que j'ai mangé un "vrai" repas...
Elle m'a prescrit une prise de sang pour vérifié mes carences alimentaires...
Elle m'a fait comprendre que si je perdais ne serait-ce qu'un kilos j'allais être hospitalisée pour éviter que je me retrouve dans une situation critique...
Elle m'a pris un rdv avec un psychiatre pour comprendre mon bloquage alimentaire et le levé. Car elle m'a dit que je suis anorexique mentale, et que si je continue ainsi j'allais devenir anorexique physique...
Pourtant je me trouve grosse...
Il y a des jours où je veut me reprendre en main car je me vois comme je suis et ça me fait peur, donc j'essaye de manger "normalement" mais j'ai l'impression d'avoir trop mangé donc soit je me fait vomir, soit je fais beaucoup de sport pour éliminer les calories avalées...

Je suis contente je rentre dans du 34 en pantalon, je pèse 49kg. J'ai toujours voulu peser moins de 50kg, la dernière fois où je pesais ce poids j'avais 14 ans...
Je vais avoir 17ans dans une semaine...

RÉPONSE

Bonjour,

Il est vrai que lorsque le poids descend trop bas il peut y avoir un risque vital, parce que les corps n’arrive plus à fonctionner normalement pour le maintien en vie de la personne. Ainsi, pour éviter une mise en danger de la personne, une hospitalisation dans le but d’une ré nutrition et afin de permettre aux fonctions vitales de récupérer, peut être proposée.

Tu dis aussi que malgré ton poids actuel tu te trouves grosse, ce qui est un des éléments qui caractérise l’anorexie mentale, tout comme le fait de se priver de nourriture, de pratiquer du sport jusqu’à épuisement, de se faire vomir,… tout ça dans le but de ne pas prendre du poids.

Tu dois aussi savoir que de se faire vomir régulièrement peut avoir des conséquences dangereuses sur le rythme cardiaque. En vomissant il y a une perte importante de potassium qui, en situation normale, permet aux fonctions cardiaques de bien fonctionner.

Tu évoques aussi le fait d’osciller entre des moments où tu veux te reprendre en main car tu as conscience de la situation dans laquelle tu te trouves et des moments où, malgré cette conscience, le fait de manger engendre encore beaucoup de culpabilité. C’est ce qu’on appelle l’ambivalence, qui est une des étapes au travers desquelles les personnes qui souffrent d’un trouble alimentaire passe souvent, avant de pouvoir se sentir mieux. 

Grâce au suivi médical et psychologique qui est mis en place, cette part de toi qui a envie d’aller mieux va petit à petit parvenir à sortir de l’impasse dans laquelle elle est aujourd’hui et à trouver une relation sereine avec ton corps et l’alimentation. Il est donc nécessaire que tu continues les suivis auprès des professionnel-les et tu as tout le soutien de Ciao pour aller de l'avant !

N’hésite-pas à revenir sur Ciao si tu as d’autres questions et prends bien soin de toi.

L'équipe CIAO

Pour plus de détails, tu peux consulter les informations suivantes :

1 à 10 sur un total de 234

Poser une question

Infos annexes

Zoom sur...

image animée d'un hamster mangeant un tas de carottes

Je mange sur le pouce mais je varie les plaisirs!

Nos partenaires

Pour la rubrique Manger-bouger, CIAO travaille avec la CSJ (consultation santé jeunes), les ligues vaudoises de la santé Lien externe, nouvelle fenêtrel'association ABA (anorexie-boulimie), le SSEJ (service santé enfance et jeunesse), Feelok.ch Lien externe, nouvelle fenêtre

Fermer

Ajouter un favoriFavoris

Pour ajouter cet élément à tes favoris CIAO il faut avoir un ESPACE PERSO et être connecté

Je souhaite créer un ESPACE PERSO

Fermer

 

Le favori a été enregistré dans ton ESPACE PERSO

Rappel : les Questions Réponses restent affichées 12 mois

Annuler

Envoyer à un ami

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Fermer

 

Message envoyé

Annuler

Donner mon avis

Si tu as des remarques, des commentaires ou des questions, va dans Poser une question.

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Fermer

Merci pour ton feedback !