Aller à la navigation
Aller au contenu principal
Estime de soi : ton thermomètre

Anorexie: la maladie

Ajout d'un  favori
Envoyer cet élément à un ami
Donner mon avis

Définition

L'anorexie mentale est une maladie psychique qui survient le plus souvent au moment de la puberté, lorsque le corps commence à se transformer. Elle touche principalement les jeunes filles (1% des femmes entre 15 et 35 ans), mais aussi les garçons (1 homme pour 10 femmes). L'anorexie mentale est un trouble du comportement alimentaire (TCA).

Il est important de bien différencier l’anorexie, phénomène physiologique pur, de l’anorexie mentale, trouble du comportement alimentaire. En effet, l’anorexie (qu’on appelle également anorexie simple) est une perte de la sensation de faim. Il s’agit de la perte d’une sensation physiologique souvent liée à une maladie somatique (qui touche le corps et non le mental). Les maladies qui peuvent entraîner une anorexie simple sont par exemple une maladie chronique inflammatoire, un cancer, une infection, etc.

La personne qui souffre d'anorexie mentale pense tout le temps à la nourriture et à son poids. Elle contrôle tout ce qu'elle avale, élimine peu à peu certains aliments et mange de moins en moins. Cela entraîne une perte de poids plus ou moins rapide, qui peut parfois être très importante. Malgré cela, elle semble déborder d'énergie : elle est toujours en mouvement et se dépense dans le sport d'une manière parfois extrême. On a souvent tendance à penser que les personnes anorexiques n’ont pas faim, car c’est une excuse qu’elles utilisent souvent pour sauter un repas. Or elles ont faim ! Et c’est d’autant plus une souffrance que la maladie leur impose. Etre anorexique, c’est plutôt comme être phobique de l’alimentation, c'est à dire avoir peur des aliments car ils peuvent faire prendre du poids.

Il existe deux types d’anorexie mentale :

  • le type restrictif
  • et le type avec accès hyperphagiques ou purgatifs.

Dans le type restrictif, la personne réduit énormément son apport alimentaire, la perte de poids est essentiellement obtenue par le régime, le jeûne et/ou l’exercice physique excessif. Dans le type avec accès hyperphagiques/purgatifs, la personne présente des accès récurrents de gloutonnerie ou crises compulsives et peut avoir recours à des vomissements qu'elle provoque ou à des comportements compensatoires (avec médicaments ou lavements)

Dis-le sur Facebook :

Infos annexes

Zoom sur...

image animée d'un hamster mangeant un tas de carottes

Je mange sur le pouce mais je varie les plaisirs!

Nos partenaires

Pour la rubrique Manger-bouger, CIAO travaille avec la CSJ (consultation santé jeunes), les ligues vaudoises de la santé Lien externe, nouvelle fenêtrel'association ABA (anorexie-boulimie), le SSEJ (service santé enfance et jeunesse), Feelok.ch Lien externe, nouvelle fenêtre

Fermer

Ajouter un favoriFavoris

Pour ajouter cet élément à tes favoris CIAO il faut avoir un ESPACE PERSO et être connecté

Je souhaite créer un ESPACE PERSO

Fermer

 

Le favori a été enregistré dans ton ESPACE PERSO

Rappel : les Questions Réponses restent affichées 12 mois

Annuler

Envoyer à un ami

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Fermer

 

Message envoyé

Annuler

Donner mon avis

Si tu as des remarques, des commentaires ou des questions, va dans Poser une question.

Les champs marqués d'un * sont obligatoires

Fermer

Merci pour ton feedback !